Vins Web

Edition du 12/05/2015
 

Domaine de SARRY

Plaisir

Domaine de SARRY

Au sommet. Un domaine constitué d’une vingtaine d’hectares.


Passionné et chaleureux, Nicolas Brock a repris la suite de son père, Michel, qui a créé presque entièrement le domaine dans les années 1960, en replantant notamment un ancien domaine viticole inexploité depuis le Moyen Âge. Le Domaine de Sarry (11 ha d’un seul tenant), perché sur la montagne Noire (l’un des points culminants de la région, 353 m d’altitude), est constitué de marnes argilo-calcaires du kimméridgien, les “terres blanches”. Puis le coteau et la côte de la Roche forment une dizaine d’hectares de caillottes. Si vous en trouvez, foncez sur ce Sancerre Montagne Noire 2005, un grand vin minéral, où s'entremêlent des notes d'amande, de fruits mûrs et de bruyère, harmonieux en bouche, de belle couleur jaune ambré, tout en finesse aromatique (fleurs fraîches, tilleul...), complexe au nez comme en au palais, avec des nuances de musc en finale, de remarquable évolution.

   

Domaine de SARRY

Christelle et Nicolas Brock
Le Briou - Route de Bourges
18300 Sancerre
Téléphone : 02 48 79 07 92
Télécopie : 02 48 79 05 28
Email : info@sarry.org





> Le palmares des vins


CLASSEMENT BOURGOGNE BLANCS
e_bourgogne_blancs.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

GUY ROBIN
TREMBLAY
CHARDONNAY
A.GEOFFROY
MOSNIER
NAULIN
DAMPT
HEIMBOURGER
Pascal HENRY
PISSE-LOUP
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


ANTONIN GUYON (CCh)
MAREY (CCh)
JAFFELIN (CCh)
DENIS Père et Fils (PV)
DUBREUIL-FONTAINE (PV)
Jean-Jacques GIRARD (PV)
PULIGNY-MONTRACHET
Vincent BACHELET (ChM)
CARILLON (BBM)
Jean CHARTRON (BM)
Marc JOMAIN (PM)
PRIEUR-BRUNET (BM)
Pierre BOURÉE
COUDRAY-BIZOT
LABOURE-ROI
SEGUIN-MANUEL
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
AMPEAU (M)
Guy BOCARD (M)
B. DELAGRANGE (M)
Marc BROCOT (Ma)
DICONNE (M)
DOREAU (M)
VIRELY-ROUGEOT (M)
FOUGERAY DE BEAUCLAIR
CHARLEUX (S)
CHOUPETTE (S)
CRUCHANDEAU
MEIX (SA)
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


LAROCHETTE (Crémant)
Michel PRUNIER (Crémant)
Jean GIRARD (Crémant)
Claude GHEERAERT
Pascal HENRY (Crémant)
NINOT (Rully)
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
AUVIGUE
BRUYÈRE
CHALET POUILLY
DENUZILLER
LAROCHETTE
PAQUET
BERGER-RIVE
FEUILLARDE
GONDARD-PERRIN
Roger LUQUET



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

ELLEVIN
GUETTE SOLEIL
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


PULIGNY-MONTRACHET
BADER-MIMEUR
(CHANGARNIER (M))
MAROSLAVAC-LÉGER (PM)
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


THALIE (Crémant)
VITTEAUT-ALBERTI (Crémant)
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
Ch. FUISSE
Château de VINZELLES*



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CHABLIS
SAINT BRIS
AUTRES

MOTTE
LETESSIER-TIXIER
CORTON
PERNAND-VERGELESSES


Jean FERY et Fils (PV)*
PULIGNY-MONTRACHET
René MONNIER (M)
MEURSAULT
MARSANNAY
AUXEY-DURESSES
SAINT-AUBIN
GERMAIN et Fils (SR)
COTE CHALONNAISE
RULLY
CREMANTS


ROIS MAGES (Rully)*
POUILLY FUISSE
SAINT-VERAN
MACON
BOURGOGNE
COLLOVRAY-TERRIER
Dom. CRAIS (SV)*

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Château La MARZELLE


“La Marzelle étend ses 17 ha de Merlot (70%), de Cabernet franc (15%) et de Cabernet Sauvignon (10%) sur un superbe terroir de graves, d’argiles et de sables : la Haute Terrasse de Saint-Emilion, précise Philippe Genevey. Elle a été formée, il y a 2 millions d’années au pléistocène inférieur par l’Isle qui coulait par ici jusqu’à la Dordogne. D’où l’explication des galets rubéfiés. Une orientation bio a été prise depuis 1988, avec l’utilisation de cuivre, de soufre, de calcium et de tisanes ! De nombreuses opérations manuelles viennent peaufiner la maturation optimale des raisins. C’est la “prophylaxie”, méthode naturelle qui consiste à mettre la plante dans les meilleures conditions de défense contre les agressions extérieures, des maladies et du climat. Cette année un nouveau système de réception de vendange a été mis en place. Les raisins, vendangés manuellement, sont amenés au chai en cagette. Après le passage sur une première table de tri vibrante, ils sont égrenés dans un égrappoir puis plongés dans une solution sucrée. Le nouveau cuvier, inauguré en 2012, offre, avec ses cuves tronconiques en Inox, double paroi, une facilité de travail incroyable.” Cela porte ses fruits avec ce GCC 2012, où la distinction est prédominante, qui allie couleur et rondeur, avec ces nuances de cerise noire et de truffe, d’un bel équilibre tannique. Le 2011, qui a beaucoup de structure, tout en bouche, au nez de cerise confite et d'humus, aux tanins mûrs mais puissants. Beau 2010, tout en couleur et en matière, au nez riche de framboise mûre, dense et gras, d’une jolie concentration, de belle garde. Très beau 2009, de couleur rouge sombre, fin et délicat, avec des arômes de cerise et de chocolat, une note réglissée et épicée, à la finale persistante, bien charpenté, très distingué. Le 2008, de robe pourpre, intense, aux tanins amples, à la fois riche et souple, très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, de belle évolution. Le 2007, de couleur rubis soutenu, corsé au nez comme en bouche, avec ses notes de fraise des bois surmûrie, tout en complexité aromatique, aux tanins ronds mais présents, est une très belle réussite dans ce millésime délicat. Superbe 2006, d’un grand charme, puissant, structuré, très élégant, tout en finesse aromatique, aux tanins riches, au nez intense de cerise, de fraise et d’épices, un vin onctueux et persistant.

Gérant : Philippe Genevey

33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 55 10 55
Télécopie :05 57 55 10 56
Email : info@lamarzelle.com
Site personnel : www.lamarzelle.com

THÉVENET-DELOUVIN


Domaine familial d’environ 9 ha, dont 73% de Pinot meunier, 10% de Pinot noir et 17% de Chardonnay, viticulture raisonnée, enherbement avec pâturin des prés. Pressurage et vinification parcellaires en petites cuves Inox et en fûts. Objectif recherché : réussir à exprimer tout le potentiel de leurs terroirs, sans artifices. Coup de cœur pour leur Champagne cuvée Insolite Meunier, une cuvée parcellaire atypique, 100% Pinot meunier issu de vieilles vignes, tout en arômes, d’une belle complexité, un Champagne ample et charpenté, qui sent la pomme, le lis et le pain grillé, d’une grande élégance, d’une belle finale. L’Insolite rosé, de couleur soutenue, au nez de framboise et de groseille, développe une touche franche, très parfumée (griotte, fraise), idéal sur une viande blanche. Le Champagne Carte Noire brut (récolte de 2009, 95% Pinot meunier, et 5% Pinot noir), dense, de robe claire, avec cette fraîcheur florale doublée de nuances fruitées et de pain grillé, au nez d’une vinosité nerveuse, savoureux, complexe et riche comme cet autre Champagne brut Prestige, élaboré uniquement avec des cœurs de cuvée 45% Chardonnay, 45% Pinot meunier, 5% Pinot noir, dont la majorité du volume est vinifiée en fûts de 4 ou 5 vins, d’une belle couleur or, avec des arômes bien présents de fruits mûrs, des notes de tilleul et de miel, souple et bouqueté, très charmeur au nez comme en bouche. Excellent Champagne brut Réserve, issu principalement de la vendange 2009 (Pinot meunier majoritaire, Pinot noir et Chardonnay), de belle couleur, frais et fleuri, très bien dosé, d’une jolie longueur au palais. Le brut Blanc de blancs, 100% Chardonnay de la Vallée de la Marne, récolte 2007 est une cuvée distinguée, un Champagne puissant, à dominante d’amande, de poire et de miel, où s’allient rondeur et distinction. Gîte sur place, La Loge du Coteau.

Isabelle et Xavier Thévenet
28, rue Bruslard
51700 Passy-Grigny
Téléphone :03 26 52 91 64 et 06 80 25 95 45
Télécopie :03 26 52 97 63
Email : xavier.thevenet@wanadoo.fr
Site personnel : www.champagne-thevenet-delouvin.fr

Vignobles et Domaines JANOUEIX Jean-François


“Cette année, nous dit Jean-François Janoueix, nous vendons surtout les 2012, 2011 et 2010. Le 2012 est une année de Merlot, c’est du plaisir à l’état brut quand on goûte ces vins-là. Le 2012 est à la fois souple, bouqueté, bien fruité, rapidement bon à consommer. Le 2013 est un vin qui va être très intéressant en rapport qualité-prix, comme l’a été le millésime 2007. Les vinificateurs ont sorti de jolis vins. Pour les vins issus de très bons terroirs, à ces prix-là, ce sera de bonnes affaires à ne pas manquer. Quand on le goûte, on l’achète, car pour le prix, le plaisir est au rendez-vous. En 2013, on perd de l’argent car on a récolté beaucoup moins, on s’est appliqué tout autant et on le vend moins cher… heureusement que le 2014 arrive, lui, c’est un grand millésime qui mérite la note de 18 sur 20, ce seront des vins juste en dessous des 2009 et 2010.” Pour l’instant, on se fait plaisir avec ce Pomerol Château La Croix-Toulifaut 2012, d’une belle couleur pourpre, tout en puissance et finesse, avec de la matière, des arômes de fruits rouges surmûris présents et complexes. Très beau 2010, de belle robe rubis intense, très équilibré, riche et subtil au nez comme en bouche, aux nuances de fruits macérés et de sous-bois, est vraiment remarquable. Beau 2009, charmeur, généreux, coloré, au nez dominé par l’humus et la fraise des bois, de couleur rubis profond, charnu, riche, ample et structuré, d’une belle finale. Le 2008 est très parfumé, ample, d’une grande harmonie avec des arômes de fruits surmûris, d’épices, de cuir. Le Pomerol Château La Croix 2012 est très séducteur avec ses ta nins fondus, mûrs, comme le 2011, très fruité, avec cette bouche tout en riondeur et très équilibrée. Goûtez également le Saint-Émilion GCC Château Haut-Sarpe 2012, de robe pourpre et soutenue, d’une très belle charpente, avec des nuances de griotte et de fumé, un vin dense, très corsé, long, séduisant, prometteur. Le Château Haut-Sarpe, aménagé en côte et en bordure du plateau calcaire, est l’un des plus anciens et l’un des plus justement réputés de Saint-Émilion. Cet édifice de grand style, avec son pavillon central inspiré du Trianon, a belle allure; il est conforme à l’esprit de ce vin, Grand Cru Classé, et très représentatif de l’essor viticole de Saint-Emilion au début du siècle et de la tradition de qualité que symbolisent, aujourd’hui comme hier, les enfants et les petits-enfants de Marie-Antoinette et de Joseph Janoueix. Le 2012 est remarquable, à la fois dense et souple, aux senteurs de fruits mûrs, de bouche séduisante. Le 2011, de belle couleur rouge grenat, au nez de fruits rouges croquants (framboise, groseille, cassis), avec des nuances épicées en bouche, est un vin soyeux, avec beaucoup d’élégance.  Il y a encore le Saint-Emilion GC Château Vieux-Sarpe 2012, marqué par la cerise confite et le musc, tout en bouche comme le 2011, dense, suave, coloré.

Jean-François Janoueix
37, rue Pline Parmentier - BP 12
33506 Libourne
Téléphone :05 57 51 41 86
Télécopie :05 57 51 53 16
Email : info@j-janoueix-bordeaux.com
Site personnel : www.josephjanoueix.com

CHATEAU LAROQUE


Depuis plus de quarante ans le Château appartient à la famille Beaumartin. Cette superbe demeure féodale du XIIe reconstruite sous Louis XIV, lui vaut le surnom de "Petit Versailles". Le vignoble s'étend sur 58 hectares de vignes situés sur un superbe terroir. Il s'agit de plusieurs coteaux argilo-calcaires situés sur les hauts de Saint-Emilion et profitant d'un excellent ensoleillement. Les vendanges manuelles sont effectuées en fonction de la maturité des raisins, parcelle par parcelle. La vinification pratiquée en petites cuves permet d'isoler chaque lot de raisin et d'affiner la complémentarité des terroirs. Les cuvaisons sont longues et très surveillées, le vin vieillit ensuite en barriques durant 12 mois. Beaucoup de précautions et de soins apportés aux différentes étapes de l'élaboration du vin permettent d'obtenir une très haute qualité. Le vin est d'une belle robe d'un rouge sombre et profond. On note des arômes d'épices et de fruits noirs, en bouche, l'attaque est puissante et volumineuse, le vin est très élégant avec des tanins mûrs et fins, la finale est persistante, avec un très beau potentiel de vieillissement.

Famille Beaumartin
Saint-Christophe-des-Bardes
33330 Saint-Emilion
Téléphone :05 57 24 77 28
Télécopie :05 57 24 63 65
Site : chateaularoque
Site personnel : www.chateau-laroque.com


> Nos dégustations de la semaine

Château La PEYRE


Un vignoble de 8 ha. "Raymond Rabiller, mon père, a créé cette propriété à partir de quelques parcelles, précise René Rabiller, achetées en rente viagère dans les années 1946-47, pour environ un hectare. Il était alors ouvrier boulanger et ma mère épicière. En 1973, mon père décidait de devenir viticulteur à part entière après avoir acheté cinq autres hectares de vignes. Toute la récolte était alors apportée à la cave coopérative de Saint-Estèphe. À cette époque, je faisais mes études au Lycée Technique de Talence, puis à l'École Nationale d'Ingénieurs de Tarbes jusqu'en 1975. Arrivé à la retraite, mon père hésitait à vendre ses vignes. Je lui offris la solution de revenir au pays prendre la relève. Ainsi, en 1986, je devins viticulteur, bientôt rejoint par mon épouse en 1993. Mes plus vieilles vignes ont traversé le gel de 1956. Elles ont donc plus de 53 ans. La plupart des parcelles ont trente ans d'âge. Nos vignes sont plantées à une densité élevée avec des rangs espacés d'un mètre."
Remarquable Saint-Estèphe 2010, aux tanins riches, intense, mêlant charpente et finesse, avec des notes de cuir et d'épices, un vin de couleur pourpre, d'une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois. Le 2009, avec ce nez complexe où prédominent les fruits macérés et les épices, de charpente ample, aux tanins intenses mais savoureux, est corsé et gras. Le 2007 se goûte parfaitement, avec un bouquet persistant et corsé, aux notes de sous-bois et de griotte, très bien structuré, un vin ample, d'un remarquable équilibre, de bouche fondue où domine le pruneau confit. Excellent 2006, un vin de couleur profonde, tout en nuances d'arômes (cassis, cannelle), un vin gras, riche et bien charnu. Ne pas hésiter.
Vignobles Rabiller
Le Cendrayre - Leyssac
33180 Saint-Estèphe
Tél. : 05 56 59 32 51
Fax : 05 56 59 32 51
Email : vignoblesrabiller@wanadoo.fr
www.chateaulapeyre.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine de BARROUBIO


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. La famille Miquel gère depuis la fin du XVe siècle les 60 ha que compte la propriété, dont 27 dévolus à la vigne. Une côte entourée de petit canyons (combes) qui, depuis le Haut-Minervois, décroît régulièrement vers le sud sur une cinquantaine d'hectares situés entre 200 et 300 m d'altitude.
À la lisière du Parc Régional du Haut Languedoc, la famille Miquel gère depuis la fin du XVe siècle les 60 ha de la propriété, dont 27 dévolus à la vigne. La modernité et la tradition des techniques de travail, associées à un environnement intact, permettent l’élaboration de Vins typés comme on les aime.

Vous allez apprécier ce Minervois rouge cuvée Jean Miquel Vieilles Vignes 2011 (sol argilo-calcaire, exposition plein sud, altitude 300 m, 80% Carignan et 20% Grenache, assemblage de macération carbonique et de vinification traditionnelle, élevage de 15 mois en barriques), charnu comme il se doit, un beau vin qui développe des arômes de cassis et de violette, qui allie charpente et souplesse, bien ferme, aux nuances de prune et de réglisse persistantes au palais, de garde comme le Minervois Marie-Thérèse 2011 (75% Syrah et 25% Grenache, assemblage de macération carbonique et de vinification traditionnelle, élevage de 12 mois en barriques), un vin d’une jolie concentration aromatique avec ces nuances persistantes de violette et de framboise mûre, de bouche ample.

Très bon Minervois rouge 2012, de charpente ample et bien équilibrée, harmonieuse, un vin qui allie puissance et souplesse. “Ce millésime 2012, me dit Raymond Miquel, est une année à la fois difficile et très intéressante. Au point de vue sanitaire, c’était une année très compliquée pour l’oïdium, mais cela coïncidait avec l’année où nous avons revu tout le système de traitement, donc cela s’est très bien passé, nous avons maîtrisé dans de bonnes conditions. Nous avons eu de la chance car dans notre coin, contrairement au reste du Languedoc, nous avons eu de la pluie régulièrement. On a un très joli millésime. Ma femme a un domaine à Pézenas, elle est à moins 40%, alors que moi je suis sur une grosse récolte quasiment identique à 2011. Cette pluie bénéfique a compliqué un peu au point de vue sanitaire. Il fallait être très présent dans nos Vignes et vigilant au niveau phytosanitaire, mais on a une très jolie récolte avec de beaux raisins. Un maturité étonnante, avec une maturité alcoolique un peu inférieure à ce que nous avons habituellement. Ce qui fait que nous avons eu des vinifications plus faciles, des malo toutes faites. En 2011, j’ai rentré des Grenaches à 16,5, en 2012 à 14,5, mais tout aussi intéressants. Nous sommes un peu atypique en Languedoc, car nous avons eu une belle récolte, quantitativement et qualitativement.
Le 2011 n’est pas mal du tout ! On ne sortira peut-être pas toutes les grandes cuvées, le Minervois tradition et le Muscat sont vraiment très beaux. Nous commercialisons le 2011 pour le Muscat, et sur l’entrée de gamme en Minervois, et on commence le 2010 sur les plus jolies cuvées. C’est un millésime qui a un très bon accueil auprès des clients, je ne suis pas sûr qu’il aura la garde du 2010, mais est-ce que le Minervois a vocation à faire des Vins de grande garde ? Je crois qu’il faut le déguster à son apogée.”

Joli IGP Muscat sec 2012, floral, de bouche suave et fraîche à la fois, un vin parfait sur des asperges, par exemple. Goûtez le Muscat Saint-Jean-de-Minervois, Muscat à petits grains, issu de vieilles Vignes, fruité et gras en bouche, très bien vinifié, de bouche persistante avec une finale fondue et savoureuse, un bien joli vin où dominent les agrumes et le lis. Les prix sont très doux. 

Raymond Miquel

34360 Saint-Jean-de-Minervois
Tél. : 04 67 38 14 06
Fax : 04 67 38 14 06
Email : barroubio@barroubio.fr
www.barroubio.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château LAROQUE


Au sommet. Je partage avec mon ami Bruno Sainson la même passion pour les vins typés, ceux qui méritent le statut de grands vins (à des prix très sages). Cette superbe demeure féodale du xiie, reconstruite sous Louis XIV, lui vaut le surnom de “Petit Versailles”.
C’est le plus grand domaine de l’appellation, avec 67 ha d’un seul tenant, parmi lesquels seulement 27 ha des meilleures parcelles et des plus vieilles vignes sont consacrés à ce cru.
Ici, pas d’esbroufe ni de cuves à concours : on sait qu’un vin de qualité s’obtient avec des raisins sains et mûrs, les techniques culturales les mieux adaptées sont adoptées (engazonnement, taille sévère, suppression des contre-bourgeons, tri des raisins...)
On est au sommet avec ce Saint-Émilion GCC 2011, gras et corsé, d'une grande finesse, au nez subtil où dominent la prune, le cuir et la griotte cuite, aux tanins denses, d'une jolie finale, de belle évolution. Superbe 2010, alliant concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance en bouche, aux notes très caractéristiques de cuir et de fruits confits, de belle charpente, vraiment très prometteur. Superbe 2009, de robe brillante, aux notes de framboise et de cerise, gras, où s’entremêlent harmonieusement en finale les épices et la mûre, qui mêle structure et onctuosité, de bouche complexe, de garde, parfait sur des perdreaux farcis. “Le 2009, beaucoup le comparent au 2005, m’explique Bruno Sainson, mais la construction de vin est différente, les Ph sont plus dans la norme, et ce 2009 est un vin plus complet, plus aimable que 2005. Nous avons attendu la maturité des tanins, ce qui était très important. Il y a très peu de notre Second Vin, Les Tours de Laroque, dans ce superbe 2009, puisque pratiquement tout est passé dans le premier vin !”
Le 2008, d’une très grande typicité, riche, est également bien marqué par son terroir, parfumé, aux notes complexes où dominent les épices, la violette et la mûre, encore bien jeune, naturellement. “Le 2008 est un peu plus puissant, poursuit Bruno, plus généreux que 2007, plus vif, plus typé Bordelais avec une plus forte acidité qui soutient bien la structure. Il me fait penser au 2001, avec une belle minéralité, de beaux tanins, un fruité présent, c’est un beau vin bien construit, très complet, de garde.” Le 2007, à la fois fin et corsé, avec ses notes très caractéristiques et très persistantes de mûre, de violette et d’épices, développe des tanins veloutés, un vin complet, vraiment charmeur. Puissant 2006, de bouche ample et corsée, un vin gras et typé, aux tanins bien présents et fondus à la fois, un millésime très équilibré où se mêlent des senteurs de mûre, de moka et de cannelle en finale. Le 2005, aux arômes caractéristiques d’épices (cannelle, poivre rose) et de griotte bien mûre, très charnu, de couleur grenat, dense au palais, concentré, un vin gras et persistant, avec un beau volume en finale, de garde, bien sûr. Très beau 2004, riche en couleur, corsé, charpenté, de bouche savoureuse, aux tanins fermes mais très élégants, au nez complexe dominé par la cerise et le cuir. Le 2003 est remarquable, de bouche étoffée, alliant ce gras caractéristique de l’appellation à des notes finement épicées, un vin puissant, de très bonne garde. Le 2002, de couleur profonde, avec beaucoup de structure, qui dégage un nez dense où prédominent le cassis et les sous-bois, aux tanins puissants et soyeux à la fois, commence à s’ouvrir. Superbe 2001, dense, gras, associant puissance et distinction, d’une grande finesse, où dominent les fruits cuits et les épices, intense au nez comme en bouche avec des nuances de cerise et de truffe, très représentatif de ce beau millésime. Le 2000, est charnu, aux notes de groseille surmûrie, de vanille et d’humus typiques. Le 1999, avec cette belle robe aux légers reflets pourpres, un nez profond de fruits rouges et noirs mûrs avec des notes épicées, est un vin plein de finesse à la matière tendre. Formidable rapport qualité-prix-typicité.
Famille Beaumartin - Direction : Bruno Sainson

> Les précédentes éditions

Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012
Edition du 04/12/2012
Edition du 27/11/2012
Edition du 20/11/2012
Edition du 13/11/2012
Edition du 06/11/2012
Edition du 30/10/2012
Edition du 23/10/2012
Edition du 16/10/2012
Edition du 09/10/2012
Edition du 02/10/2012
Edition du 25/09/2012
Edition du 18/09/2012
Edition du 11/09/2012
Edition du 04/09/2012
Edition du 28/08/2012
Edition du 21/08/2012
Edition du 14/08/2012
Edition du 07/08/2012
Edition du 31/07/2012
Edition du 24/07/2012
Edition du 17/07/2012
Edition du 10/07/2012
Edition du 03/07/2012
Edition du 26/06/2012

 



Château BASTOR LAMONTAGNE


Pierre MIGNON


Domaine Jean-Jacques GIRARD


Château de PIOTE


Château FONROQUE


Domaine JAFFELIN Père et Fils


Château de BEAUPRÉ


Domaine Daniel DAMPT et Fils


LABBÉ et Fils


Château HENNEBELLE


Domaine de BAVOLIER


SCHAEFFER-WOERLY


HAMM


HUBER et BLÉGER


Frédéric ESMONIN


BARILLOT Père et Fils


Château des ROCHETTES


Gaston CHIQUET



DOMAINE CRET DES GARANCHES


H. DARTIGALONGUE ET FILS


DOMAINE PICHARD


CHATEAU LA GALIANE


CEDRIC CHIGNARD


CHARLES SCHLERET


SCEA CHATEAU CAILLIVET


CHAMPAGNE NATHALIE FALMET


CHAMPAGNE JEAUNAUX-ROBIN


EARL GUY MALBETE


DOMAINE GERARD TREMBLAY


DOMAINE DE ROSIERS


CHATEAU VALGUY


DOMAINE LES TERRES DE MALLYCE


CHATEAU REDORTIER



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales