Vins Web

Edition du 09/08/2016
 

LE GRAND CHARME DU CHATEAU CANTENAC

Exceptionnel

Château CANTENAC

Depuis 4 générations, la famille Roskam-Brunot élève de très jolis vins dans leurs propriétés. Avec le millésime 2013, leur 76e récolte au Château Cantenac, ils perpétuent avec savoir-faire leur engagement dans une culture de vins fins et authentiques. C’est sur ces terres “enchantées” qu’ils vous conteront leur histoire !


Nicole Roskam-Brunot et ses fils perpétuent une tradition familiale centenaire. Ils tournent les pages de millésimes en millésimes avec passion et un respect profond pour les terroirs et leur histoire. “Notre savoir-faire réside en l’appréhension fine du millésime pour pouvoir y apposer notre philosophie d’harmonie et d’équilibre, héritée de notre histoire.” La récolte 2013 a célébré leur 76e année au Château Cantenac. Afin de faire ressortir le meilleur du millésime, ils ont réalisé une production limitée. Ce millésime encore naissant, est d’un beau rouge rubis, au nez de fruits rouges mûrs (framboise, gelée de groseille, chair de cerise, fruits noirs) qui se marient aux notes de chêne frais, de réglisse et un registre fumé. La bouche est tendre, pleine, à la fois charnue et friande de fruits. Un vin dont on appréciera la chair racée et son harmonie. - Château Cantenac Saint-Émilion Grand Cru: 15 ha à l’ouest de Saint-Émilion sur un terroir de sable sur graves et argile bleue, 75% Merlot et 25% Cabernets. Un très grand vin, très séduisant. Belle robe d’un rouge intense. Son nez exhale des parfums de fruits mûrs, de sous-bois et de fines épices. La bouche est pleine et savoureuse, un vin charpenté par une matière noble. La finale est longue et d’une belle persistance aromatique très savoureuse. Millésime 2013 : Médaille d'Argent au Concours de Bordeaux 2015. Millésime 2012 : Médaille d'Or au Concours International de Lyon 2015. - Château Cantenac Saint-Émilion Grand Cru Sélection Madame : 95% Merlot et 5% Cabernets. Superbe Grand Cru, soyeux et charmeur, aux arômes nuancés de fruits rouges bien mûrs, avec des notes d’épices et de réglisse. La bouche est juteuse, de belle matière élégante. La finale est expressive et fruitée. Millésime 2012 : Médaille d'Argent au Concours International de Lyon 2015 et International Wine Challenge 2015. - Château La Lauzette Declercq Haut Médoc Cru Bourgeois : 60% Cabernet-Sauvignon et 40% Merlot. 70% de graves, 30% argilo-calcaire. Vignoble repris par Frans et Liz Roskam en 2005. Jolis arômes de fruits noirs mûrs soulignés par des notes d’épices, de vanille. Vin ample et bien structuré, avec une finale très élégante. Millésime 2011 : Médaille d'Argent au Concours de Bordeaux 2015. - Château Moulin de Grenet. Superbe moulin pittoresque de 1711, ancienne propriété d’une Abbaye cistercienne, avec 4,5 ha en coteau argilo-calcaire et plateau calcaire. Très joli Lussac Saint-Émilion, issu de 75% Merlot et 25% Cabernets, à la belle robe rubis. Son bouquet exhale un joli parfum de fruits et d’épices. Bouche bien fruitée et juteuse avec une finale expressive, un vin ample et généreux.

   

LE GRAND CHARME DU CHATEAU CANTENAC

Nicole Roskam-Brunot
2, Cantenac - RD 670
33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 51 35 22
Télécopie : 05 57 25 19 15
Email : contact@chateau-cantenac.fr

Site : www.vinsdusiecle.com/chateaucantenac




> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE ROUGES
e_bourgogne_rouge.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
ESMONIN (GCh)
GELIN (Fixin)
Philippe LECLERC (GC)
Pierre BOURÉE (Ch Ch)
Marc BROCOT (Mars.)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR
SEGUIN MANUEL
Nicolas POTEL
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

Clos des LAMBRAYS (MSD)
MONTS-LUISANTS (MSD)
Pierre AMIOT (Clos de la Roche)
François BERTHEAU
COQUARD-LOISON-FLEUROT (ChM)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
CHEVILLON-CHEZEAUX (N)
COUDRAY-BIZOT (É)
GROS (Gd-É)
René CACHEUX
Manuel OLIVIER
POULETTE (Vr)
BERTAGNA
LOUIS LATOUR
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

AMPEAU (V)
Antonin GUYON (V)
PRIEUR-BRUNET (V)
Michel PRUNIER (AD)
VIRELY-ROUGEOT (P)
Albert BOILLOT (P)
B. DELAGRANGE (V)
DICONNE (AD)
MUSSY (P)
POULLEAU (V)
VIOLOT-GUILLEMARD (P)
NUDANT (V)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

ANTONIN GUYON (C)
MAREY (C)
Clos BELLEFOND (S)
Gérard DOREAU (Mo)
DUBREUIL-FONTAINE (C)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
DENIS (AIC)
JAFFELIN (PV)
CHOUPETTE (S)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

HEIMBOURGER (Irancy)
Alain VIGNOT
Eric DARLES (Irancy)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(Henri REBOURSEAU (Ch)*)
DEREY (Fixin)
Olivier GUYOT
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

(PIERRE NAIGEON (CHM)*)
VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
Jean PETITOT (Côte Nuits)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

PIGUET-CHOUET (AD)*
COSTE-CAUMARTIN
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

JACOB (C)
ARDHUY (C)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

BERGER-RIVE

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

GEVREY-
CHAMBERTIN
FIXIN
AUTRES
(Ch. de MARSANNAY (Ch))
MOREY SAINT-DENIS
CHAMBOLLE-
MUSIGNY

VOSNE-ROMANEE
NUITS ST GEORGES VOUGEOT
COTE DE NUITS
(CRUCHANDEAU)
LABOURE-ROI
(CH. DE SANTENAY)
VOLNAY
POMMARD
AUTRES

(PIERRE ANDRE)
CORTON
COTE DE BEAUNE AUTRES

C.PAULANDS (AlC)
COTE CHALONNAISE MACON
AUTRES

(VAUCHER)
(PARIZE (Givry)*)

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine des HAUTS PERRAYS


“Voici 7 ans j'ai eu le “coup de cœur” pour ce domaine situé en haut de Chaudefonds sur Layon, précise Claire Le Fournis, 5 ans de reconversion de pratiques culturales qui nous ont permis d'être le premier domaine d'Anjou à être certifié par le ministère de l'agriculture “Haute Valeur Environnementale”, 7 ans de travail œnologique et d'investissement pour produire des vins aux arômes charmants, sensuels et authentiques du terroir.” Remarquable Coteaux du Layon Vieilles Vignes 2010, provenant de parcelles de plus de 50 ans, à faible rendement, sur les coteaux dominant le Layon, suave, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, un vin qui allie intensité et souplesse, de garde. Excellent Coteaux-du-Layon blanc cuvée Tradition 2014, aux connotations d’abricot et de pain grillé, d’un bel équilibre, liquoreux et vif à la fois, aux senteurs de fruits confits et d’une très jolie finale.  L’Anjou rouge Coulée Les Herrines 2013, pur Cabernet franc, est corsé et riche en couleur comme en fraîcheur en bouche, au nez subtil de fruits à noyau, typé. Goûtez le Rosé d’Anjou Lumineux 2014, avec une belle robe rose pivoine et des arômes fins de fruits jaunes. Bel Anjou blanc 2014, aux subtiles senteurs d’amande et de poire, suave en bouche mais de caractère vif, d’une jolie finale. Le Crémant blanc brut mêle rondeur et nervosité, dégageant un nez de noisette et de lis, de mousse abondante, dense, de bouche vivace.

Luc et Claire Le Fournis
Les Hauts-Perrays
49290 Chaudefonds-sur-Layon
Téléphone :02 41 78 67 57
Télécopie :02 41 78 68 78
Email : contact@domaine-des-hauts-perrays.fr
Site personnel : www.domaine-des-hauts-perrays.com

Château de PASQUETTE


Les propriétaires du Domaine de la Paleine (voir Anjou-Saumur) sont tombés sous le charme de cette propriété, déjà mentionnée en 1762 sur la carte de Belleyme. Le vignoble de 3 ha, situé au pied du coteau sud de Saint-Émilion, bénéficie d’un ensoleillement idéal. Terres légères sur fond argileux, faibles rendements. “La vendange 2015 nous a permis de rentrer raisins de qualité exceptionnelle, nous explique Marc Vincent. Les premières dégustations nous laissent entrevoir un millésime d'exception. Actuellement, nous commercialisons notre Saint-Emilion Grand Cru 2011 qui offre un très joli fruit expressif, précis au nez comme en bouche. C'est un vin croquant et au style sincère, c'est un peu “la marque de fabrique” de Pasquette.” Les vignes ont 35 ans de moyenne d’âge, l’encépagement est à forte dominante de Merlot 80%, 10% de Cabernet franc et 10% de Cabernet-Sauvignon. J’ai l’intention d’ailleurs de diminuer les plants de Cabernet-Sauvignon au profit du Merlot. Nous avons effectué notre première vendange en 2010. Nous sommes en Bio, tout comme au Domaine de la Paleine. J’ai un objectif de qualité très fort, les rendements sont limités, les tris sélectifs, je souhaite aussi positionner le vin dans un excellent rapport qualité-prix, raisonnable. Je veux, en effet, qu’il plaise au consommateur et qu’il ait envie d’en racheter.” Cela doit être le cas avec ce Saint-Émilion GC 2012, complexe et harmonieux, aux connotations fruitées (fraise des bois, mûre) et épicées, un vin savoureux et complexe, aux tanins amples. Le 2011 est de belle ampleur, d'une jolie structure tannique, au goût de mûre et de fumé, de bouche flatteuse.

Laurence et Marc Vincent
Lieu-dit Pasquette
33330 Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Téléphone :06 87 03 37 26
Email : chateaudepasquette@hotmail.fr

Clos RENÉ


Une propriété familiale de 15 ha (60% de Merlot, 30% de Cabernet franc et 10% de Malbec). “Le 2013 a été un millésime un peu difficile, nous explique Jean-Marie Garde, mais, après nos sélections, il a eu une évolution intéressante, l'élevage l'a bonifié et l'on peut avoir de belles surprises. A boire bientôt. En 2014, nous avons une très belle cuvée où l'on retrouve les repaires des millésimes habituels. Qualité et quantité sont présentes. Les tanins sont soyeux, aimables, de jolis Merlots avec un apport de Cabernets pour une grande qualité.” On se fait plaisir avec ce Pomerol 2011, de robe pourpre, intense, aux tanins riches, très bien équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois.  Très beau Pomerol 2012, complexe, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, classique, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue. Le 2011 est velouté, au nez de prune et de violette et une pointe d’épices, charnu en bouche mais fin, tout en subtilité. Remarquable 2010, de robe pourpre, dense et très parfumé (mûre, humus), avec des tanins ronds mais présents, un vin au nez de fruits surmûris, d'une finale intense et bien typé, un vin épicé, persistant, bien charpenté, de bouche souple et charnue à la fois, associant concentration et finesse, pro- metteur. Le 2009, au nez de cassis et de truffe, aux tanins fermes, est bien charpenté, ample en bouche, un vin racé et dense, de garde. Le 2008, dominé par le cassis et les sous-bois, est un vin puissant, harmonieux, aux notes fruitées et vanillées en finale, alliant une bonne base tannique à une finesse persistante. Le 2006 est savoureux, bien charnu, riche en bouquet comme en matière, tout en bouche, aux tanins très équilibrés, ferme et complet, très élégant comme il se doit, tout en couleur et en matière, avec ces notes caractéristiques de griotte, d’humus et de cannelle au palais. Superbe 2005, une grande valeur sûre, de robe soutenue et brillante, tout en nuances aromatiques, aux notes de truffe, de prune et de groseille, un vin puissant, élégant, qui allie structure et rondeur, richesse et distinction, de très belle garde. Goûtez son Pomerol Château Moulinet-Las- serre, où l’élégance prédomine, avec ces petites nuances d’humus et de fraise des bois mûre, tout en charme, très persistant, de couleur pourpre, aux tanins délicieusement fondus, d’excellente évolution.

Jen-Marie Garde - Scea Garde-Lasserre

33500 Pomerol
Téléphone :05 57 51 10 41
Télécopie :05 57 51 16 28

CHATEAU TOULOUZE


Les terres du Château Toulouze dépendaient d’un vaste ensemble foncier, propriété du Château de Vayres. Ce dernier édifié au XIIIème siècle à l’emplacement d’un « oppidum » gallo-romain dominant la Dordogne, fut une des résidences du roi Henri IV. La propriété dans sa forme actuelle, 27 ha d’un seul tenant, bâtiments et vignoble, correspond à ce qui subsiste d’un vaste domaine viticole et d’élevage de plus de 70 ha, édifié à la fin du XVIIIème siècle, à la suite de la révolution française et démantelé petit à petit par le jeu des successions. Le vignoble totalement restructuré en 1986, commence à exprimer la montée en puissance de l’expression du terroir. Cela donne des vins à la chair plus ample, généreuse, fruités mais avec des tanins élégants empreints de finesses. Des vins équilibrés et harmonieux, que l’on peut déguster jeunes après une large aération en carafe, mais qui offrent selon les millésimes un excellent potentiel de garde, en moyenne de 10 à 15 ans. Découvrez ce Graves de Vayres Grande cuvée 2009 (Merlot majoritaire, 20% de Cabernets, vendanges manuelles et tardives pour rechercher la maturité, élevage 12 mois en 1/2 muids de chêne, mise en bouteille 18 mois après les vendanges, filtration douce), avec ces notes caractéristiques et très persistantes de groseille, de fumé et d’épices, aux tanins denses et mûrs à la fois, un vin de bouche ample, d’excellente garde. Beau 2008, charpenté, bien charnu, avec des senteurs de prune et de groseille, gras, aux tanins savoureux, qui dégage en bouche des connotations de cerise noire et d’humus, de garde.

Jérôme et Alain Cailley
10/12, rue de la Ruade
33450 Saint-Sulpice-et-Cameyrac
Téléphone :05 56 30 85 47
Télécopie :05 56 30 87 29
Email : chateautoulouze@vinsdusiecle.com
Site : chateautoulouze
Site personnel : www.chateauxcailley.com


> Nos dégustations de la semaine

BOIZEL


Famille de vignerons de père en fils et fille depuis 1834. Une même passion qui perdure, la vigne, le terroir, le vin, toujours dans la plus pure tradition champenoise.
“En Champagne, il y a toujours eu deux métiers, dit Evelyne Roques-Boizel, faire le raisin et faire le vin. Mes parents et grands-parents ont préféré bien faire le vin, laissant leurs amis vignerons bien faire le raisin. Pour réunir les raisins nécessaires à nos assemblages, mon époux Christophe parcourt le vignoble toute l’année, il choisit les crus et les coteaux où Chardonnay, Pinot Noir et Pinot Meunier expriment le mieux caractère et finesse, il conforte les liens avec nos partenaires vignerons dont certains livrent leurs raisins à la Maison depuis des décades : ces rapports cordiaux et de convivialité font aussi partie de la tradition familiale. Les raisins proviennent d’environ 50 villages, dont une bonne partie de Grands et Premiers crus.
Ce Champagne Grand Vintage blanc 2007, au bouquet fin, discrètement citronné, de bouche acidulée et élégante, avec des connotations de noisette et d’abricot sec, est un Champagne de mousse fine, séduisant, élégant et ample à la fois. Le Champagne brut rosé Joyau de France 2004, avec cette pointe de fraîcheur caractéristique de ce grand millésime, est une cuvée tout en bouche, fine et charpentée à la fois, bien fruitée, tout en persistance d'arômes (pêche de vigne, abricot...), puissante au palais. Le Joyau de France 2000, dans la lignée, est toujours très frais, allie richesse aromatique et persistance, de bouche délicate dominée par des nuances d’agrumes mûrs, de pain brioché et de fruits secs, de belle structure.
Le brut Réserve est une cuvée bien fruitée, charmeuse et intense, au nez subtil où domine le miel, qui allie distinction et densité, à déboucher au cours d’un repas. Excellent Champagne Blanc De Noirs possédant bien sûr une spécificité propre, dense, de robe claire, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées, au nez d’une vinosité nerveuse, complexe et riche. 
Le Champagne brut 2000 cuvée Sous bois (fûts anciens de 205l), suave, est vineux et fin à la fois, tout en harmonie, tout en persistance aromatique (narcisse, coing, cannelle...), avec des nuances complexes de pain grillé, de pêche et de noix au palais, à déboucher sur une poularde à la crème ou un brie de Meaux. Il y a aussi ce brut rosé, de jolie robe, tout en charpente, aux arômes subtils où dominent les fruits rouges et la violette, de bouche fruitée, très agréable sur un plat épicé, et le brut Blanc De Blancs, où se mêlent des notes d’amande, de pomme et de chèvrefeuille, qui allie richesse et persistance, tout en intensité, de teinte claire. Excellent brut Ultime, un brut nature, élaboré uniquement dans les années de grande maturité, assemblage de 50% Pinot Noir, 37% Chardonnay et 13% Pinot Meunier, corsé et très fruité, aux notes de petits fruits jaunes, d’une très jolie présence.

Présidente : Evelyne Roques-Boizel
46, avenue de Champagne
51200 Épernay
Tél. : 03 26 55 21 51
Fax : 03 26 54 31 83
Email : export@boizel.fr
www.boizel.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château de PIOTE


Son Bordeaux Supérieur cuvée Prestige 2011, au nez de fruits surmûris (framboise, cassis) et d'humus, à la robe cerise, aux reflets violets, est un vin soyeux mais ferme, avec des notes de mûre et de griotte au palais. Le 2010, charpenté, aux tanins mûrs, à la fois riche et souple, d’une belle finale aux notes de cassis, de pruneau et d’épices. Le Bordeaux Clairet 2013 (vin biologique), tout en rondeur, qui sent la fraise des bois mûre.

Virginie Aubrion

Domaine Guy ROBIN


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Un beau domaine de 15 ha entourant le village de Chablis.
“Le millésime 2013, me raconte Marie-Ange Robin, a subi une météo très chaotique et très contrastée. Le débourrement est tardif. Mai et Juin ont été pluvieux et froids, et la floraison s'est faite dans de très mauvaises conditions. Beaucoup de coulure ce qui à l'arrivée, donne des petits raisins d'où une récolte très faible. Juillet a aussi été assez froid avec des pluies d'orages assez nombreuses. Août n'a pas été plus chaud avec des jours caniculaires mais toujours avec régulièrement des orages. L'ambiance était très humide et l'état sanitaire pouvait se dégrader à tout moment.
Heureusement, en septembre, nous avons eu des vents très frais, secs et ensoleillés de nord et nord-est, cela ventilait les raisins et nous a permis de maintenir un bon état sanitaire pendant la maturation. La maturation s’est faite en quelques jours et arrivée à bon terme, c’était un soulagement ! La vendange a débuté le mercredi 2 octobre pour se terminer le 12 octobre. La récolte a été très faible en rendement (on n’avait pas vu ça depuis 1985). Après un tri minutieux seuls les raisins gorgés de soleil avec de bons degrés sont rentrés en cuves donnant des Vins gourmands avec des notes de sur-maturité quelquefois marquées. Le 2013 me fait penser aux 1983, 1998 ou 2003. C’est un millésime très charmeur, tout en rondeur.
Millésime 2014 : la météo a été moins compliquée. Débourrement très précoce, printemps sec et plutôt chaud. En juin, nous avons eu des températures élevées lors de la floraison ce qui a occasionné un peu de coulure. Juillet et Août ont été deux mois plutôt frais et pluvieux. Vu la date de floraison, la récolte était initialement prévue début Septembre, mais l'été maussade, a retardé l'évolution. Comme souvent, septembre est beau, sec, avec des vents du Nord. Ce vent du Nord qui permet une belle et lente maturation.
Contrairement à 2013, il était important de ne pas se presser. Au lieu de commencer le jeudi 18 septembre, les vendanges ont débuté le lundi 22 Septembre pour se terminer le vendredi 3 octobre. Nous attendions la pluie avec impatience car il y avait un peu trop d’acidité et celle-ci est arrivée pendant le week-end. C’était un risque car, s’il n’y avait pas eu cette humidité, l’acidité aurait été encore plus importante, cela, ajouté à des raisins donnant moins de jus, donc, cette pluie a été la bienvenue pour une fois, c’était parfait ! La récolte est jolie, les raisins sont très sains, frais, sucrés mais avec une belle acidité, plus importante que 2013. Cela donnera des Vins plus salivants, toniques, plus iodés, bref, plus sur la minéralité chablisienne que 2013, des Vins bien typés. On se rapproche des millésimes 2005 et 1990.
J’ai des Vins un peu capricieux, et cela est dû aux vieilles vignes, je les laisse donc se bonifier à leur gré. En juillet, 10 mois après les vendanges, lors des remontages, on peut vraiment apprécier la qualité. Déjà, quand on ouvre les fûts, la cave est embaumée par les arômes de fruits, de fleurs blanches (pivoine) et d’agrumes, la minéralité est bien présente. Nos Vins sont issus de vieilles vignes, c’est ce qui leur donne cette grande qualité de Vins aboutis, très aromatiques et complexes, très typés de leur terroir. La régularité de nos Vins est liée au phénomène terroir. Les consommateurs, en effet, ne veulent pas un Chablis classique, ils veulent se faire surprendre. J’exporte beaucoup mes Vins vers l’Asie car j’ai de la demande, Hong Kong, Taïwan, le Japon et la Chine, mais aussi en Suisse, Allemagne, Suède, Finlande, Norvège, Italie, Belgique et beaucoup en France, à des clients qui commandaient déjà à mes parents et maintenant, ce sont leurs enfants qui s’adressent au Domaine, gage de grande fidélité. C’est gratifiant pour moi que mes efforts qualitatifs soient reconnus et appréciés.
En 2015, les Chablis Vieilles vignes 2012 sont en vente à la cave, puis nous commençons les Chablis Premier Cru 2013 comme le Montée de Tonnerre et Le Vaillons, encore trop jeunes mais tellement prometteurs, nous avons aussi le Montmains 2012, un vin vraiment très joli, médaille d’or au Féminalise et Tasteviné en 2014. Pour les Grands Crus, Valmur 2008 est extraordinaire, il est tellement linéaire, c’est un régal du début à la fin. Ce n’est qu’avec les années de bouteilles que nous nous rendons compte du qualitatif des vieilles vignes, nous devons être patients pour savourer les 2008 et les 2009. Je vous invite à ouvrir une bouteille de Valmur 2008 ou un Vaudésir 2009, ce n’est que du bonheur !"
Elle a raison et on s’en aperçoit vite en débouchant ce grandissime Chablis Grand Cru Vieilles vignes Valmur 2008, médaille d’Or à Berlin, d’une grande minéralité, au nez très iodé, embruns puis après aération on perçoit de la rose fraîche et les épices, un grand vin, de belle bouche avec une vivacité rafraîchissante. Le 2007 est un vin racé, d’une belle onctuosité en bouche, toujours minéral et complexe, de belle harmonie, avec ses odeurs caractéristiques d’amande grillée et de fruits jaunes frais, tout en bouche, de garde.
Sublime Chablis Grand Cru Vaudésir 2011, très équilibré, parfumé, au nez dominé par les fruits jaunes frais et le pain brioché, tout en bouche, vif et fin, un vin classique et distingué, d’une belle harmonie, long, aux nuances délicates au palais (rose, grillé, tilleul). Formidable 2010, de jolie robe dorée, avec cette nervosité qui s'allie à une souplesse certaine, de belle bouche aux notes de lis, d’abricot frais et de grillé, tout en persistance, avec cette suavité qui lui est propre. Le 2009, beau nez où se marient des notes boisées fines et une grande fraîcheur minérale complétée par une touche épicée poivrée. Impression générale de puissance, de maturité et de fraîcheur, un vin d'une grande finale solaire mûre avec des nuances de caramel. Le 2008, avec ce nez mûr, a des notes de noix fraîche. Après aération, se dévoilent des nuances de thé, de menthol et une dominante florale, de bouche intense, dégageant presque une impression sucrée de bonbon, d’acacia. Le 2007, tout en charpente, parfumé, fin et riche à la fois, avec des notes subtiles de pain grillé et d’agrumes, de garde. Exceptionnel 2006, tout en distinction, riche en arômes comme en charpente, d’une grande ampleur aromatique en bouche (aubépine, pêche, noisette), très typé.
Le Chablis Grand Cru Blanchot Vieilles vignes 2011, au nez dominé par les fruits mûrs et les petits fruits secs, de bouche ample, est un grand vin de belle couleur jaune ambré, qui mêle structure et vivacité, harmonieux en bouche avec des nuances de pomme, de musc et de miel. Le 2010 est tout en bouche, très parfumé, très fin, d’une belle amplitude au nez comme au palais, un vin minéral. Superbe 2009, dégage un nez beurré de noix, la bouche est plus fraîche que le nez avec une touche d’orange confite. Le 2008, d'une grande finesse en bouche, un grand vin gras et onctueux, très typé, légèrement épicé, avec cette finale impressionnante où s'associent le musc, le silex et les fruits frais. Le Chablis Grand Cru Les Clos 2009, issu de vignes de 44 ans situées sur la rive droite du Serein, sol de colluvions argilo-calcaires très caillouteux sur sous-sol kimméridgien, sud-sud-ouest. Un grand vin de bouche persistante, avec ces notes de lis, de coing et de rose fraîche, alliant fraîcheur et rondeur, équilibré, suave, de très belle évolution.
Son Chablis Premier Cru Montmains 2012, tout aussi savoureux, est issu d’un terroir versant sud et sud-est rive gauche du Serein, sol de colluvions argilo-calcaire très caillouteux sur sous-sol Kymméridgien. vignes de 30 à 45 ans d’âge. Vendanges manuelles. Décantation naturelle des Vins sans ajouts d’enzymes pectolytiques, la fermentation alcoolique se fait uniquement avec des levures indigènes. “Un très grand millésime à Chablis, poursuit Marie-Ange Robin, petits rendements de raisins bien sucrés, belle acidités. En bouche, notes vanillées, raisins secs. En arrière plan, notes marneuses d’argile bleue renforçant l’impression boisée, l’ensemble est solaire. Bouche puissante avec une attaque saline, boisé fin et très élégant. Belle fraîcheur pulpeuse de groseille. Vin au très gros potentiel de garde (2020). Délicieux sur les poissons et les viandes blanches en sauce.”
Le Chablis cuvée Marie-Ange 2013, corsé, suave et sec à la fois, où s’entremêlent les fruits, les épices et les fleurs fraîches, est tout en bouche, d’une belle finale.
On poursuit avec le Chablis Premier Cru Vaillons 2013, fort bien élevé, gras et complexe au nez comme en bouche, marqué par des nuances de pain grillé, de fruits blancs mûrs et de noisette, un vin tout en rondeur. Le 2010 a largement mérité sa médaille d’Argent Féminalise 2012, d’une grande pureté, typé et délicat, où s’entremêlent les épices et les fleurs fraîches, tout en bouche. Le Chablis Premier Cru Montmain 2009, très marqué par son terroir, se goûte remarquablement bien, savoureux, avec une bouche très suave, vraiment exceptionnel, idéal aussi bien avec un poulet estragon et citron que sur un saumon aux asperges.
Le Chablis Premier Cru Montée de Tonnerre Vieilles vignes 2013, d’une belle onctuosité en bouche, est gras, d’une grande complexité aromatique, riche en arômes comme en charpente, aux notes de tilleul, de brioche et de musc. Excellent 2012, très charmeur, au nez de fruits jaunes frais et d’épices, est un vin séduisant par sa richesse et sa finesse, tout en bouche.

Marie-Ange Robin

> Les précédentes éditions

Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013

 



Earl POIRON-DABIN


Château BOURSEAU


HAMM


Château HOURTIN-DUCASSE


Eugène RALLE


Château de BEAUPRÉ


Henry NATTER


Domaine MORTET Père et Fils


Château PAILLAS


LES VINS GEORGES DUBOEUF


DRAPPIER


Château REDORTIER


Château de COUDOT


Domaine des BOUQUERRIES


Château NOZIÈRES


Château LA TOUR DU PIN FIGEAC


Domaine STOEFFLER


LAURENT-GABRIEL


Château SAINT AHON


Domaine HEIMBOURGER Père et Fils


Château DESMIRAIL


Château GRAND-MOULIN


Domaine CHALET de GERMIGNAN


Château GAUTOUL


Château AUX GRAVES DE LA LAURENCE


André DEZAT et Fils



CHATEAU DE BEAUREGARD


CHATEAU LAROQUE


DOMAINE DE BELLEVUE


DOMAINE COMTE PERALDI


CHARLES SCHLERET


DOMAINE DE ROSIERS


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


CHATEAU REDORTIER


SCE DU CLOS BELLEFOND


CHAMPAGNE CHARPENTIER



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales