Vins Web

Edition du 13/06/2017
 

CHAMPAGNE LOMBARD

Prestige

LOMBARD et Cie

Cette Maison de Champagne familiale, située au cœur d’Épernay, est particulièrement attachée à une politique qualitative exemplaire, notamment à travers une sélection rigoureuse de Grands et Premiers Crus, sous l’impulsion de Thierry Lombard, petit-fils du fondateur.


Pour le Grand Cru 2004, l’assemblage est différent, c’est un Grand Cru Blanc de blancs où l’on retrouve la belle évolution du Chardonnay de la Côte des Blancs. La belle subtilité d’arômes s’associe à une matière ample, un très beau vin. Cuvée Tanagra : nouvelle présentation avec une bouteille au col plus élancé et une jolie couleur d’étiquette. C’est une cuvée qui connaît un franc succès, élaborée à partir de 2/3 Chardonnay et 1/3 Pinot noir avec une partie des vins de réserve élevés en fûts (demi-muids) pour apporter une légère touche d’oxydation ménagée. Pour conserver la fraîcheur, nous effectuons des fermentations malolactiques partielles, le résultat est formidable et vraiment très apprécié des connaisseurs. Pour le Rosé de Saignée nous avons isolé une parcelle qui s’appelle “les Marquises”, cette parcelle sera isolée tous les ans et entrera dans l’assemblage de Champagne Tanagra (70% de grand blancs GC et de la parcelle les Marquises). Nous poursuivons notre démarche sur le parcellaire. Pour le Tanagra, nous avons séparé des parcelles à Verzenay, “Les Corettes”, entre autres, tandis qu’à Avize, nous avons isolé une parcelle “Chemin de Flavigny”. Nous recherchons dans les Grands Crus une parcelle avec sa propre identité dans un terroir bien déterminé et nommé. Cette démarche qui tend vers la qualité permet de proposer des Champagnes excellents qui présentent surtout une typicité très intéressante. Nous avons, par exemple, vendangé à part une parcelle de Pinot meunier qui s’appelle “les Ribauds” à Villedommange, il y aura donc une bouteille “Les Ribauds” qui sortira dans quelques années (pas avant 2017). Il y a un intérêt pour les avancées originales qui permettent de se démarquer de l’ensemble. Ce que nous recherchons, quand nous élaborons nos Champagnes, c’est de mettre en valeur une typicité, un terroir, une originalité. Le parcellaire est une démarche récente en Champagne, cela fait trois ans que nous pratiquons cela. Nous avons identifié chaque parcelle de grands crus qui entre dans l’assemblage de Tanagra. Nous avons choisi trois villages que l’on juge complémentaire Chouilly, Mesnil-sur-Oger et Verzenay. Nous précisons à nos clients le nom des parcelles Grand Cru qui entrent dans l’assemblage, c’est un plus, une information que l’on offre à nos clients depuis trois ans maintenant. C’est une façon de rappeler que derrière l’appellation Champagne, il y a de grands terroirs, des parcelles, mais aussi des viticulteurs, des vinificateurs. Tanagra est volontairement issu de l’assemblage de Grands Crus sur ces trois communes. Le terroir de Mesnil-sur-Oger donne des Chardonnays assez puissants, celui de Chouilly, des Chardonnays fins et citronnés, et le terroir de Verzenay offre des Pinots noirs assez tendres. C’est ce qui donne à nos Champagnes cette grande complémentarité et cette belle complexité aromatique. Notre actualité 2016 est riche, car nous commençons une nouvelle gamme axée sur des Grands Crus avec des origines de villages, appuyée par un nouvel habillage très épuré. Des Grand Cru et Grand Cru Blancs de Blancs Grand Cru Village Chouilly, Verzenay en Blanc de Noirs et Le Mesnil-sur-Oger en Blanc. Donc trois Grands Crus qui viennent uniquement de parcelles des villages sélectionnés. La nouvelle gamme est due à un travail engagé depuis plusieurs années : il a fallu sélectionner les approvisionnements, les vinifier, une démarche entamée il y a 4 ou 5 ans. Nous avons fait tout ce travail de sélection et de vieillissement en bouteilles en amont et, maintenant, nous pouvons les sortir de la cave et les présenter à la dégustation. Nous avons une très belle gamme avec de grands crus de villages ce qui est tout à fait exceptionnel. Nous sommes des négociants mais avec une démarche très qualitative, nous sommes aussi très attachés au terroir et élaborons des Champagnes avec des parcelles uniquement du même village. Nous avons donc à la fois une gamme de Champagnes d’assemblages et une autre gamme de crus de villages.” On ne peut qu’exciter ses papilles avec cet exceptionnel Champagne cuvée Tanagra (en français, au XIXe siècle, un “Tanagra” symbolisait l’élégance, que l’on retrouve dans cette très belle bouteille), issu d’un assemblage de grands blancs (70%) et de Pinots noirs, élevé pas moins de 7 ans sur lattes, un Champagne parfumé, de belle couleur jaune ambré, qui sent la pomme reinette et les noisettes, d’une jolie finesse, mêle richesse aromatique et persistance en bouche, un vin ample, dense et distingué à la fois. “La gamme Tanagra a beaucoup de succès, poursuit Thierry Lombard, et nous continuons de l’améliorer dans le choix des parcelles pour son élaboration.” La cuvée Tanagra rosé, de couleur rose pâle, richement bouquetée, est une cuvée très fine, très persistante, alliant puissance et élégance, qui sent la framboise très mûre et dégage des nuances de fraise et de groseille au palais. Superbe Grand Cru Millésime 2008, de belle robe jaune, un vin riche et puissant, mêlant vivacité et rondeur, d’une belle finale, tout en fraîcheur, idéal à l’apéritif comme sur du saumon fumé. Dans la lignée, le Champagne Grand Cru Blanc de blancs, aux notes toastées, de bouche franche, mêlant richesse aromatique et persistance en bouche, où l’on retrouve des nuances de citron et de miel au palais.  Le Champagne brut rosé Premier Cru, à la robe saumonée très pâle présente un nez délicat dans lequel on retrouve l’élégance et la fraîcheur du Chardonnay, avec une touche de cerise complexe et fondue apportée par les Pinots. Des notes de cassis explosent au palais. Parfait au cours d’un repas composé de viande blanche, ou un dessert, comme un gratin de fruits rouges. On poursuit avec ce Millésime 2004 Grand Cru Blancs de blancs, un Champagne rare, d’une belle longueur, fin, de mousse intense, aux connotations de fleurs et de pain grillé, avec cette touche délicatement grillée en finale, des nuances de fougère, de noix et de fruits frais, d'une grande finesse, un grand Champagne chaleureux. À la suite, ce Champagne brut Premier Cru, assemblage équilibré (50% de Chardonnay et 50% Pinot noir), avec ses notes de fruits (pêche, abricot et noix) et de pain d’épices, corsé et très fruité, est de mousse généreuse. Le brut Grand Cru, l’un des plus séduisants dégustés, tout en charme, dense et très fin à la fois, tout en subtilité avec des notes florales et fruitées_definition.html" class="lexique" target="_blank">fruitées, allie élégance et persistance, tout en raffinement, d’une grande finesse d’arômes au nez comme en bouche. Il y a également ce brut Référence, provenant à parts égales de Pinots noir et meunier (40% chacun) avec 20% de Chardonnay, un Champagne avec des dominantes d’amande, de chèvrefeuille et de tilleul, où s’associent rondeur et distinction, à la fois fin et charpenté, d’une belle finale.

   

CHAMPAGNE LOMBARD

Thierry Lombard
1, rue des Cotelles - BP 118
51200 Épernay
Téléphone : 03 26 59 57 40
Télécopie : 03 26 54 16 38
Email : info@champagne-lombard.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT CHAMPAGNE
e_champagne.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
KRUG (Grande Cuvée) (Hors classe) (r)
DEUTZ (William Deutz)
ELLNER (Réserve) (r)
LAURENT-PERRIER (Grand Siècle) (r)
CHARLES HEIDSIECK (Millénaires) (r)
PHILIPPONNAT (Clos des Goisses)
POL ROGER (Sir Winston Churchill) (r)
TAITTINGER (Comtes de Champagne) (r)
ALAIN THIÉNOT (Grande Cuvée)
MUMM (R. Lalou)
VINCENT D'ASTRÉE (Novæ)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
GOSSET (Grand millésime) (r)
ROEDERER (Cristal) (r)
DE SOUSA (Caudalies) (r)
DE TELMONT (O.R.1735)
PAUL BARA (Réserve) (r)
Pierre ARNOULD (Aurore) (r)
LEGRAS et HAAS (Blanc de Blancs) (r)
LOMBARD (Grand Cru) (r)
DE VENOGE (Les Princes) (r)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
GOUTORBE (Blanc de noirs)
JEAUNAUX-ROBIN (Eclats de Meulière)
LEJEUNE-DIRVANG (Noir et Blanc)
LITTIERE (Grande Cuvée)
René RUTAT (Millésimé)
(DEVAUX (D)*)
Jacques DEFRANCE (Excellence)
Michel ARNOULD (Grande Cuvée)
De CASTELNAU (Millésimé) (r)
CHARPENTIER (Terre d'Émotion)
GATINOIS (Grand Cru)
BOULARD-BAUQUAIRE (Mélanie)
COLLET (Esprit Couture)
LAURENT-GABRIEL (Prestige) (r)
Philippe de LOZEY (Cuvée des Anges)*
RALLE (Réserve)*
LANCELOT-ROYER (Chevaliers)
Maurice VESSELLE (Millésimé)*
MORIZE (Sélection) (r)
Pierre GOBILLARD (Florence)
Laurent LEQUART (Blanc de Blancs)
Etienne OUDART (Référence)
Jean-Michel PELLETIER (Anaëlle) (r)
SIMART-MOREAU (Grande Réserve)
BRUN DE NEUVILLE (Extra Brut)
CAMIAT (Prestige)
CARLINI (Réserve)*
CASTELGER Eugène)
Charles COLLIN (Blanc de Noirs)
Christian BOURMAULT (Grand Éloge)*
Christian COQUET (Blanc de blancs)
COQUARD-BOUR (Vintage)
CUPERLY (Grande Réserve)*
Daniel PERRIN (Millésime)
DAUPHIN (Instant Intégral)*
Diogène TISSIER et Fils (Vintage)
DOUSSOT (Ernestine)*
Élise DECHANNE (Essentielle)*
FORGET-BRIMONT (Blanc de blancs)
François LECOMPTE (Céleste)
GALICHET (Réserve)
Ghislain PAYER (Réserve)*
GUYARD-LAMOUREUX (Séduction)
JACQUINOT (Blanc de noirs)
MANNOURY (Réserve)
MOUSSE-GALOTEAU (Réserve)
PERRIER JOUËT (Belle Epoque)*
VAZART-COQUART (Grand Bouquet)
VRAIN-AUGÉ*
Xavier LORIOT (Fragment)
BARON FUENTÉ (Cuvée Prestige) (r)*
BARDOUX (Millésimé)
BARON ALBERT (La Préférence) (r)*
GARDET (Selected)
Franck DEBUT (Blanc de Blancs)
MOREL Père et Fils (Cuvée Gabriel)
FRANÇOIS BROSSOLETTE (Réserve)*
J. CHARPENTIER (Pierre-Henri)*
MALETREZ (Premier Cru)*
BRIXON-COQUILLARD (Prestige)
HAMM (Signature) (r)*
ROGGE-CERESER (Excellence)*
CANARD-DUCHÊNE (Charles VII)
HUGUENOT-TASSIN (Les Fioles)
Veuve Maurice LEPITRE (Heritage)
HUOT (Carte Noire)*
THÉVENET-DELOUVIN (Prestige)*
Rémy MASSIN (Prestige)
André TIXIER et Fils (Millésime)
VEUVE OLIVIER (Grande Réserve)
BAILLETTE-PRUDHOMME (Réserve)
BAUCHET (Signature)*
BOUCHÉ (Millésimé)*
BRIAUX-LENIQUE (Les Semons)*
Camille MARCEL (Adage)*
Charles LEGEND (Royal)*
FARFELAN*
Guy CHARBAUT (Millésimé)*
Hubert FAVIER (Réserve)
Jean Pol HAUTBOIS (Grande Réserve)*
MAÎTRE (Sélection)
MARINETTE RACLOT (Millésime)*
MATHELIN (L'Orée des Chênes)*
Olivier HORIOT (Blanc de noirs)*
Paul LAURENT (L'Essentiel)*
PÉLISSOT Père et Fils (Réserve)*
PHLIPAUX Père et Fils (Blanc de noirs)*
Thierry MASSIN (SéLection)*
AUTRÉAU-LASNOT (Prestige)*
Christian BRIARD (Ambre)
Olivier et Laetitia MARTEAUX (Millésimé)
OLIVIER Père et Fils (Aparté)
DELOT (Légende)*
Hervé LECLERE (Reflet Sélection)
VAUTRAIN-PAULET (Grande Réserve)*
Lionel CARREAU (Préembulles)
HOERTER (Millésimé)
(LAFORGE-TESTA (Millésime))
Guy CHARLEMAGNE (Millésimé)
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
BOUTILLEZ MARCHAND (Millésimé)
DEVAVRY (Achille)
Jean-Bernard BOURGEOIS (Millésime)
MOYAT-JAURY-GUILBAUD (Prestige)
TAILLET (Extra)
BEAUMONT DES CRAYERES (Grande Réserve)
Edouard BRUN (L'Élégante)
BOURGEOIS-BOULONNAIS (Premier Cru) (r)
BOURDAIRE-GALLOIS (Prestige)
COUTIER (Blanc de Blancs)
DRAPPIER (Grande Sendrée)
Pierre MIGNON (Madame)*
PIPER-HEIDSIECK (Rare)*
FLEURY-GILLE (Pierre-Louis)
Michel TURGY (Blanc de blancs)
Eric LEGRAND (Prestige)
Charles MIGNON (Grande Cuvée)*
Alfred TRITANT (Extra brut)*
B. GIRARDIN (Appoggiature)
BEAUDOUIN-LATROMPETTE (Blanc de blancs)
Bernard LONCLAS (Prestige)
BERTHELOT PIOT (Prestige)*
BRICE (Vintage)*
COLLET (René Collet)
CORDEUIL (Nature)*
COSNARD (Blanc de blancs)*
DAVIAUX
DEKEYNE (Blanc de blancs)
Didier GOUSSARD (Tentation)
DILIGENT (Millésime)*
EGROT (Extra)*
Emmanuel DRAVIGNY (L'Esprit Meunier)
FANIEL-FILAINE (Millésime)*
Florent VIARD (Absolu)
FOURRIER (L'Exception)
François DUBOIS (Pure)
GRATIOT (Millésimé)
LEBLOND-LENOIR (Héritage)
MALINGRE (Symphonie)*
PÉHU-GUIARDEL (Emotion)
POINSOT Frères
PRÉLAT (Les Reines)
Roger BARNIER (Millésimé)
RUFFIN (Roséanne)
BRIGITTE BARONI*
BLONDEL (Blanc de blancs)*
Albert de MILLY (Prestige)*
BOIZEL (Grand Vintage)*
Xavier LECONTE (Scellés de Terroirs)*
Nathalie FALMET (Nature)*
RENAUDIN (Réserve)*
Guy LARMANDIER (Grand Cru)*
Michel LABBÉ (Prestige)*
Yvon MOUSSY (Prestige)*
Hubert PAULET (Millésime)*
MARGAINE (Spécial Club)*
MÉDOT (Blanc de blancs)
VIGNON Père et Fils (Réserve Marquises)
JEAUNEAUX ROBIN (Extra)
ROYER (Grande Réserve)*
J.M TISSIER (Apollon)*
Adrien SIMON (Millésime)*
Alain BAILLY (Prestige)*
Alain LITTIÈRE (Cuvée Alain)*
BARBIER-ROZE (Réserve)
Cédric GUYOT (Nature)*
CHASSENAY d'ARCE (Extra brut)
CLERGEOT Père et Fils (Grande Réserve)*
DÉROT-DELUGNY (Coiffe d'Or)*
DESMOULINS (Blanc de blancs)
DEVILLIERS (RB)
Fernand LEMAIRE Millésimé)*
Gérard LORIOT (Sélection)*
GRUET (3 Blancs)*
Jean VALENTIN et Fils*
LACUISSE Frères (Cuvée Cosson)*
LUTUN (Invitation)*
Marc BILLIARD (Sélection)*
SADI-MALOT (Cuvée SM)
Vincent RENOIR (Zéro)*
GRASSET-STERN (Millésimé)*
GALLIMARD Père et Fils (Réserve)
VERRIER (Raymond Verrier)*
BEAUGRAND (Nature)*
(PERSEVAL-FARGE (Millésimé)*)
DANGIN (Prestige)
Robert JACOB (Collection Privée)*
(DELAUNOIS (Sublime)*)
(GIMONNET Pierre (Fleuron))
MARY SESSILE (L'Innatendue)
RIGOLLOT (Grande Réserve)
VANZELLA (Millésime)
BARDY-CHAUFFERT (Symphonie)
BOREL LUCAS (Art Divin)*
GABRIEL-PAGIN (Grande Réserve)



TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

CATEGORIE A
Priorité à la puissance
Germar BRETON (Blanc de Blancs)*
GREMILLET (Evidence)*
(LENOBLE (Grand Cru)*)
(PANNIER (Réserve)*)
Paul GOERG (Millésime)
PLOYEZ-JACQUEMART (Passion)*
ROBERT A. (Cuvée)*
(ASPASIE (Brut de Fût))
(LAMBLOT (Premier Cru))
Prestige des SACRES (Privilège)*
CATEGORIE B
Priorité à l'élégance
(Gaston CHIQUET (Blanc de Blancs)*)
NAPOLEON (Millésimé)*
PETITJEAN-PIENNE (Millésimé)
(ROBERT-ALLAIT (Prestige)*)
(RUELLE (Grande Réserve))
Daniel CAILLEZ (Héritage)
Vincent COUCHE (Perle Nacre)*
(COLIN (Grand Cru)*)
LOUIS de SACY (Inédité)
A. ROBERT (Sablon)*
VEUVE LANAUD (Prétrosses)*
WIRTH et MICHEL (3 Cépages)
(André ROBERT (Mesnil)*)
BESNARD CHEVALIER (Meline)
DUMENIL (Prestige)
BERTEMES (Extra)
PENET-CHARDONNET (Extra Réserve)*

> Nos coups de cœur de la semaine

Château LAJARRE


Dirigée par Grégory Lovato depuis 2005, médecin et viticulteur, la propriété de 50 ha (dont 33 ha de vignes d’un seul tenant, sur sol graveleux-siliceux), appartient à la famille Lovato depuis 1973, et a fait l’objet d’investissements importants, plantations ou replantations raisonnées et réfléchies afin d’obtenir un encépagement plus équilibré, 70% de Merlot, 20% de Cabernet franc et 10% de Cabernet-Sauvignon, rendements privilégiant la qualité, vinification traditionnelle avec macérations longues, élevage en fonction des millésimes. Guillaume Bordelais, maître de chai, qui s'occupe de la propriété, nous indique que cette année seront commercialisées la Cuvée Eléonore 2015 en Bordeaux Supérieur et la Cuvée Gaspard 2014 en Castillon. Il juge le 2016 “atypique et spectaculaire, ce millésime a tout : quantité, qualité, une couleur profonde, de bons degrés alcooliques, du fruité, c'est un vin gourmand. Comme toujours, de nouvelles plantations en Merlot et en Cabernet sont effectuées afin de rajeunir le vignoble.” On patiente avec ce très beau Bordeaux Supérieur cuvée Eléonore 2012, fort bien élevé (macération de 30 jours, 30% barriques, 70% cuves), parfumé, structuré, très élégant, aux tanins riches et veloutés, tout en finesse aromatique, un vin qui allie distinction et richesse, de très bonne garde. Le 2011, corsé et gras, aux tanins bien présents et fondus à la fois, riche en couleur comme en matière, au nez de cerise et d’humus, un millésime très classique. Goûtez le Bordeaux Supérieur rouge Château Lajarre 2014, de robe soutenue, aux notes de sous-bois et de mûre, qui allie charpente et souplesse. Le Côtes de Bordeaux Castillon Château Canon Montségur cuvée Gaspard 2014 est excellent, séducteur, aux tanins savoureux, avec des notes de cassis cuit, un vin souple et corsé à la fois, de belle complexité d’arômes en bouche (cassis mûr, fraise des bois). Le 2012, alliant une finesse tannique à une rondeur persistante, avec ces notes de fraise des bois, est idéal sur un gigot de mouton ou un sauté de veau Marengo, notamment.

Grégory Lovato
24, avenue des Châteaux
33350 Mouliets-et-Villemartin
Téléphone :05 57 41 08 69
Télécopie :05 57 41 08 69
Email : chateaulajarre@hotmail.fr
Site personnel : www.chateau-lajarre.com

Château CROZE de PYS


“En 1773, Joseph Roche cultivait des vignes d'Auxerrois à Saint Médard Catus lieu-dit “Causse de Cahors”. C'était l'âge d'or du Cahors, le vignoble atteignait 4000 ha. Le Lot, qui était navigable à cette époque, permettait aux gabares de transporter les fûts jusqu'à Bordeaux d'où ils partaient pour l'Angleterre. En 1877, Auguste Roche vit toutes ses vignes complètement détruites par le Phylloxéra. Pour beaucoup de vignerons, ce fut l'exode mais il décida de rester. Son fils Emest, marié à une fille de vigneron de Crayssac, décida de replanter de l'Auxerrois greffé sur un porte greffe américain résistant aux parasites, mais un malheur n'arrivant jamais seul, en 1956 les grandes gelées prirent le relais et détruisirent à leur tour de nombreuses parcelles. René ne se découragea pas et décida de reprendre en 1966 un vignoble abandonné situé sur la commune de Viré-sur-Lot : le Château Croze de Pys. Il va replanter Auxerrois, Merlot et Tannat. Sur ce terrain constitué d'une épaisse couche de gravier et de sable, l'Auxerrois va très vite exprimer le meilleur de lui-même. Œnologue de Bordeaux et après avoir dirigé pendant plusieurs années une entreprise vinicole, Jean décide en 1987 de poursuivre l'action de ses ancêtres et de développer le domaine.” Le vignoble, depuis janvier 2002, s'est engagé dans une démarche de certification dans le cadre du Référentiel QUALENVI (QUALité, ENvironnement, Vigneron, Indépendant). “Le terroir se caractérise par une association d'alluvions anciennes et modernes : les alluvions anciennes de la vallée ont été arrachées par le Lot au socle primaire du massif central; elles sont faites de galets de quartz et de sable ferrugineux mêlés d'argile mais surtout de silice, dont on sait l'influence sur la finesse du vin. Elles sont souvent recouvertes d'éboulis du Causse et sont accumulées en monticules qui forment des terrasses et des coteaux allongés, toujours bien drainants et le plus souvent exposés au sud. Les alluvions modernes plus près de la rivière restent très favorables à la vigne, car le limon de surface recouvre une épaisse couche de graviers et de sable.” François Drougard nous indique qu'il met en vente cette année, les rouges 2014, les rosés et blancs 2016. “Le millésime 2016, précise-t-il, est magnifique, équivalent aux 2010 et 2011, avec une intensité de fruits rarement atteinte, une belle couleur ; et ce qui ne gâche rien, un volume cohérent. Il y a deux nouvelles cuvées en 2016, l'une produite sur la parcelle de la Brande, en Tannat, la seconde sur le terroir Haut Pellissien, proche de Luzech. Rachat également du Domaine de Camp d'Auriol.” Dense et typé, ce Cahors cuvée Révélation 2011, pur Malbec, raisins issus de sélection parcellaire dont le rendement est limité à 35 hl/ha, vendange égrappée, vinification en cuves Inox thermorégulées, 12 mois en fûts de chêne neufs, est un vin avec une structure dense, très équilibré, au nez complexe où prédominent le cassis et le cuir, aux tanins bien fondus, ample et franc, charnu, tout en bouche.  Le Cahors Prestige 2014 de couleur profonde, a des tanins riches et savoureux à la fois, gras, avec des senteurs de fruits cuits, et se marie avec des palombes confites au fumet ou un tajine de bœuf aux pois chiches. Le Cahors Tradition est un vin corsé et fin à la fois, avec des notes intenses de fruits surmûris, de très bonne bouche. Goûtez leur nouvelle cuvée L’Ephémère rouge, à base de 100% Merlot, “ce vin est le résultat du travail effectué sur 1/2 ha sur un seul cépage défini qui changera chaque année (d'où son nom), ainsi le vin ne sera jamais le même…”

Scea des Domaines Roche - François Drougard

46700 Viré-sur-Lot
Téléphone :05 65 21 30 13
Email : chateau-croze-de-pys@wanadoo.fr
Site personnel : www.chateaucrozedepys.com

RUHLMANN-SCHUTZ


De génération en génération, depuis 1688, le domaine s’est agrandi à près de 30 ha de vignes, dont une grande part de Grands Crus et lieux-dits, le savoir-faire des hommes s’est affirmé et la réputation des vins élargie. Christine et Jean-Victor Schutz, Laurence et André Ruhlmann, ont réussi à faire fructifier l’héritage légué par Jean-Charles Ruhlmann. “Nous sommes vignerons en Alsace, nous dit Antoine Ruhlmann, mais, avec l’arrivée de la nouvelle génération, nous avons décidé de nous diversifier en produisant un vin des Corbières. Nous avons acheté un vignoble de 16 ha, Château Valmont, à Peyriac-de-Mer, près de Narbonne, nous replantons afin d’avoir un vignoble d’une trentaine d’hectares d’ici quelques années. Nous allons présenter le 2016, certains lots continueront leur élevage en barriques et ne seront disponibles qu’en 2018. On note un bel équilibre entre acidité et fruit, c’est un vin très riche, très séduisant, pour notre premier millésime, c’est une réussite. Pour nos vins d’Alsace, le 2016 est une bonne année, le vin présente une belle acidité, les vendanges étaient un peu plus tardives que d’habitude, mais, globalement, c’est un très bon millésime et nous sommes ravis.” Excellent Pinot gris Tête de Cuvée 2016, tout en délicatesse en bouche, d’une bonne persistance aromatique, de bouche vive. Le Pinot noir cuvée Mosaïque, avec cette robe grenat soutenu, de bouche corsée, aux tanins puissants et fins à la fois, fleure bon les fruits mûrs et les épices, à déboucher avec une poule faisane aux choux ou un canard laqué pékinois. Le Riesling Vieilles Vignes Cotteau du Blettig, de belle robe, au nez de petits fruits, mêle souplesse et fraîcheur en bouche, tout en rondeur. Superbe Gewurztraminer Grand Cru Frankstein 2015, médaille d’Or aux Gewurztraminer du Monde, très typé, au nez de fumé, qui dégage une belle association du fruit et de la charpente, avec de la vivacité en finale. Joli Riesling Granit S 2014 (coteau Schlossberg), aux senteurs de noisette et de rose, d’une jolie finesse, alliant rondeur et vivacité en bouche. Le Crémant d’Alsace brut Ruhlmann est gourmand, à dominante de fleurs blanches et de noisette, de bouche puissante. Le Crémant d’Alsace rosé Ruhlmann Harmonie de Rosé est tout en nuances d’arômes, avec cette bouche dense et persistante où l’on retrouve la fraise des bois, de mousse persistante. Chambres d’hôtes.


34, rue Maréchal Foch
67650 Dambach-la-Ville
Téléphone :03 88 92 41 86
Télécopie :03 88 92 61 81
Email : vins@ruhlmann-schutz.fr
Site personnel : www.ruhlmann-schutz.fr

DOMAINE DE MONTS LUISANTS


La constitution du domaine est l’œuvre de Bernard Dufouleur, qui, dans le milieu des années 1960, a acheté, autant qu’échangé, des parcelles diverses pour aboutir à un ensemble homogène et cohérent. Formidable Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Monts Luisants 2011, élevage en fûts de chêne pendant 18 mois, charnu, ample, aux tanins très structurés, au nez dominé par le cassis mûr, la violette et l’humus, de bouche épicée et persistante, un vin qui possède des tanins puissants et très fins à la fois, d’un grand équilibre, de garde. Le 2010 est très harmonieux, intense, aux notes de cassis très mûr et d'épices, aux tanins fermes et serrés, mais veloutés à la fois, de bouche complexe où dominent le cassis, le poivre, la prune et la cannelle. Exceptionnel 2009, de bouche puissante, aux tanins fondus, avec ces notes bien caractéristiques de truffe et de petits fruits mûrs légèrement épicés, un vin qui demande à se fondre, très prometteur. Le 2008 exhale des notes intenses de violette, de fruits surmûris (prune, groseille) et de cannelle, gras et charnu, aux tanins riches et harmonieux, de grande évolution. Superbe 2007, racé, de couleur profonde, plein, au nez complexe où dominent les fruits mûrs et les épices, aux tanins fondus et riches à la fois, non encore à maturité bien entendu. Le 2005, encore fermé, dense et distingué, au nez très parfumé et typique dominé par la cerise et le cuir, très fin, un vin puissant et gras comme il le faut, bien persistant en bouche, vraiment savoureux. Exceptionnel 2002, l’un des plus grands plaisirs gustatifs de l’année, un grand vin racé, complexe, charnu et très savoureux, parfaitement équilibré aux arômes de fruits noirs, d’épices, d’une très belle structure, d’un équilibre superbe. Il y a également son Morey-Saint-Denis Premier Cru Les Genavrières, racé, au nez de truffe et de violette, où s’entremêlent les saveurs de sous-bois et de fruits surmûris, fin et dense en bouche, de garde.

Jean-Marc Dufouleur
51, rue du Faubourg Madeleine
21200 Beaune
Téléphone :03 80 24 00 96
Télécopie :03 80 22 78 87
Email : jmdufouleur@wanadoo.fr
Site : domainedesmontsluisants
Site personnel : jmdufouleur@wanadoo.fr


> Nos dégustations de la semaine

Château Le TEMPLE DE TOURTEYRON


Le Domaine a une histoire qui remonte à l'Ordre des Templiers. En effet, le nom du Domaine, présent sur des bouteilles de vin de 1900, trouve son origine par la présence de Templiers qui accueillirent les Pélerins de Saint-Jacques de Compostelle dans l'hôpital, aujourd'hui maison d'habitation. L'autre partie du nom, Tourteyron, est issue du patois qui signifie Tourterelles indiquant un grand passage de ces oiseaux migrateurs ont certains ont élu domicile, à l'année, dans les bâtiments de l'exploitation. L'histoire se poursuit avec l'arrivée en 2010 de la quatrième génération de la Famille Bergey, Mélissa, oenologue, et Loïc, technicien en viticulture et oenologie. L'exploitation compte 130 ha de terres dont 20 ha de vigne en Médoc et un troupeau de vaches allaitantes de race charolaise.
Vous y goûterez leur Médoc Château de Tourteyron 2013, médaille de Bronze 2015, élevé en fûts de chêne 12 mois, riche en couleur comme en arômes, aux notes de fruits rouges à noyau, est intense au nez comme en bouche, et s’adaptera très bien sur des ris de veau à l'oseille ou un navarin d'agneau aux petits légumes de printemps. Le Médoc Le Temple de Tourteyron 2013 a des tanins délicats et harmonieux, une bouche ample.
Le Médoc Celeste by Le Temple de Tourteyron 2013, de teinte brillante, au nez complexe où dominent la cerise noire et les épices, est fin et charnu à la fois, un vin qu’il faut ouvrir sur un confit de porc. Le 2012 est corsé, très parfumé (cassis, humus), un vin épicé, structuré, qui allie charpente et rondeur en bouche à une belle complexité aromatique.

Jean-Pierre, Mélissa et Loïc Bergey
Domaine du Temple - 30, route du Port de Goulée
33340 Valeyrac
Tél. : 05 56 41 52 99 et 06 58 12 83 74
Email : letempledetourteyron@orange.fr
http://letempledetourteyron.wifeo.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château MOURGUES du GRÈS


“Ingénieur Agronome et Œnologue, explique ce propriétaire, j'ai fait mes premières armes au Château Lafite-Rothschild dans le Médoc. Je regagne l'exploitation familiale en 1990, conscient du potentiel du terroir. Un travail précis dans le vignoble associé à un goût de l'innovation se concrétisent par la première mise en bouteille sur le millésime 1993. Le style des vins de Mourgues du Grès est lancé. Puis la palette des vins s'étoffe rapidement avec un rosé de gastronomie, devançant une mode bien établie aujourd'hui. 1999 est le premier millésime en blanc. Mon épouse Anne quitte l'Urbanisme en 1995 pour me seconder dans cette aventure car la commercialisation des vins était à créer…”
Leur Costières de Nîmes Terre d’Argence rouge 2011, aux arômes de fruits rouges et d’épices avec des notes de sous-bois, est tout en harmonie, complexe, de bouche riche (10 €). Le Costières de Nîmes Capitelles rouge 2010, avec ces arômes d’épices et de fruits confits, fort bien élevé, est un vin ferme, charnu et très parfumé, de bouche puissante et de très bonne garde, à déboucher sur une cuisine riche comme un perdreau sauce catalane ou un ragoût de mouton (14 €). Le Costières de Nîmes Capitelles blanc 2012 fleure le musc et l’aubépine, tout en bouche, de robe brillante et limpide, d’une jolie rondeur, suave et persistant (16 €).

Anne et François Collard
1 055, chemin Mourgues du Grès
30300 Beaucaire
Tél. : 04 66 59 46 10
Fax : 04 66 59 34 21
Email : chateau@mourguesdugres.com
www.mourguesdugres.com

Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine Claude VOSGIEN


Claude et Renée perpétuent la tradition vigneronne familiale et se sont spécialisés, dès 1972, vers la viticulture. Une exploitation à taille humaine, qui a su garder son caractère familial.
Le Côtes de Toul Grand Terroir rouge 2010, un vin tout en charme, est dense en bouche, au nez où prédominent les fruits surmûris, avec des nuances caractéristiques en bouche où l'on retrouve la framboise, la violette et les épices. Côtes de Toul rosé 2011, sec, frais, léger en bouche, très agréable sur une quiche au saumon, par exemple. Excellent Côtes de Toul Grand Terroir blanc 2011, au nez subtil et persistant, de jolie bouche, aux arômes de noix fraîche et de pêche blanche. Le tout est à des prix très sages. Ne pas hésiter, donc.

Claude et René Vosgien

> Les précédentes éditions

Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016
Edition du 12/04/2016
Edition du 05/04/2016
Edition du 29/03/2016
Edition du 22/03/2016
Edition du 15/03/2016
Edition du 08/03/2016
Edition du 01/03/2016
Edition du 23/02/2016
Edition du 16/02/2016
Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015

 




DOMAINE COQUARD-LOISON-FLEUROT


CHAMPAGNE CHARPENTIER


DOMAINE ALARY


DOMAINE GOURON


HENRY NATTER


DOMAINE DE LA RENAUDIE


CHATEAU MONT REDON


CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


CHATEAU HAUT-SAINT-CLAIR


DOMAINE DE BELLEVUE


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CHARLES SCHLERET


DOMAINE DE GRANDMAISON EARL


CHATEAU TOULOUZE



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales