Vins Web

Edition du 15/12/2015
 

LA BORDEAUXTHEQUE

Unique

BORDEAUXTHÈQUE

Une conception en étroite collaboration avec le groupe Duclot à Bordeaux, au sein des Lafayettes Gourmet, un lieu incontournable, l’un des grands magasins le plus visité.


“La Bordeauxthèque a été ouverte en mai 2010, nous dit son Président, Christophe Dufournier. L’idée était de créer la plus grande Cave des Vins de Bordeaux au monde. Nous créons des manifestations, des dégustations commentées autour du Bar Rouge, où l’on peut déguster à tout moment de la journée des grands crus au verre au meilleur prix. Ainsi l’amateur peut, s’il le souhaite, acheter la bouteille à la Bordeauxthèque qui jouxte le bar. Dans ces 250 m2, nous avons installé une sélection absolument unique de Bordeaux avec un premier prix à 4,90€ jusqu’à des prix beaucoup plus élevés avec les neuf grands crus : Lafite-Rothschild, Latour, Margaux, Mouton-Rothschild, Haut Brion, Mission Haut Brion, Cheval Blanc, Petrus et Yquem, sur une trentaine de millésimes, ce qui est tout à fait unique. Ces flacons prestigieux sont exposés dans une rotonde centrale coiffée d’une coupole dorée. Le centre abrite un socle circulaire sur lequel rayonne l’ambre des bouteilles d’Yquem. Quelques bouteilles mythiques telles que Mouton 1945 ou Yquem 1899 font figures de pièces de collection dignes d’un musée. Ce magasin de vins est conçu comme une bibliothèque du XVIIe siècle, un ouvrage architectural tout à fait prodigieux. Notre gamme est prévue pour satisfaire tous les types d’amateurs de vins de Bordeaux. Nous avons une sélection de crus classés, des deuxièmes vins de ces crus classés, des crus bourgeois ainsi que de délicieux “petits” châteaux, bien sélectionnés pour leur qualité. Tous les mois, nous organisons une opération “Fenêtre sur Bordeaux”, un vin sélectionné et distribué dans l’ensemble de nos magasins, nous aimons mettre en avant un petit vignoble bordelais. Nous avons une gamme extrêmement large de 1500 références et c’est ce qui fait de la Bordeauxthèque un lieu unique. Notre objectif est de pouvoir contenter tous les désirs de la clientèle en leur proposant des vins de qualité, la famille Moueix étant très attachée à cela. Une équipe de 6 personnes sommeliers et vendeurs polyglottes conseillent une clientèle française et internationale. Les Galeries Lafayettes de Paris est le magasin qui accueille chaque année le plus de clients en France. Beaucoup d’étrangers s’intéressent à notre sélection ainsi que de nombreux parisiens connaisseurs qui viennent acheter régulièrement. J’ai pour objectif de faire encore mieux connaître la Bordeauxthèque aux parisiens.”

   

LA BORDEAUXTHEQUE

Groupe Videlot
Galeries Lafayette
Paris







> Le palmares des vins


CLASSEMENT VAL DE LOIRE ROUGES
e_VAL_DE_LOIRE.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
GAUTERIE (A)
LA PALEINE (S)
PERRUCHES (S)
ROCHETTES (A)
BEAUREGARD (S)
GONORDERIE
GODINEAU (A)
SAUMUR-CHAMPIGNY
Clos MAURICE
PETITE CHAPELLE
TARGÉ
BOUVET
Christelle DUBOIS
LA GUILLOTERIE
ROCHEVILLE
CHINON
BOUCHARDIÈRE
GOURON (r)
BOUQUERRIES
COULY-DUTHEIL
NOIRÉ
Dne de L'R
DOZON
BOURGUEIL SAINT NICOLAS

DRUSSÉ (SNB)
GÉLÉRIES (B)
TOURAINE CHEVERNY

CHAISE
CHARBONNIER
MANDARD
RENAUDIE
MECHINIERES
MONTIGNY
Domaine des ROY
CHESNEAU (CHe)
SANCERRE DIVERS

NATTER (S) (r)
SARRY (S)
Daniel REVERDY (S) (r)
CHAILLOT (CH)
CREZANCY/CHEVREAU (S) (r)
André DEZAT (S)
P'TIT ROY (S)
MALBETE (R) (r)
J-M ROGER (S)
VATTAN (S)
SAUTEREAU (S)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
D. FOURRIER (A)
PETIT CLOCHER (A)*
BESSIÈRE (S)
RAYNIERES (S)
VIEUX PRESSOIR (S)*
SAUMUR-CHAMPIGNY
BOURG NEUF
ROCFONTAINE
VARINELLES
CHINON
A. LEON*
CAVES de la SALLE*
(BROCOURT)
BOURGUEIL SAINT NICOLAS

GESLETS (B)
JARNOTERIE (SNB)
TOURAINE CHEVERNY

(CHARMOISE)
MAISON (CHe)*
SANCERRE DIVERS

MABILLOT (R)
BIZET (S)*
GILBON (MS)*

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU-SAUMUR
SAUMUR-CHAMPIGNY
(CORDELIERS)
CHINON
(RAFFAULT)
BOURGUEIL SAINT NICOLAS

(ROBINIERES)
TOURAINE CHEVERNY

SANCERRE DIVERS

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine de ROSIERS


Au sommet. Domaine familial installé à Ampuis produisant du Côte-Rôtie depuis 3 générations sur un peu plus de 7, 50 ha. Le domaine a été officiellement crée en 1976 par André Drevon lors de la première mise en bouteilles destinées aux particuliers et professionnels du vins. Avant cette date la récolte était vendue à certains négociants locaux. En 1980, Louis Drevon s'est associé à son père pour fonder le Gaec de Syrah qui deviendra quelques années plus tard le Domaine de Rosiers faisant référence au lieu dit Rozier où se trouvent une grande partie des vignes du domaine. A ce jour, c'est Maxime Gourdain, petit-fils d'André et neveu de Louis Drevon, qui à la charge du domaine familial. Plusieurs projets sont en cours, plantations nouvelles, défrichages de coteaux avec remise en état des murs, améliorations du cuvage, développement de la gamme (sur Côte-Rôtie et Condrieu). “En 2013, les rendements étaient assez faibles, nous explique Maxime Gourdain, mais c’est une très belle année, qui a donné des vins aromatiques en fûts de chêne depuis un an. En 2014 : conditions climatiques difficiles, vendanges le 20 Septembre, rendement 35 hl/ha, mais maturité parfaite, des vins concentrés, fruités, de garde. Nos ventes en 2015 : les 2012, puis courant Avril les 2013. Encore en malo , les Condrieu 2014 suivront au 2e semestre.” On patiente donc avec ce Côte-Rôtie 2012, de très bonne bouche, aux connotations de cassis et de poivre, qui allie couleur et matière, d’une jolie finale épicée, avec des notes de sous-bois et de fruits mûrs (fraise, myrtille), d’une belle ampleur au palais et d’excellente évolution. Superbe 2011 (97% Syrah et 3% Viognier), médaille d’Argent au concours des vins d’Orange 2010, issu de cuvaison longue puis élevé au minimum durant 15 mois en fûts de chêne, ample et solide avec ce nez complexe aux nuances de fraise des bois et de kirsch, un vin riche et racé, qui poursuit son évolution. Exceptionnel 2010, aux notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de couleur pourpre, un beau vin puissant et chaleureux en bouche, aux nuances d’humus et de cassis, de garde, naturellement.

Maxime Gourdain
3, rue des Moutonnes
69420 Ampuis
Téléphone :04 74 56 11 38 et 06 71 73 57 71
Télécopie :04 74 56 13 00
Email : domainederosiers@gmail.com
Site : www.vinsdusiecle.com/rosiersdrevon

Château VOSELLE


“Achetée en novembre 1965 par mon père, précise la propriétaire, cette petite exploitation portait le nom de Domaine de Petit Vauzelle, très connu au début du siècle car étant un Premier Cru de Néac médaillé aux expositions de Paris, Liège et Bordeaux. Puis, lors du nouveau dépôt de marque, il est devenu Château Voselle. Au fil des ans, de petites parcelles de vignes et de terres sont achetées pour atteindre, en 1990, la superficie de 6 ha. Notre vignoble a toujours été en culture traditionnelle : le travail du sol est effectué mécaniquement par une succession de chaussages et de déchaussages, car chez nous le désherbant est banni. Les vendanges sont manuelles et la récolte est effectuée à sa maturité optimale avec tri sélectif à la parcelle par nos vendangeurs. Depuis 2004, nous avons équipé notre chai pour collecter les effluents vinicoles que nous faisons par la suite retraiter dans une station d’épuration spécifique. Puis, au vignoble, nous effectuons une lutte phytosanitaire la plus raisonnée possible afin de privilégier le développement de la faune auxiliaire tout en diminuant les intrants phytosanitaires.” Le tout explique ce Lalande-de-Pomerol 2011, de couleur profonde aux reflets violacés, avec des arômes aux nuances particulières de petits fruits mûrs (cassis, cerise noire…), et de cuir, ample et complexe. Excellent 2010, bien caractéristique de ce millésime puissant, de bonne bouche, au nez complexe où dominent les épices et les petits fruits mûrs (cassis, groseille), riche et souple à la fois, chaleureux, parfait sur une cuisine raffinée. Beau 2009, dense, aux tanins présents et fondus à la fois, parfumé (mûre, humus), ample, généreux et persistant, aux tanins très bien équilibrés, un vin mêlant rondeur et charpente. 

Isabelle Golin-Simon
15, avenue de Chevrol
33500 Néac
Téléphone :05 57 51 61 77
Télécopie :05 57 51 56 55
Email : chateau.voselle@orange.fr

Château REDORTIER


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Le Château compte 35 ha de vignes pratiquement d’un seul tenant, particulièrement bien situées face aux prestigieuses Dentelles de Montmirail. Le terroir est exceptionnel avec ces vignes plantées à 400 m d’altitude, exposées plein sud sur des coteaux, bénéficiant d’un sol argilo-calcaire et de la sécheresse estivale. Le travail y est difficile (chenilles et quatre roues motrices obligatoires). Le château était jadis un château fortifié très important défendant la principauté d’Orange. C’est en 1956 qu’Étienne de Menthon, ingénieur agronome, remit le domaine en état. Par respect pour l’environnement et afin de favoriser le caractère naturel du vin, la lutte contre les maladies de la vigne est menée de façon raisonnée. Les rendements sont bien sûr volontairement maîtrisés de 30 à 35 hl/ha, un vrai gage de qualité. Pour tous les vins, le pressurage est léger et la température est contrôlée tout au long des fermentations. Les rouges passeront deux hivers en cuves avant leur mise en bouteilles, les vins subissent peu de traitements physiques pour leur garder tous leurs arômes et leur qualité intrinsèque. Les vins ne séjournent pas en bois, la qualité des terroirs s’exprime à plein et leur confère ce caractère boisé naturel suffisant. “Actuellement, nous précise Isabelle de Menthon, nous proposons les Beaumes-de-Venise 2011 et 2010. Le 2011 est un millésime très chaleureux avec un peu plus d’alcool que d’habitude. Ce sont des vins souples, très flatteurs, très agréables, ce côté chaleureux leur donne une belle sucrosité, c’est un vin qui plaît beaucoup. Le 2010 a été un été très chaud, avec des vendanges très chaudes, les vins ont une belle texture charnue, avec des notes d’épices prononcées.” Elle a raison et cela se retrouve dans ce Beaumes-de-Venise rouge 2010, développant une bouche charnue, un très joli vin de robe rubis, au nez concentré (violette et cassis), aux tanins bien fondus mais bien présents. Superbe Cru Beaumes-de-Venise Le Château de Mon Père 2010, d’une belle couleur soutenue, structuré, avec des tanins bien présents, un vin riche et chaleureux, où s’entremêlent le pruneau et le poivre, de structure harmonieuse, un vin vraiment savoureux.  Le 2009 suit, médaille d’Or au concours général agricole Paris, concentré et très riche, de couleur grenat soutenu et intense, au nez de fruits surmûris, de truffe et de poivre, de garde. “Dans le même esprit que “Monsieur le Comte”, précise Isabelle de Menthon, cette nouvelle cuvée est un vin puissant, à la structure élégante, aux arômes de fruits mûrs et d'épices douces que le bois accompagne sans jamais dominer. Les raisins sont issus des fameuses Terres Jaunes du Trias. L’étiquette de cette cuvée représente la maison familiale peinte au début du XXe siècle par Pierre de Champeville.” Dans la lignée, ce Cru Beaumes-de-Venise Monsieur Le Comte 2009, où dominent les fruits cuits et les sous-bois, est un beau vin dense, complexe, savoureux, mêlant structure et élégance en bouche avec une touche poivrée. “Notre Beaumes-de Venise Cuvée Monsieur le Comte, en hommage à mon grand-père, est une sélection parcellaire, poursuit Isabelle de Menthon, uniquement les terres jaunes de type trias. Le vin est très riche, charpenté, très équilibré, tout en douceur, d’une grande longueur et complexité, une belle réussite dont nous sommes fiers et qui a reçu le meilleur accueil des amateurs. Le vin est différent du Redortier Traditionnel avec l’étiquette bleue, plus fruité, moins charpenté. Cette cuvée est issue de raisins vendangés à mâturité optimale; on obtient un vin concentré, structuré, d’une grande complexité aromatique, avec beaucoup de matière, de garde, très persistant en bouche, un superbe vin. Cette cuvée est présentée dans une jolie bouteille “haut de gamme”. Notre grand-père, François de Menthon, était un homme politique important : compagnon de la Libération, Ministre de la justice du Général de Gaulle à la fin de la 4e République, premier Président du Conseil de l’Europe. Ma sœur et moi, qui allions en vacances chez lui lorsque nous étions petites, étions toujours surprises d’entendre les villageois appeler notre grand-père si discret “Monsieur le Comte”, c’est un clin d’oeil sympathique à notre histoire familiale.” Beau Gigondas rouge 2011, qui a ce nez complexe où dominent la groseille et l’humus, charnu comme il le faut. Le 2010, où dominent des notes de cassis, de griotte et d'épices, est parfumé au palais, structuré, étoffé. Très joli CDR rosé Côté Dentelles, au nez de rose et de garrigue, délicat, franc, développant en bouche des arômes puissants de fruits frais. Il y a encore le CDR blanc Côté Dentelle, rond au nez comme en bouche, vif et dense à la fois, persistant et aromatique, d'une belle finale.  Si la cave est ouverte tous les jours sans exception, de 10h à 12h et de 14h à 18h, il existe aussi un caveau secondaire dans le village même de Suzette, ouvert d’avril à octobre, “La Grange de Château Redortier”.

Isabelle et Sabine de Menthon

84190 Beaumes-de-Venise
Téléphone :04 90 62 96 43 et 06 80 67 06 53
Télécopie :04 90 65 03 38
Email : chateauredortier@vinsdusiecle.com
Site : www.vinsdusiecle.com/chateauredortier

CHAMPAGNE LIONEL CARREAU


Transmis de père en fils depuis de nombreuses générations, le vignoble de Lionel Carreau est situé à Celles sur Ource au cœur de la Côte des Bar en Champagne. Les parcelles sont plantées en majorité de Pinot Noir et Lionel a fait le choix judicieux de planter des Chardonnay et conserver les Pinots Blancs Vrais de ses grands-parents pour réaliser des Champagnes d’assemblage qui vous séduiront… La famille Carreau est présente à Celles sur Ource depuis 1543, époque à laquelle notre lointain ancêtre était vigneron déjà à l’abbaye de Mores. Le patrimoine viticole est resté dans la famille et des générations de vignerons se sont succédées en Parmaille, Val de la Porte, Bondonnot, Bochaut… noms chantant les futures créations de Lionel. Il perpétue, respecte et transmet la tradition reçue de son père et de ses grands-parents à ses trois filles souvent associées à son travail par le biais de sa propre marque qu’il a créée il y une dizaine d’années. La cave est ce lieu intime où résonnent parfois les secrets d’autrefois. Lionel et son père palabrent des heures durant pour donner ce qui fera les futures cuvées et pérenniser leur style. Tradition ne veut pas dire immobilisme, Lionel est toujours à l’écoute du progrès. Il a le souci de travailler ses vignes dans le respect des aléas de la nature toujours au bénéfice d’une viticulture raisonnée. Limiter les traitements qu’aux seuls besoins de la vigne, travailler mécaniquement la terre en supprimant les herbicides et insecticides. Vous pourrez découvrir le brut Tradition Blanc de noirs, un Champagne avec du caractère, et comme unique cépage le Pinot Noir, pour un apéritif des plus agréables, avec sa belle robe doré, son nez frais et ses arômes de pain brioché et fruits secs, un Champagne rafraîchissant pour de festifs moments. La cuvée Réserve, née de l’assemblage Pinot Noir et Chardonnay. Le temps est laissé au vin sur lie de s’épanouir en cave pour un résultat à la hauteur de l’attente. Les bulles sont fines et délicates, la dégustation apporte un bouquet riche et subtil où se retrouvent la puissance du Pinot Noir et la finesse du Chardonnay. Une manière originale de l’associer, outre l’apéritif : un vieux parmesan ou un petit chèvre très sec vous surprendra. Le Rosé avec sa robe corail dans un flacon transparent, est issu du seul Pinot Noir, avec des arômes exclusifs de fruits à déguster à chaque instant. La cuvée Préembulles, cépages Pinot Noir, Chardonnay et Pinot Blanc en Tête de Cuvée pour un préambule à ces moments rares que nous n’oublions jamais. De son flacon couleur ambrée à la flute transparente, vous découvrez une robe délicatement bordée de dentelle de bulles fines. Au nez : les senteurs de pêche et mirabelle associées. Une suite en bouche des plus fraîches au respect des arômes déjà pressentis s’y mêlant le tilleul. Un juste dosage pour accompagner une suite de verrines aux crustacées, des fruits de mer ou simplement pour une divine soirée.


10, rue du Ruisselot
10110 Celles-sur-Ource
Téléphone :03 25 38 57 27
Télécopie :03 25 38 46 08
Email : champagne-lionel-carreau@vinsdusiecle.com
Site : champagne-lionel-carreau
Site personnel : www.champagne-lionel-carreau.com


> Nos dégustations de la semaine

Château de CHANTEGRIVE


Au sommet. “Voilà plusieurs années que mes frères, mes sœurs et moi-même gérons, auprès de notre mère, la propriété, précise Marie-Hélène Lévêque. Nous commençons réellement à récolter les fruits des investissements engagés (enherbement des vignes, limitation des rendements, modernisation des techniques de vinification, vendanges manuelles en clayettes pour tous les vins blancs,...).
Au Château de Chantegrive, que ce soit en blanc ou en rouge, nous nous attachons à bien préserver les arômes. Nous faisons des pré-fermentations à froid pour cela (les moûts restent à 4°). On obtient de délicieux arômes de fruits rouges, de kirsch. Quand on ne les refroidissait pas, autrefois, les vins étaient plus austères.
Ce millésime 2014 a été une année assez atypique, poursuit Marie-Hélène Levêque. Un printemps précoce avec un débourrement mi-mars, puis un été frais et humide s'installe jusqu'à fin août; la vigne, dans ces conditions, privilégie le feuillage au raisin et nous impose des rognages et écimages très fréquents jusqu'à fin août !
Mais nous avons été récompensés de nos efforts par 60 jours de grand beau temps apportant une maturité complète de tous nos cépages. Les Cabernets qui aiment les maturations lentes ont été vendangés jusqu'à fin octobre.
Les rouges ont des tanins modérés, mûrs et veloutés avec de beaux arômes, charnus et fruités. Les blancs vendangés début septembre, sont, pour Chantegrive, un excellent millésime dans un style classique avec de belles acidités et des arômes floraux assortis d'un beau gras et d'une belle puissance. Dans l'ensemble, les rendements sont assez moyens pour la deuxième année consécutive mais, pour assurer de belles qualités sur ces deux derniers millésimes, il fallait faire quelques sacrifices ! En résumé, l'été moyen a garanti la fraîcheur et les 60 jours de très beau temps chaud et sec, la maturité et la concentration.
Nous avons, pour la première fois à Chantegrive, élaboré un rosé de pressurage appelé La Grive Rose by Chantegrive. Très jolie couleur rose pâle avec de beaux arômes de framboise, tout en fraîcheur, un délice !
Nous avons également acheté la propriété voisine de Chantegrive (10 ha de vieux Sémillons et 5 ha à planter), ce qui va nous permettre de répondre à la demande pour Caroline qui ne cesse de croître. Ce domaine assorti d'un joli château va donner du cachet à l'ensemble et nous permet d'avoir 30 ha d'un seul tenant à côté de Chantegrive.”
Excitez vos papilles avec ce Graves rouge cuvée Henri Lévêque 2012, aux notes de cerise et de sous-bois, de belle robe intense, très équilibré au nez comme en bouche, structuré, avec des tanins riches et veloutés à la fois, aux connotations de mûre et d’épices au palais. Le 2011 se goûte égalemnt très bien, de couleur intense, aux nuances épicées, dense, un vin tout en harmonie, à ouvrir sur des brochettes d'agneau grillées ou un onglet à l'échalote. 
Le 2010 développe des tanins puissants mais très fins, typé, avec ces notes très persistantes de fumé et de cerise noire, un beau vin tout en bouche, charpenté et harmonieux. Superbe 2009, très charnu, épicé, aux tanins concentrés, puissant, de bouche ample, de belle garde. “Ce millésime est exceptionnel en Bordelais, poursuit Marie-Hélène. Chantegrive a produit cette année-là l’un de ses plus beaux vins. Il faut remonter au millésime 1990 pour retrouver ces arômes de fruits parfaitement mûrs avec une belle délicatesse de la matière, des tanins fins et une puissance bien maîtrisée.”
Excellent Graves rouge 2012, un vin classique et puissant, fin, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue, aux arômes de fruits rouges intenses, d’une finale savoureuse. Le 2011 est de robe rubis pourpre, charnu, savoureux, un vin qui allie puissance et souplesse, de bouche fondue où domine le pruneau. Le 2010, médaille d’Or concours Bordeaux, de couleur grenat, de bonne charpente, aux senteurs de fruits macérés, aux tanins structurés, un vin très équilibré. Remarquable 2009 où l’élégance prédomine, avec ces petites nuances d’humus et de fraise des bois mûre, tout en bouche, très persistant, de couleur pourpre, aux tanins délicieusement fondus médaille d’Or à Bruxelles.
Le Chantegrive blanc a cette touche d’acidité alliée à une rondeur agréable, où s’entremêlent des notes d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, de bouche puissante.
Remarquable Chantegrive blanc Caroline 2014, élevé en barriques, fleurant bon le genêt, la pomme et les noisettes, un vin charmeur qui allie élégance et structure, finesse et persistance, puissance et distinction, tout en arômes, tout en bouche, d’excellente évolution comme le prouve ce 2010, fleurant bon le genêt, la pomme et les noisettes, allie élégance et structure, finesse et persistance.
Famille Lévêque

Domaine des 7 VIGNES


Une famille de vignerons depuis 1684. C’est la 9e génération qui exploite ce domaine de 6 ha. Le nom des 7 Vignes correspond aux 7 cépages alsaciens. Ici, la philosophie culturale et de travail peut se résumer ainsi : “un peu de patience, une pointe d’observation et un zeste de bon sens.”
On retrouve cela, en effet, dans le Pinot Gris Les Vieilles Treilles 2010, plein de charme, avec des nuances d’amande, un vin qui allie puissance et finesse, tout en bouche, au nez de fumé, d’une belle concentration aromatique comme ce Riesling 2013, qui dégage des senteurs de rose et de fruits secs persistantes, de bouche ample et distinguée, à découvrir, par exemple, sur un jarret de porc aux courgettes ou des œufs de caille sauce rémoulade. Beau Riesling cuvée des Sables 2011, harmonieux, aux senteurs de fruits blancs, d’une belle élégance et d’une grande richesse aromatique en finale, ferme et suave. 
Le Muscat 2013 est toujours séducteur, le Gewurztraminer 2011, de belle robe et d’une grande finesse, au nez puissant fleurant bon le genêt, la poire et le fumé, très bien vinifié comme le Pinot Noir 2012, élevé en fûts de chêne, corsé, associant souplesse et complexité aromatique, d’une belle couleur aux reflets violets, avec des arômes de groseille. Goûtez également le Sylvaner Vieilles Vignes 2013, qui s’accorde très bien, grâce à sa vivacité, à un gratin de hareng à la suédoise ou un tarte fine aux maquereaux, et cet excellent Crémant d’Alsace brut, un Blanc De Blancs, une cuvée ample et parfumée, de bouche légère et ronde à la fois, un vin généreux, de mousse persistante.

Emmanuel Saouliak
102, route des Vins
67680 Nothalten
Tél. : 03 88 92 45 73
Fax : 03 88 92 62 49
Email : domaine.saouliak@orange.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Château La GRAVE


Héritage du prieuré de Milhegrand, fief de l'abbaye de Lagrasse au XIIe siècle, le domaine est par la suite devenu métairie, entretenue par toute une lignée de viticulteurs. Jean-Pierre et Josiane Orosquette, eux-mêmes issus de ces familles vouées à la vigne, ont perpétué à leur tour cette longue chaîne. Leur fils, Jean-François Orosquette, tient à son équipe. Pas de bon vin sans un travail et des soins minutieux apportés à la vigne. Thierry Bergé, leur gendre, mène la culture. Et toujours, Jean-Pierre et Josiane Orosquette, maîtres d'oeuvre, qui, au rythme de la vie, veillent encore à la bonne marche de l'exploitation, tout en transmettant leur savoir aux plus jeunes.
Beau Minervois cuvée Expression blanc 2012, Maccabeu 80%, Vermentino 10%, Marsanne 10%, vendange cueillie très tôt le matin, éraflage, macération pelliculaire avant passage au pressoir pneumatique, fermentation du moût avec maîtrise de la température, stabilisation à basse température... un vin de belle robe dorée, suave, aux arômes de fruits blancs mûrs (6,40€). La cuvée Privilège blanc 2010, Maccabeu et Grenache blanc, fermentation du moût en fûts de chêne neufs, bâtonnage journalier, un soutirage, élevage en fûts de chêne… est (10€, il les vaut bien). Le Minervois cuvée Privilège rouge 2009, Syrah, Grenache, Mourvèdre. 12 mois en fûts de chêne, marqué par ce nez à dominante de fruits rouges mûrs et de violette, intense, aux tanins savoureux et riches, parfumé en bouche (cassis, épices, poivre…), d'une jolie complexité en finale (8,90€). Joli Minervois cuvée Expression rosé 2012, Syrah, Grenache, de bouche friande et franche (6,20€). Au même prix, le Minervois cuvée Tristan et Julien Rouge 2012, qui présente une jolie complexité aromatique aux notes fruitées, est souple, à déboucher sur les grillades. Ne pas hésiter.
Jean-François Orosquette

> Les précédentes éditions

Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013

 



Château BRAN de COMPOSTELLE


H. GOUTORBE


De TELMONT


Denis FORTIN


Château FONBADET


Château DARIUS


Domaine BROBECKER


Château ORISSE du CASSE


Château La GALIANE


COLLET


Francis BLANCHET


Château BÉCHEREAU


LES VINS GEORGES DUBOEUF


Domaine Bel Avenir


Cave Les Vins de ROQUEBRUN


POL ROGER


Philippe de LOZEY


Domaine de L'OLIVETTE


AUVIGUE


Château LAGRANGE Les TOURS


Château VALENTIN


Château LESTAGE-DARQUIER


Domaine de L'AMAUVE


Vignobles GASSIES-GAUTEY


Pierre MIGNON


Château PLINCE


Domaine Pierre MAREY et Fils


Michel et Xavier MILLION-ROUSSEAU


Veuve A. DEVAUX



LA BASTIDE BLANCHE


CHAMPAGNE GREMILLET


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE DE BELLEVUE


CHATEAU LAROQUE


DOMAINE DE ROSIERS


CHATEAU BECHEREAU


DOMAINE MOULIN DU POURPRÉ


CHÂTEAU FILLON


CHATEAU VALGUY


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales