Vins Web

Edition du 16/02/2016
 

CHATEAU DE MAUVES

Exemplaire

Château de MAUVES

Le Château de Mauves, c'est avant tout la passion d'un métier, de la culture de la vigne à la vinification, de la vendange à l'œnologie... Le Château de Mauves compte aujourd'hui 28 hectares de vigne dans la prestigieuse appellation des Graves, exploités par Michel et Dominique Bouche, cinquième génération de viticulteurs dans la famille.


Les Graves Cette belle terre de graves façonnée par la mer pendant des millénaires, forme maintenant ce terroir unique. C’est la seule appellation qui porte le nom de son sol : L'exception du terroir des GRAVES se caractérise par une variété du cailloutis comprenant des quartz et quartzites ocres, blancs, rouges et rosés, des jaspes et silex… savant mélange harmonieux et chatoyant. En réfléchissant parfaitement le rayonnement solaire, la grave redistribue progressivement la chaleur sur les grappes de raisins et contribue ainsi à une meilleure maturation. Ce phénomène aide à produire des vins chaleureux et d'une
saveur veloutée très caractéristique des vins De Mauves. Le vignoble Le vignoble est constitué de 58% Cabernet-Sauvignon, 2% Cabernet franc et 40% Merlot pour élaborer le vin Rouge et 100% de Sémillon pour le Blanc Sec. Les 28 hectares, situés sur le plateau de Podensac, sont vendangés mécaniquement pour permettre d’atteindre le potentiel maximum du raisin. Le travail de la vigne “Au Château de Mauves, nous travaillons en culture intégrée”, explique Michel Bouche. “Pour avoir un vin de qualité, il faut avoir des raisins très sains. On intègre donc dans notre programme de protection du vignoble, de la culture bio qui consiste à étudier la vie animale et microbienne de notre sol. Plus le sol est vivant, plus la vigne sera forte pour faire face aux maladies.” Cet apport de matière végétale et animale pour le sol réduit de manière considérable les traitements chimiques utilisés au Château de Mauves, et contribue ainsi à la protection de l’environnement. De surcroît, cela permet le développement d’une vie animale essentielle au cycle de vie de la vigne. Aussi, coccinelles et autres abeilles ont plaisir à aider les viticulteurs du Château de Mauves à entretenir une vigne saine, qui offrira une récolte de qualité. La vinification Très suivie, elle utilise toutes les techniques modernes de la thermorégulation. La stabulation à froid est pratiquée sur le rosé et le blanc, ce qui permet d'élaborer des vins très fruités. Pour le rouge, diverses fermentations plus ou moins longues sont appliquées, en fonction de la qualité de maturation des raisins, pour privilégier le fruité. C'est ce qui caractérise les vins du Château : les parfums, les arômes la suavité. Les Millésimes Chaque année est si différente, qu’aucun millésime n'est identique, et c'est tout l'intérêt de notre métier. “Dominique et moi-même, précise Michel Bouche, sommes toujours à la recherche d'un fruité qui fait la typicité du Château De Mauves.” De Mauves, Rouge 2010 Le Graves rouge 2010 est une vraie réussite, un grand millésime, très aromatique, avec des notes de fruits sur mûris, de pruneau, de moka, d'une très grande richesse et d'un très grand potentiel de vieillissement. Cépages : Merlot 40% - Cabernet-Sauvignon 58% - Cabernet franc 2%. De Mauves, Rouge 2011 Belle robe rouge pourpre avec des reflets grenat. Au nez, ce sont les fruits rouges qui dominent, cassis et mûre. Avec des notes toastées, ce vin est d’un très bon équilibre. Cépages : Merlot 40% - Cabernet Sauvignon 58% - Cabernet Franc 2%. De Mauves, Rouge 2012 Au nez, ce sont des explosions de fruits surmaturés qui révèlent toute leur finesse sur des notes d'épices douces. En bouche, l’attaque est complexe et particulièrement soyeuse. Les tanins sont fondus et harmonieux, on retrouve l'expression des notes de vanille et de cacao. Le cru 2012 dévoile l’expression d’un vin fruité amenant une exceptionnelle longueur. Cépages : Merlot 40% - Cabernet-Sauvignon 58% - Cabernet franc 2%. De Mauves, Blanc 2014 Belle robe aux reflets verts, nez franc, épanoui, fin et puissant, forte dominante aromatique. Attaque fraîche. Équilibré, très complexe, agréable, typé. Cette cuvée offre une expression florale (genêt) et fruitée, banane, fruits de la passion. En bouche, l’attaque légèrement perlée, riche, puis s'affirme onctueuse et vive à la fois. Rosé, Esprit de Mauves Ce vin Rosé développe un bouquet aux notes de framboise, de fraise, de cassis. La vivacité due à la présence du Cabernet Franc persiste en bouche et le Cabernet Sauvignon donne au vin toute sa fraîcheur. Sans acidité, l'équilibre est parfait, il est tendre et vivace à la fois. Cette cuvée offre des parfums intenses, de fraise et de framboise, sans acidité. Ce rosé est élaboré en pressurage direct, puis vinifié à basse température (17°C). Bédat, Rouge 2009 Cuvée boisée du Château de Mauves, le Bédat est savoureux, d'une couleur profonde, riche et subtil à la fois, complet, avec des tanins soyeux, des arômes de sous-bois et de groseille. Il offre une très belle finale en bouche, et une excellente évolution. Cépages : Merlot 80% - Cabernet-Sauvignon 20%.

   

CHATEAU DE MAUVES

Famille Bouche
25, rue François Mauriac
33720 Podensac
Téléphone : 05 56 27 17 05
Télécopie : 05 56 27 24 19
Email : chateaudemauves@wanadoo.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT COTES-DE-BORDEAUX
e_cote-de-bordeaux.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

CADILLAC
CROUTE-CHARLUS
MOULIN VIEUX
CLOS DU NOTAIRE
HAUT-MACO
LA CROIX-DAVIDS
PREMIERES-COTES
DE-BORDEAUX
MARSAN
RICAUD
BAVOLIER
LAMOTHE de HAUX
CASTILLON FRANCS
ARTHUS
BLAYE
BERTHENON
HAIE
Les GRAVES
LAGARDE
LARRAT
PONT LES MOINES
VALENTIN
PETIT BOYER
SEGONZAC



DEUXIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CADILLAC
HAUT-MOUSSEAU
COTS
PREMIERES-COTES
DE-BORDEAUX

PAYRE*
ANNICHE
CEDRES
(CARIGNAN)
BRETHOUS
GENISSON
MALLIÉ CHANTE L'OISEAU
MELIN
CASTILLON FRANCS
HAUT-BEYNAT
BEL-AIR
(CLOS VIEUX ROCHERS)
FILLIOL
PILLEBOIS
BLAYE

GRAND MOULIN*
GRAVES D'ARDONNEAU*
HAUT-BACON
BERGERE-BRIMAUD

TROISIEMES GRANDS VINS CLASSÉS

CADILLAC
GRAND-MAISON
REYNAUD
PREMIERES-COTES
DE-BORDEAUX

(BARREYRE)
CAVE QUINSAC
(GRIMONT)
SAINT-AMAND
CASTILLON FRANCS
(PUYFROMAGE (Francs))
BLAYE

BOTTE
PETITS-ARNAUDS

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine Aline et Rémy SIMON


À la tête des Premiers Grands Vins Classés. Des vignerons chaleureux, dont le fils, toute juste Ingénieur de Purpan, les a rejoint sur l’exploitation. “Après la reprise d’un vignoble familial ancestral et avec beaucoup de détermination et de volonté, disent-ils, la commercialisation de notre production a débuté au cours des années 1990. La plus grande partie de nos vignes se situent au pied du majestueux château du Haut-Koenigsbourg. Avec 6 ha de vignes et malgré la jeunesse de la maison, nous produisons principalement des vins à Haute Expression et nous alignons chaque année une vingtaine de cuvées grâce à un travail acharné et à des finitions soignées.” Pressurage de raisins entiers sur pressoir pneumatique, thermorégulation et contrôle de fermentation, vinification traditionnelle en foudre de bois et cuverie Inox... Une belle valeur sûre, leur Rouge de Saint-Hippolyte Burgreben 2012 (appellation village peu répandue), aux nuances délicates de fraise et de prune, de très bonne structure, tout en arômes, de robe brillante, chaleureux. Le Rouge de Saint-Hippolyte 2012, remarquable, de robe grenat intense, dégage des senteurs de prune et de pivoine, de bonne structure, gras, un vin de bouche riche et très équilibrée. Joli Gewurztraminer Silbergrub 2012, issu de terrains argileux (vendange manuelle, fermentation lente et contrôlée sans ajout de levure), subtil, très parfumé, tout en distinction, souple, avec des arômes de grillé et d’amande, un vin d’une finale intense, au palais frais et puissant à la fois. Le Pinot gris Burgreben 2010, vignes en coteaux, vendanges manuelles après contrôle de maturité, fermentation lente et thermorégulée sans ajout de levure, aux notes finement fruitées, de bouche où dominent les agrumes et les petits fruits secs, tout en persistance aromatique, est d’une belle longueur. Superbe Pinot Gris Grains Nobles 2008, de bouche intense, très harmonieux, un vin qui a beaucoup de corps et de puissance, d’une grande expression aromatique marquée par des senteurs de fruits très mûrs, puis des notes briochées, d’une longue finale. Il y a encore le Gewurztraminer Sélection de Grains Nobles 2005, d’une grande finesse et d’une puissance aromatique remarquable, avec des nuances d’abricot confit, d’amande grillée et de miel, de lente évolution. Gîtes et chambres d’hôtes.

Sarl Les Coteaux du Vignoble
12, rue Saint-Fulrade
68590 Saint-Hippolyte
Téléphone :03 89 73 04 92
Télécopie :03 89 73 04 92
Email : alineremy.simon@wanadoo.fr
Site : www.vinsdusiecle.com/alineremysimon
Site personnel : www.domaine-simon.fr

Domaine Marc JOMAIN


Les Jomain, alliant modernisme et tradition, exploitent leur domaine de 9 ha. Soucieux de préserver l'environnement, le domaine suit un programme de lutte raisonnée, ce qui lui permet de préserver la qualité sanitaire des récoltes sans altérer le milieu écologique en employant uniquement des produits de traitement sévèrement homologués et utilisés au cas par cas suivant l'état sanitaire de chaque parcelle. Les efforts sont probants car le milieu écologique se reconstitue dans le vignoble (coccinelles, petits insectes prédateurs, des araignées nuisibles de la vigne réapparaissent). “2013 : rendement correct, nous précise Philippe Jomain, les vins ont une bonne acidité et une certaine complexité ; 2014 : vins très riches, corpulents, aromatiques, concentrés, aptes au vieillissement. Ventes en 2015 : les 2013, les 2012 sont pratiquement épuisés.” Superbe Puligny-Montrachet Premier Cru Les Pucelles 2012, de belle complexité aromatique où se décèlent des nuances de citronnelle, de brioche et d'abricot, de bouche structurée, ample, onctueuse . “Pour ce 2012, nous dit Philippe Jomain, peu de récolte, le millésime est très bon, ample, corsé , bien équilibré, un vin d'excellence. En 2013, le rendement plus raisonnable, les blancs sont harmonieux, et se présentent bien, les rouges sont expressifs et aromatiques.” Le 2011 est de belle harmonie, où s’entremêlent des nuances de chèvrefeuille, de pomme mûre et de brioche, d’une élégance persistante, avec cette touche fondue qui sied aux grands vins de l’appellation. Le 2010, minéral, tout en subtilité d’arômes, de belle teinte dorée, aux nuances de fruits, dégage des notes de tilleul et d’abricot. Le Puligny-Montrachet Premier Cru Les Combettes 2012, où la finesse prédomine, est gras et complexe au nez comme en bouche, marqué par des nuances de pain grillé, de fruits blancs mûrs et de noisette, un vin tout en rondeur. Le 2011, tout aussi racé, au nez intense à dominante de fleurs blanches, de pêche et de petits fruits secs, est suave, très persistant, de bouche ample, d’une longue finale. Beau 2010, avec ces notes de noisette et de miel, intense, d’une belle concentration d’arômes. Il y a encore ce Puligny-Montrachet Premier Cru Les Perrières 2012, qui associe distinction et densité, avec des senteurs de lis, de brioche et de miel, d’une belle fraîcheur, un grand vin tout en délicatesse, très typé.

Famille Jomain
11, rue du Monument
21190 Puligny-Montrachet
Téléphone :03 80 21 93 46
Télécopie :03 80 21 94 45
Email : info@domaine-jomain.com
Site : www.vinsdusiecle.com/domainejomain
Site personnel : www.domaine-jomain.com

Domaine Les 3 CELLIER


À la retraite de leur père en 2007, les enfants prennent la succession et le Domaine voit le jour en Août 2007. Par conviction et dans une démarche de respect de leur terroir, ils souhaitent convertir le domaine en Agriculture Raisonnée. “Pour 2013, puissance et concentration sont réunies, mais la quantité est faible, nous précise Ludovic Cellier. Le millésime 2014 est davantage sur le fruit, c'est un millésime gourmand avec de l'acidité et un équilibre certain, un vin de garde. Au point de vue quantité, plus de volume que le 2013. En 2015, nous avons à la vente les 2012 puis les 2013.” Le Châteauneuf-du-Pape rouge Éternelle 2012, d’une belle couleur soutenue et sombre, au nez dominé par les petits fruits rouges à noyau et des notes de fumé, est un vin puissant, de bouche savoureuse, qui poursuit son évolution. Beau Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Marceau 2011, typé, qui associe couleur et matière, au nez à dominante de fruits frais et d'humus, riche et subtil, de bouche dense. Superbe Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Privilège 2011, 83% Syrah, une cuvée élevée pour 90% en barriques de 12 à 18 mois, avec cette couleur profonde, au nez complexe de fruits mûrs, aux tanins souples mais bien présents, un vin qui emplit bien la bouche, de belle garde. Le Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Alchimie, Grenache (44%), Mourvèdre (23%), Syrah (18%), complété par du Terre noir, de la Counoise et de la Clairette rose, élevé 12 mois en foudres, est riche en couleur, au nez de cassis et de poivre, ample grâce à des tanins soyeux et puissants à la fois, tout en finesse mais corsé, intense, de bouche harmonieuse. Le Châteauneuf-du-Pape rouge cuvée Réserve 2012, parfumé (cassis, fraise des bois, épices), est d’une belle structure, ample et volumineux, aux tanins veloutés, bien charnu comme il se doit. Le 2011, de couleur profonde, est bien corsé, aux notes de cuir et de cassis mûr, aux tanins équilibrés, de bouche à la fois puissante et ronde, un vin de belle structure, ferme. Très séduisant Châteauneuf-du-Pape blanc cuvée L’Insolente 2012, 100% Roussane, dont 20% élevés en barriques durant 3 mois, qui possède cette touche de “fumé” de caractère, un vin où s’entremêlent des connotations d’amande, de fruits mûrs et de bruyère, très parfumé et chaleureux en bouche. Goûtez aussi le CDR rouge, de couleur cerise soutenu, aux arômes de fruits cuits et de sous-bois, aux tanins fermes et fondus à la fois.

Famille Cellier
5 bis, chemin rural de Sorgues
84230 Châteauneuf-du-Pape
Téléphone :04 90 02 04 62
Télécopie :04 83 07 58 58
Email : les3cellier@3cellier.fr
Site personnel : www.3cellier.fr

H. DARTIGALONGUE ET FILS


C'est en 1838 sous Louis Philippe, que Pascal DARTIGALONGUE originaire de Saint Lannes près de Madiran s'installa à Nogaro dans le Gers et fonda sa Maison de négoce d'Armagnac qui est encore la notre. En 1969, Pierre Dartigalongue installa sa distillerie à Salles d'Armagnac. Depuis, cinq générations se sont succédées pour assurer et pérenniser «la plus ancienne maison de l’Armagnac». Producteur, distillateur et éleveur, installé dans la région des meilleurs crus de cette eau de vie sept fois centenaire, Dartigalongue est spécialisé dans les très vieux Bas Armagnacs, produits sélectionnés et élevés suivant la tradition ancestrale. Elle offre cette Eau de Vie unique, déclinée en génériques ou en millésimes, dans des présentations luxueuses et personnalisées. La maison détient dans ses vieux chais originels une gamme très importante de vieux Armagnacs Millésimés, vieillissant et se bonifiant dans des fûts en chêne du pays sous le contrôle permanent du maître de chai qui en surveille l’évolution et procède aux diverses manipulations de transvasement et aération . Par ailleurs, à la suite de minutieuses recherches et dégustations, certains millésimes sont assemblés afin de créer des «cuvées spéciales» donnant naissance à des assemblages traditionnels tels V.S.O.P., HORS D’AGE, ou encore à des « 15 ANS d’AGE », » 25 ANS »…, c’est ainsi que pour fêter le 170ème anniversaire de la création de la maison un assemblage exceptionnel de 70% de 1974 et de 30% de 1976, a été réalisé sous la dénomination Cuvée Louis-Philippe 42 %, 70 cl. (Carafe) (roi des Français en 1838). Remarquable Bas-Armagnac cuvée Louis-Philippe (70% de 1974 et 30% de 1976), aux nuances de rancio et d’épices, très floral, à la fois sec et suave, très persistant au palais. Découvrez également ce Bas-Armagnac de 25 ans, assemblage de plusieurs Armagnac dont le plus jeune a au minimum 25 ans, racé, avec ces connotations de figue sèche et de cacao, légèrement fumées, d’une grande onctuosité en bouche, très parfumé (noix, pruneau), d’une longue finale.

Françoise Dartigalongue
Place du Four - BP 9
32110 Nogaro
Téléphone :05 62 09 03 01
Télécopie :05 62 09 01 78
Email : dartigalongue@vinsdusiecle.com
Site : dartigalongue
Site personnel : www.dartigalongue.com


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de CHEVALIER


À la tête des Premiers Grands Vins Classés, en blanc comme en rouge, ce qui n’est pas si courant, d’autant plus qu’il est indéniable que les prix sont largement justifiés pour un tel niveau de qualité. Mon ami Olivier Bernard s’est passionné pour ce terroir, regardant, réfléchissant et agissant. Il se passionne aussi pour le Clos des Lunes, à Sauternes, un joli plateau bien drainé, bien exposé, où le vignoble est planté essentiellement de Sémillon, le reste en Sauvignon, et où il réussit son challenge d’élever de beaux Vins blancs secs dans ces terroirs de Sauternes, grâce à une maîtrise parfaite du Sémillon, de la vendange au chai, parvenant ainsi à lui faire sexprimer une grande fraîcheur.
A Chevalier, me raconte-t-il, nous avons un cuvier en forme “tulipe”, de petites cuves de 80 hl un peu plus refermées en haut (d’où son nom) qui nous permettent des vinifications très pointues, c’est un petit cuvier “bijou”, à l’image du travail que je réalise au Domaine de Chevalier. Nous avons fait des tris optiques, en plus des 16 personnes au tri manuel, pour être encore plus précis. Depuis quatre ans nous avons un érafloir extraordinaire, un robot avec des “doigts” pour érafler les raisins. Nous continuons par petite touche à progresser, dans le détail, la précision associée à beaucoup de travail, car, finalement , c’est ce qui fait aussi la différence.
Plus j’avance dans ma vie de viticulteur et plus je crois en la précision de notre travail, à toutes les étapes, c’est l’élément fondamental qui révèle les grands terroirs. Je crois que, mieux que tous les artifices rajoutés, il faut croire et respecter notre terroir, une réflexion en profondeur. Au Domaine de Chevalier, nous sommes pour la continuité dans le raisonnement et dans l’approfondissement de notre travail.”
On ressent tout cela dans ce très grand Pessac-Léognan rouge 2012, goûté sur place, puissant, savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, tout en bouche, très chaleureux, aux nuances de fraise, de truffe et d’humus. Remarquable 2011, distingué, charmeur, racé, aux tanins amples, aux connotations de cassis, de mûre et de poivre, tout en élégance et velouté.
Splendide 2010, à la fois intense, puissant et très velouté, ample et riche au nez comme en bouche, aux arômes envoûtants de mûre fraîche et de champignons, de lente évolution. “Le 2010 est supérieur à 2009, poursuit Olivier Bernard, il présente plus de puissance et une garantie de longévité. Le vin développe des notes d’agrumes de pamplemousse, de citron vert, beaucoup de fraîcheur et d’élégance, un vin plus en tension, très typé. Il faudra le décanter, l’aérer pour lui donner du volume, savoir attendre pour l’apprécier pleinement, alors que le 2009 sera charmant assez vite.”
Superbe 2009, volumineux, d’une belle matière en bouche, aux notes de cuir et de cassis, qui allie distinction et richesse, un grand vin très savoureux, puissant, gourmand, encore fermé, naturellement. “Domaine de Chevalier 2009 est plutôt féminin, précise Olivier Bernard, souple, facile d’accès, plus charmeur cela se constate avec les rouges comme avec les blancs. Domaine de Chevalier 2010 est plutôt masculin avec des tanins plus puissants que 2009, de l’acidité, une belle fraîcheur. Le 2009 est un millésime plus solaire comme 2000 ou 2005, il sera sera très agréable à déguster avant le 2010.”
Exceptionnel 2008, de couleur pourpre profond, qui développe un nez intense et complexe dominé par les fruits rouges cuits, un beau vin de belle matière, très équilibré, avec des tanins riches et savoureux à la fois, encore fermé, naturellement, de garde.
Formidable Pessac-Léognan blanc 2012, où l’on ressent toute la force de Chevalier, très droit, tout en nuances, au nez de fleurs, typé et aromatique, avec des arômes d’agrumes et de narcisse, de bouche harmonieuse, un grand vin qui mêle ampleur et vivacité, de garde. Superbe 2011, d’une grande fraîcheur, avec cette touche d'acidité alliée à une rondeur agréable, où s'entremêlent des notes d'amande et de poire, un vin tout en harmonie, vraiment très prometteur également. Le 2010 aux senteurs de lis et d’agrumes mûrs, vraiment charmeur, de bouche ample et finement parfumée, un vin complexe. Le 2009 mêle finesse et structure, une belle rondeur et un bouquet aux connotations de narcisse et de pamplemousse, d’une richesse aromatique et persistance, de bouche riche, longue, ample.
Le 2008 est très racé, marqué par le Sauvignon et son terroir qui lui transmet des notes minérales, tout en finesse aromatique, associant nervosité et gras, au nez envoûtant et persistant, dominé par des notes de petites fleurs blanches et de poire.
Le 2007 est vraiment exceptionnel avec une attaque puissante, le Sauvignon (85%) explose en bouche, le vin est très volumineux, complexe, ample et soutenu par une fraîcheur exceptionnelle, avec une longueur très puissante, certainement l’un des plus beaux Vins blancs de toute la région. Le 2006, une très belle réussite, est riche et distingué, aux nuances de pamplemousse et d’amande grillée, alliant finesse et persistance, un vin gras et nerveux à la fois, dense et complexe au nez comme en bouche, d’une grande ampleur, suave.
Olivier Bernard

Château SAINT-AGRÈVES


Après 20 ans passés en Afrique, Claude et Marie-Christiane Landry sont revenus en France. Ils ont décidé de reprendre un domaine familial et de commencer une nouvelle vie. Le vignoble occupe une haute terrasse graveleuse qui repose sur un sous-sol d'argile, de sable, d'alios (sable durci par un ciment ferrugineux noirâtre), de calcaire et de faluns (calcaire coquillé).
Jolie verticale cette année : ce Graves rouge 2012, de couleur pourpre, est un vin intense, tout en bouche, bien épicé comme il le faut, avec des notes de groseille et de cuir, tout en bouche. Le 2011, très réussi, au nez puissant et subtil, est de jolie structure, tout en bouche, aux connotations de petits fruits mûrs (cassis, cerise noire...), dense. Le 2010 associe couleur et matière, au nez complexe à dominante de fruits frais et d’humus, aux tanins puissants et moelleux à la fois. Le 2009 est tout en structure, tannique et élégant, parfumé (cassis, cannelle, poivre), dense et charnu, de jolie charpente, de couleur pourpre (8 € environ). Bien classique, le 2008, avec des notes de cassis mûr et d’épices, aux tanins très harmonieux, de bouche complexe et persistante, est un vin très bien élevé (7 €). Le 2007, d’une belle robe rubis prononcé, avec des arômes de framboise et de violette, est corsé, aux tanins bien mûrs. Le 2006, développe des arômes de fruits rouges intenses, d’une finale persistante.
Bien apprécié également le Graves blanc, aux nuances de fleurs et d’abricot, tout en élégance, fruité au nez comme au palais, mêlant structure et souplesse (5,50 €). Très joli Saint-Agrèves rosé, avec cette pointe de nervosité agréable au palais, de bouche friande (6 €).

Vincent Landry - Earl Landry
17, rue Joachim-de-Chalup
33720 Landiras
Tél. : 05 56 62 50 85
Fax : 05 56 62 42 49
Email : saint.agreves@orange.fr
www.chateau-saint-agreves.com

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine SAINT-VINCENT


Situé à l’est du village de Vinsobres protégé du mistral, ancienne possession du couvent de Saint-Césaire de Nyons, l’histoire raconte que le lieu-dit fut autrefois baptisé Saint Vincent pour la qualité de ses vins. Une chapelle aujourd’hui disparue avait été érigée en mémoire de “Saint Vincent”, le Saint patron des Vignerons. C’est en ces lieux privilégiés que dans les années 1920, la famille Durma fait le choix d'y installer le Domaine Saint Vincent. En 2012, le Domaine devient propriété de la Famille Lescoche. Mathieu Lescoche reprend l'exploitation et Sylvain Mussigmann, œnologue associé, prend soin des vinifications.
On se fait plaisir avec ce Vinsobres rouge 2012, 50% Grenache et 50% Syrah, aux arômes puissants de fruits cuits, ample et structuré, aux tanins harmonieux, avec cette bouche marquée par la prune et la violette. Le Vinsobres rouge cuvée Saint Pierre 2013, 50% Grenache et 50% Syrah, élevage 12 mois en fûts, de couleur grenat, où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs et de réglisse, est puissant, savoureux, tout en bouche. Joli CDR blanc 2013 Fût de Chêne, 100% Grenache, marqué par son cépage Grenache blanc, harmonieux, qui sent les noisettes et la pêche jaune.
Mathieu Lescoche

> Les précédentes éditions

Edition du 09/02/2016
Edition du 02/02/2016
Edition du 26/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 19/01/2016
Edition du 12/01/2016
Edition du 05/01/2016
Edition du 29/12/2015
Edition du 22/12/2015
Edition du 15/12/2015
Edition du 08/12/2015
Edition du 01/12/2015
Edition du 24/11/2015
Edition du 17/11/2015
Edition du 10/11/2015
Edition du 03/11/2015
Edition du 27/10/2015
Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013

 



Château La PEYRE


Maison MOLLEX


BARDY-CHAUFFERT


Domaine VIRELY-ROUGEOT


Domaine BERTHAUT


THÉVENET-DELOUVIN


Domaine CHEVILLON-CHEZEAUX


Domaine BEAUVALCINTE


Pierre ARNOULD EARL


Château du MOULIN VIEUX


Earl POIRON-DABIN


Domaine LAFRAN-VEYROLLES


Domaine COQUARD-LOISON-FLEUROT


Domaine GROS Frère et Soeur


Château Le BOURDIEU


Château FABAS


BORDEAUXTHÈQUE


Château FONTESTEAU


Château LESTAGE-DARQUIER


Domaine CHAMPEAU


Château BARRÉJAT


Domaine de BAVOLIER



SCEA CHATEAU CAILLIVET


CHÂTEAU FILLON


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


CHAMPAGNE PERSEVAL-FARGE


CHATEAU DE GUEYZE


DOMAINE DU CHALET POUILLY


CHATEAU MONT-REDON


CHAMPAGNE MAURICE VESSELLE


DOMAINE DE BELLEVUE


DOMAINE GERARD TREMBLAY


CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


CHATEAU TOULOUZE


LA BASTIDE BLANCHE


DOMAINE GUIZARD


DOMAINE DE LA CASA BLANCA


CHAMPAGNE ANDRE DELAUNOIS



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales