Vins Web

Edition du 02/07/2019
 

Domaine de Chevalier

Talent

Domaine de CHEVALIER

Au sommet, en blanc comme en rouge


“Seul un grand terroir peut produire un grand vin, précise Olivier Bernard. Les vignes du Domaine de Chevalier sont entourées d’une forêt créant un véritable écosystème d’une part, mais aussi un effet de serre qui favorise la maturation des raisins. Un grand vin naît toujours dans des conditions extrêmes, c’est sur un terroir difficile qu’il tire sa grandeur. Au Domaine de Chevallier, le terroir composé de sols pauvres et complexes, il impose à la vigne d’aller puiser au plus profond la minéralité. Le vignoble, de par son environnement, ajoutés aux soins apportés aux vignes, à l’aération du sol avec le labour avec le cheval, du suivi très précis, du tri des raisins à la vendange, du respect de la peau des raisins vecteur de la qualité des tanins du vin rouge, du travail par gravitation dans le cuvier, de l’élevage en barriques très maîtrisé… Rien n’est laissé au hasard… tous les paramètres comptent. Un grand vin, c’est la somme de tout cela : si l’on a bien respecté la terre, si l’on a fait des choix naturels, à commencer par le respect total du fruit, on le retrouve dans la bouteille. Depuis le début des années 2000, le vignoble est en train de restituer ce qu’on lui a donné et les derniers millésimes sont d’un niveau qualitatif rarement atteint ici. C’est vers une voie axée profondément sur la nature que j’ai décidé de me diriger les dix prochaines années, en privilégiant la diversité. Le cépage s’efface, est en retrait par rapport à la terre qui s’exprime. Le terroir, c’est bien sûr ce qui a fait la notoriété de Chevalier mais nous devons sublimer la terre. Le mot terroir est presque devenu un mot galvaudé aujourd’hui, il faut plutôt parler de la plante qui va puiser sur plusieurs mètres en profondeur des richesses incroyables et apporter une expression absolument unique. À Chevalier, nous avons un cuvier en forme “tulipe”, de petites cuves de 80 hl un peu plus refermées en haut (d’où son nom) qui nous permettent des vinifications très pointues, c’est un petit cuvier “bijou”, à l’image du travail que je réalise au Domaine de Chevalier. Depuis cinq ans nous avons un érafloir extraordinaire, un robot avec des “doigts” pour érafler les raisins. Plus j’avance dans ma vie de viticulteur et plus je crois en la précision de notre travail, à toutes les étapes, c’est l’élément fondamental qui révèle les grands terroirs. Le 2016 est “le” grand millésime de ces dix dernières années, pour moi, il est même supérieur au 2015. C’est le plus grand millésime depuis 2010, en rouge comme en blanc. Domaine de Chevalier 2016 est plus sur la tension, sur la verticalité, la fraîcheur, bonne acidité. 2015 est un millésime plus souple, plus ouvert, plus féminin, plus charmeur, nous les dégusterons avant les 2016. J’aime beaucoup le 2015, pour les différencier, disons que le 2016 est plus dans le classicisme bordelais.

   

Domaine de Chevalier

Olivier Bernard
102, chemin Mignoy
33850 Léognan
Téléphone : 05 56 64 16 16

Email : olivierbernard@domainedechevalier.com




> Le palmares des vins


> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine BARON de L'ECLUSE


Ici, les vignes ont deux types de sous-sol : des schistes de l'ère primaire pour 4 ha, orientés à l'est et au sud, qui donnent la structure charpentée_definition.html"class="lexique" target="_blank">charpentée du vin; et une arène granitique pour 1 ha environ, sud-ouest, qui apporte fraîcheur et fruité. L'âge moyen est de 60 ans, limitant naturellement le rendement. L’exploitation de 5,5 ha, Certifié Terra Vitis, plantée en Gamay, est située sur le Mont Brouilly. Son exposition sud-est offre un panorama exceptionnel sur la plaine de la Saône, face à la chaîne des Alpes. Jean-François Pegaz, 5e génération, a repris le flambeau depuis 2013. Découvrez sur place le Festival Beaujolais en scène et en musique, en août sur l’amphithéâtre en pierre. Gîtes sur place. Pour Jean-François Pegaz, “les vendanges 2018 se sont avérées parfaites, une qualité superbe et des raisins très sains. La quantité bien présente, également. Le Côte-de-Brouilly Les Garances est rond, structuré, la Cuvée de l’Ecluse plus fruitée avec des notes poivrées. Sont mis en vente cette année les Cuvées L’Ecluse et Vieilles vignes 2017, puis en fin d’année, Les Garances 2017, d’une grande finesse minérale, médaille d’Or au concours de Macon. Chez nous, les vendanges sont manuelles et, pour les Garances, une parcelle de plus de 90 ans, l’on vinifie à la bourguignonne avec égrappage. Des travaux ont été apportés pour mieux accueillir les handicapés et l’accès aux Camping-cars. Lors du Festival de Beaujolais en scène et en musique, nous offrirons à la propriété un concert rétrospective des Beatles en Juillet. Pour l’anecdote, Baron de L’Ecluse est un clin d’œil à Jean Gabin dans un film portant ce nom.” Nous avons sélectionné le Côte-de-Brouilly rouge L’Écluse 2017, de bouche charnue, de belle robe grenat, un vin riche et structuré, où dominent des notes de cassis et de prune cuite, à prévoir, notamment, avec un feuilleté d'escargots aux champignons ou des paupiettes de veau. Superbe Côte-de-Brouilly rouge Les Garances 2017, classique et bien charpenté, alliant finesse et structure, ample, de couleur intense, aux tanins souples. Tout aussi réussi le Côte-de-Brouilly rouge Vieilles Vignes 2017, c’est un vin typé, à la fois riche et savoureux, aux tanins amples, intense et charmeur en bouche, d’excellente évolution.

Jean-François Pegaz
Montée de l'Ecluse
69460 Odenas
Téléphone :06 40 57 19 94
Email : baron.delecluse2@orange.fr
Site personnel : www.barondelecluse.com

Château La ROSE SARRON


L’histoire viticole de cette propriété, datant du XIXe siècle, commence il y a 25 ans. Ce domaine est racheté en 1985 par les Vignobles Roland Belloc et entièrement replanté. C’est actuellement Philippe Rochet aidé de son fils Damien qui veille à la pérennité du vignoble. Le domaine s’étend sur 40 ha, dont 30 ha de rouge et 10 ha de blanc. “Concernant les vendanges 2018, nous explique Damien Rochet, il s’agit d’un grand millésime, nous avons été touchés par la grêle le 15 juillet, ce qui n’a pas eu d’impact sur la qualité mais plutôt sur la quantité. Pour les millésimes à la vente cette année, nous allons être sur les 2017 et 2018 pour nos blancs classiques, sur la cuvée Anaïs 2016, et en rouges, les 2016 et 2015 pour la cuvée Damien.” Vous allez aimer ce Graves rouge cuvée Damien 2015, parts égales de Merlot et Cabernet-Sauvignon, riche et concentré, au bouquet intense et complexe où dominent le pruneau et les épices, de belle couleur, un vin qui mêle fruit et structure. Le Graves rouge 2016, est charnu, il a une belle robe pourpre, au nez concentré (mûre et cassis), aux tanins fondus, de bouche charnue et poivrée. Beau Graves blanc cuvée Anaïs 2016, 60% Sémillon, 40% Sauvignon, dont la fermentation malolactique est faite en partie en fût de chênes, puis élevage en barriques pendant un an, il a une jolie robe jaune paille, au nez de noix et de fruits frais, bien rond et aromatique. Quant au Graves blanc 2017, majoritaire en Sémillon, le reste en Sauvignon et Muscadelle, il est tout en arômes, parfait avec une marinière de coques ou un tempura de langoustines.

Philippe Rochet
3, Sarrot
33210 Saint-Pierre-de-Mons
Téléphone :05 56 76 29 42
Email : contact@la-rose-sarron.com
Site personnel : www.la-rose-sarron.com

Château BARRÉJAT


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un domaine qui est l’archétype de ce que doit être un Madiran, un vin à la fois très puissant et épicé, mais aussi parfumé et souple, selon les millésimes. Un vignoble de 40 ha totalement enherbé depuis 1960 et travaillé avec des apports d’amendements organiques. Ebourgeonnage, effeuillage et vendange en vert sont pratiqués afin de limiter les rendements à 55hl/ha maximum. “Seules des matières d'origine naturelle amendent le sol. Notre pratique d'ébourgeonnage, effeuillage et vendange en vert limite les rendements à 55 hl/ha maximum. La récolte à la main est notre pratique constante afin de préserver les grappes de raisin et toutes leurs caractéristiques. Nos viticulteurs attachent le plus grand soin à la réception de la récolte. Elle s'opère de façon optimale depuis 1966, date de construction d'une réception de vendange et d'un chai souterrain à barriques. La force du Château Barréjat est de disposer d’un énorme capital de vieilles vignes.” Très rare : les vignes de 80 ans en moyenne, ceci expliquant cela. La réception de la récolte, effectuée manuellement, se fait dans des conditions optimales. “Probablement originaire du Béarn, le Tannat, issu de la famille des Cotoides, est présent dans le Sud-Ouest depuis les Romains. Le terme tannat vient de la langue d’Oc : tan, “tanin”, c’est-à-dire tanné. Il se compose de grappes compactes, cylindriques avec deux ailerons, aux baies sphériques, de taille moyenne, bleu-noir à peau épaisse, colorée. C’est un cépage tardif et productif qui se complait et s’épanouit merveilleusement sur les terroirs de Madiran.” “En 2018, nous avons eu une belle arrière saison, des conditions idéales et de forts degrés, nous dit Denis Capmartin, ce qui donnera de grands vins de garde pour les rouges, bien équilibrés. Les blancs fruités ont beaucoup de “peps” et l’on retrouve ces mêmes qualités dans les rosés. Bref, une année magnifique comme on aimerait en avoir tous les ans. Nos ventes en 2019 concerneront les rouges 2017, les blancs et rosés 2018. Projet d’un blanc haut de gamme.“ Remarquable Madiran rouge Extrême 2015, de couleur intense, ample et parfumé, aux connotations de violette, de mûre et d’humus, un vin bien charnu, ferme et persistant en bouche, de très bonne évolution. Excellent Madiran rouge cuvée des Vieux Ceps 2016, de robe rubis intense, aux tanins savoureux, c’est un vin puissant mais fin, tout en bouche, bien persistant, au nez où dominent la cerise noire et les sous-bois, de bonne évolution. Facile à boire pendant l’été en famille ou entre amis, le Côtes-de-Gascogne rosé Denis Capmartin 2018. Pour plus de suptilité, nous avons goûté le Pacherenc Mœlleux Passion 2015 avec ces arômes de fleurs d’acacia, d’un bon équilibre onctuosité-nervosité, à la fois puissant et très fin, avec des nuances d’amande, suave, d’une belle persistance aromatique et le Pacherenc Mœlleux 2017, gras, aux senteurs persistantes, onctueux, tout en finesse aromatique (brioche, pêche cuite), très équilibré, de bonne garde. Sur la finesse, le Pacherenc-du-Vic-Bilh sec Bio 2017, où l’on retrouve des notes de fleurs blanches et de noix, bien marqué par son terroir, subtil et suave, est tout en persistance.

Denis Capmartin

32400 Maumusson
Téléphone :05 62 69 74 92
Email : deniscapmartin@laposte.net
Site personnel : www.chateaubarrejat.com

CHATEAU PONT LES MOINES


Propriété familiale depuis quatre générations, le Château Pont Les Moines est situé au nord de Bordeaux, dans la région du Blayais, et s’étend sur la commune de Civrac de Blaye. Vignoble d’une superficie de 29 ha, sur sol argilo-calcaire, où les vignes ont une moyenne d’âge de 15 ans. Un encépagement classique de cette région (70% Merlot, 30% Cabernet-Sauvignon), qui produit des vins colorés, charpentés et ronds en bouche. La vinification est traditionnelle, avec des cuvaisons longues et un élevage en cuves durant 14 mois. Voilà un remarquable Bordeaux Supérieur cuvée Louisa 2012, élevé en fûts de chêne durant 12 mois, dont 1/3 de barriques neuves, vinification traditionnelle avec cuvaison longue (vignes de 25 ans en moyenne, 65% Merlot et 35% Cabernet-Sauvignon, sur sol argilo-calcaire), charpenté, au nez de fruits rouges surmûris (cerise, cassis), de bouche puissante et corsée, légèrement épicée en finale, de robe grenat intense, tout en nuances, idéal sur un salmis de palombes. Le Bordeaux Bio Bran de Compostelle 2014, aux tanins mûrs, très parfumé, avec ces notes de sous-bois et de griotte, est tout en bouche. Excellent Blaye Côtes de Bordeaux rouge Pont les Moines 2014, de robe soutenue, un vin charnu et gras, au nez complexe et subtil à la fois, dominé par la griotte, de base tannique souple et très équilibrée. Séduisant Bordeaux blanc 2015, de bouche florale, un joli vin qui allie structure et vivacité, où l’on retrouve des nuances de pomme et de citron.

Eric Barrat, Vignobles Gagne et Barrat
La Maçonne
33760 Frontenac
Téléphone :05 56 23 98 50
Télécopie :05 56 23 98 50
Email : brancompostelle@aol.com
Site : chateaupontlesmoines


> Nos dégustations de la semaine

DISSAUX VERDOOLAEGHE et Fils


Exploitation familiale de 5 ha, depuis quatre générations, label de la ?Charte de Qualité?.
Nous avons beaucoup apprécié leur Champagne Grande Réserve, 75% Meunier et 25% Pinot Noir, c?est un Champagne généreux et élégant, très fruité, une cuvée de bouche ample et parfumée (brioche, pêche), d?une finale très raffinée, très abordable (15,40 €).
Nous aimons aussi cette belle cuvée Prestige Svenerick, 35% Meunier, 35% Pinot Noir et 30% Chardonnay, d?une belle robe, finement bouqueté (aubépine, rose), très fin, de bouche subtile, persistante et très parfumée (fruits frais, amande, pain grillé), de mousse intense, idéal sur une cuisine raffinée (18 €).

Carine Verdoolaeghe
11, rue de Lubre
51700 Binson-Orquigny
Tél. : 03 26 58 03 57
Email : contact@champagnedissauxverdoolaeghe.fr
www.champagnedissauxverdoolaeghe.fr


Château BONNET


Château TOULIFAUT


Passionnés par les vins bordelais, Félicien et Colette Bareige ont acquis la propriété dans les années 1970. Propriétaires et récoltants, dans les vignobles de Pomerol (Toulifaut), de Saint-Emilion (Vachon) et de Montagne Saint-Emilion (Mirande), Félicien et Colette ont su prendre soin de leur vigne.
Depuis 4 ans, Christelle, leur fille aînée, a quitté l?enseignement au profit de la propriété vinicole. Au fil des années, son père lui a transmis son savoir et son amour du vin. Tout en préservant les caractères des différents terroirs, Christelle a obtenu la certification AREA (agriculture raisonnée de l?environnement aquitain) et a promu le Château Vachon Cuvée Prestige au rang de Grand Cru. Nous avons dégusté et sélectionné avec plaisir le Pomerol 2016, qui est vraiment remarquable, de couleur intense, au nez puissant et subtil à la fois, aux senteurs de fruits mûrs (cassis, griotte) et de truffe, c?est un vin qui commence à peine à se fondre, d?excellente garde (17,70 €). Le 2015, de robe sombre, est complet, avec une belle matière présente et savoureuse, au nez dominé par le cassis, le cuir et la truffe, de belle garde mais déjà tout en charme.

Vignobles Félicien Bareige
Au Château Vachon
33330 Saint-Emilion
Tél. : 06 31 31 26 23
Email : felicien.bareige@orange.fr
www.vignoblesbareige.fr



> Les précédentes éditions

Edition du 25/06/2019
Edition du 18/06/2019
Edition du 11/06/2019
Edition du 04/06/2019
Edition du 28/05/2019
Edition du 21/05/2019
Edition du 14/05/2019
Edition du 07/05/2019
Edition du 30/04/2019
Edition du 23/04/2019
Edition du 16/04/2019
Edition du 09/04/2019
Edition du 02/04/2019
Edition du 26/03/2019
Edition du 19/03/2019
Edition du 12/03/2019
Edition du 05/03/2019
Edition du 26/02/2019
Edition du 19/02/2019
Edition du 12/02/2019
Edition du 05/02/2019
Edition du 29/01/2019
Edition du 22/01/2019
Edition du 15/01/2019
Edition du 08/01/2019
Edition du 01/01/2019
Edition du 25/12/2018
Edition du 25/12/2018
Edition du 18/12/2018
Edition du 11/12/2018
Edition du 04/12/2018
Edition du 27/11/2018
Edition du 20/11/2018
Edition du 13/11/2018
Edition du 06/11/2018
Edition du 30/10/2018
Edition du 23/10/2018
Edition du 16/10/2018
Edition du 09/10/2018
Edition du 02/10/2018
Edition du 25/09/2018
Edition du 18/09/2018
Edition du 11/09/2018
Edition du 04/09/2018
Edition du 28/08/2018
Edition du 21/08/2018
Edition du 14/08/2018
Edition du 07/08/2018
Edition du 31/07/2018
Edition du 24/07/2018
Edition du 17/07/2018
Edition du 10/07/2018
Edition du 03/07/2018
Edition du 26/06/2018
Edition du 19/06/2018
Edition du 12/06/2018
Edition du 05/06/2018
Edition du 29/05/2018
Edition du 22/05/2018
Edition du 15/05/2018
Edition du 08/05/2018
Edition du 01/05/2018
Edition du 24/04/2018
Edition du 17/04/2018
Edition du 10/04/2018
Edition du 03/04/2018
Edition du 27/03/2018
Edition du 20/03/2018
Edition du 13/03/2018
Edition du 06/03/2018
Edition du 27/02/2018
Edition du 20/02/2018
Edition du 13/02/2018
Edition du 06/02/2018
Edition du 30/01/2018
Edition du 23/01/2018
Edition du 16/01/2018
Edition du 09/01/2018
Edition du 02/01/2018
Edition du 26/12/2017

 



Domaine de CHEVALIER


BARDOUX Père et Fils


Domaine André MATHIEU


Château de VIMONT


ELLNER


ARNOUX & Fils


Château PENIN


Domaine FOUGERAY de BEAUCLAIR


Château PASCAUD


Château HAUT-CALENS


PHILIPPONNAT


Domaine François BERTHEAU


Michel et Sylvain TÊTE


Château La VARIÈRE


Jean-Michel PELLETIER


Château LAJARRE


Château GRAND-MOULIN


Philippe LECLERC


Domaine Jean-Max ROGER


Vignobles GONFRIER


Maurice VESSELLE


Domaine de ROCHEVILLE


Domaine Les CASCADES


P. LANCELOT-ROYER


Domaine CAMAÏSSETTE


Château VIEUX TOURON


Domaine SEGUIN-MANUEL


Domaine de VIAUD


Château Les GRAVES


Château La MARZELLE


Domaine GROS Frère et Soeur


Château CERTAN de MAY de CERTAN



DOMAINE DU CLOS DE L'EPINAY


DOMAINE ALAIN MICHAUD


SCEA CHATEAU DAVID


DOMAINE PIERRE GELIN


DOMAINE PICHARD


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHAMPAGNE GREMILLET


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


DOMAINE CRET DES GARANCHES


CHATEAU HOURBANON


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CHATEAU DE LA BRUYERE


CHÂTEAU FILLON



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales