Vins Web

Edition du 27/10/2015
 

Champagne de CASTELNAU

Excellence

De CASTELNAU

Si l’origine de cette marque remonte à 1916, c’est surtout depuis sa reprise en 2003 par la Coopérative Régionale des Vins de Champagne, qu’une nouvelle impulsion lui est donnée. Ici règne un grand professionnalisme et une seule exigence : l’excellence.


L’origine du nom du Champagne de CASTELNAU remonte en 1916, nom du célèbre général De Castelnau qui s’est illustré durant la première guerre mondiale et dont la fameuse devise était “qui s’y frotte, s’y pique”. Puis, à partir de 1925, la marque de CASTELNAU appartiendra à une famille sparnacienne durant trois générations. Très en vogue dans les années 1930, le Champagne de CASTELNAU est servi sur les tables des familles royales. En 2003, la Coopérative Régionale des Vins de Champagne, basée au coeur de Reims, acquiert la marque de CASTELNAU, et ce dynamique regroupement met alors en commun son savoir-faire et sa palette de 149 crus pour élaborer des cuvées d’exception. La CRVC est animée par une équipe compétente et dynamique menée par sa Présidente Jocelyne Dravigny et son Directeur Général Pascal Prudhomme. Toutes les différentes étapes de l’élaboration des cuvées de Champagne font l’objet de soins attentifs et d’une traçabilité infaillible. On retrouve tout cela dans leurs cuvées : Brut Réserve : 40% Chardonnay 20% Pinot Noir 40% Pinot Meunier dont 17 % de vins de réserve qui lui confèrent subtilité et maturité. Robe jaune aux reflets verts et or, d’une très grande complexité aromatique. Notes de torréfaction, d’amande, de cacao. “Une âme de Millésime dans un corps de Brut”. Généreux, et soyeux, volumineux et ample en milieu de bouche et d’une grande persistance en finale. Ce Champagne de gastronomie s’apprécie sur des poissons cuisinés. Brut Rosé : 35% Chardonnay, 14% Pinot Noir, 51 % Pinot Meunier, 10% Pinot vinifié en vin rouge, 20% de l’assemblage est constitué de vins de réserve qui lui confère maturité et complexité. D’un beau rose pomelos aux reflets saumonés, arômes de fraise des bois et de prune. Bouche tendre, légère, délicate, finale aux notes de pâte de fruits et de cerise à l’eau-de-vie (Pinot Noir). Idéal à l’apéritif ou sur des tartes chaudes, clafoutis. Blanc de blancs Millésimé 2000 : 100% Chardonnay de la Montagne de Reims, du Mont de Berru, de Montgueux, et une partie en Côte des Blancs, d’un beau jaune d’or, un Champagne aérien et riche au nez, belle complexité aromatique, notes savoureuses de meringue, de grillé, de torréfaction, bouche juste assouplie par le temps, très belle fraîcheur, notes de gingembre, de mandarine et de citron confit. Un millésime exceptionnel à pleine maturité, d’une fraîcheur étonnante et au beau potentiel d’évolution. Brut : 82% Pinot Noir, 18% Pinot Meunier. Robe or pâle à reflets brillants. D’une belle effervescence vive mais crémeuse formant un fin cordon persistant. Nez frais de prune. La bouche est fraîche mais douce aux saveurs d’abricot, de pêche de vigne, d’une belle finale délicate et bien aromatique de laurier, de tabac blond et d’eucalyptus. Ce Brut donne un Champagne de désir, primesautier, très agréable à savourer à tout instant du jour ou de la nuit. Brut Millésimé 2004 : composé de 39 crus 50% Chardonay, 33% Pinot noir, 17% Pinot Meunier. Des vignes situées sur des Premiers Crus. Nez complexe qui s’oriente vers des notes crémeuses légèrement chocolatées, de citron confit et de miel. En bouche, on est séduit par des notes de mirabelle, la vivacité et la finesse, un Champagne tout en dentelle, avec une belle finale généreuse.

   

Champagne de CASTELNAU

Présidente : Jocelyne Dravigny - Directeur Général : Pascal Prudhomme
5, rue Gosset
51100 Reims
Téléphone : 03 26 77 89 00
Télécopie : 03 26 77 89 23
Email : commercial@crvc.fr





> Le palmares des vins


CLASSEMENT VAL DE LOIRE BLANCS
e_val_de_loire_blancs.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence dans l'année en fonction des dernières dégustations (derniers ou anciens millésimes, coups de cœur, déceptions...) et peuvent donc être différents de ceux du Guide "papier", qui ne peut être remis à jour avant la prochaine édition

Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR

VOUVRAY
Clos de L'ÉPINAY (V)
AUBERT (V)
LA GUILLOTERIE (S)
LA PALEINE (S)
GAUTERIE (A)
LA VARIERE (S)
GAUDRELLE (V)
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY


André DEZAT (S)
GITTON (S)
NATTER (S)
Daniel REVERDY (S)
SARRY
BARILLOT (PF)
BLANCHET (PF)
CAVES POUILLY (PF)
A. ROBLIN (S)
CHAMPEAU (PF)
CREZANCY/CHEVREAU (S)
LANDRAT-GUYOLLOT (PF)
PABIOT (PF)
VATTAN (S)
P'TIT ROY (S)
J.-M. ROGER (S)
PETIT (PF)
BAUDIN (PF)
Thierry VERON (S)
GRALL (S)
SAUTEREAU (S)
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
COMMANDERIE (Q)
MALBÈTE (R)
MANDARD (T)
RENAUDIE (T)
TROTEREAU (Q)
CHAISE (T)
CHARBONNIER (T)
LECOMTE
MONTIGNY (T)
MOELLEUX
Clos de L'ÉPINAY (V)
LA VARIÈRE (B)
AUBERT (V)
L'ÉTÉ (CL)
GODINEAU (B)
LEBLOIS (M)
ROCHETTES (CL)
FONTAINERIE (V)
HAUT PERRAYS (CL)
CREMANTS

BOUVET (S)
AUBERT (V)
Clos de L'ÉPINAY (V)
PETITE CHAPELLE
MUSCADET
AUTRES
MORILLEAU
POIRON-DABIN
BREUIL DE SEGONZAC (igp)
COING SAINT-FIACRE
TOURLAUDIÈRE
BIDEAU-GIRAUD
Robert CHÉREAU
COGNETTES
DURANDIÈRE
ELGET
ESPÈRANCE
PLESSIS GLAIN
HAUTE NOELLES
TOPAZE



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
FOSSE SÈCHE (S)
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
Alain GIRARD (S)*
ERMITAGE (S)
LOUIS (S)*
BONNARD (PF)
PICARD (S)*
S. DAGUENEAU (S)*
FOUASSIER (S)*
TEILLER (MS)
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX

GAUTHIER-LHOMME (V)
CREMANTS
AMANDIERS (S)
MUSCADET
AUTRES
GARNIERE
MÉNARD-GABORIT
R de la GRANGE

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

ANJOU
SAUMUR
VOUVRAY
SANCERRE
POUILLY-FUME
MENETOU SALON
QUINCY
(CR.-ST-LAURENT (S))
TOURAINE CHINON
QUINCY RUEILLY
MOELLEUX
CREMANTS
(CHAMPALOU (V))
MUSCADET
AUTRES

IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements

> Nos coups de cœur de la semaine

Domaine STOEFFLER


Très belle place dans le Classement pour ce domaine entièrement en culture biologique depuis 2000 (complété entre temps par la biodynamie). La pureté, l’équilibre et la personnalité dans chacun des crus sont privilégiés, et la même attention est portée à tous les vins du plus simple Sylvaner aux vins les plus nobles maîtrise de rigueur et des rendements (travail du sol et amendements organiques pour la vie du sol, recherche de petits raisins bien mûrs), récolte manuelle, pressurage doux et lent, fermentation naturelle (entre 1 et 6 mois), aucun adjuvant de vinification. Sulfite uniquement avant la mise en bouteilles pour les vins secs. Élevage sur lies fines avec bâtonnage (environ 1 an en foudre de chêne), très légère filtration avant mise en bouteilles. Excellent Pinot noir Salzhof Nature 2012, aux notes de pruneau et de sous-bois, de bouche pleine et généreuse, aux tanins fermes et soyeux à la fois, de couleur pourpre, bien savoureux. Le Riesling lieu-dit Muhlforst 2012, un vin puissant et corsé, typé, avec des arômes discrètement minéraux, dense et équilibré, de bouche légèrement citronnée, pleine d’élégance. Le Gewurztraminer 2012, de belle robe, au nez fleurant bon le genêt, la pêche et les noisettes est très agréable comme le Pinot gris Salzof 2012, harmonieux, aux notes de fruits secs et de petites fleurs, intense au nez comme aux papilles. Beau Gewurztraminer Vendanges Tardives 2011, dense, aux connotations florales délicates, de bouche onctueuse, très gras, avec ces nuances de fleurs et de miel, qui poursuit sa belle évolution. 

Vincent Stoeffler
1, rue des Lièvres
67140 Barr
Téléphone :03 88 08 52 50
Télécopie :03 88 08 17 09
Email : info@vins-stoeffler.com
Site personnel : www.vins-stoeffler.com

Jean-Paul PAQUET & Fils


Domaine de 18 ha, dont le vignoble s’étend sur de petites collines orientées est-sud-est (200 à 300 m d’altitude). “Aussi loin que je me souvienne, précise Jean-Paul Paquet, la vigne a toujours fait partie de mon univers. Le jeudi, je rejoignais mon père dans les vignes. J'adorais la période des vendanges. Je suis fier, d'avoir transmis ma passion pour la vigne et le vin à notre fils Yannick qui nous a rejoints après avoir terminé ses études en viticulture et œnologie.” Remarquable Pouilly-Fuissé Domaine de Fussiacus 2013, provenant de vieilles vignes, très bien élevé en fûts de chêne durant 10 mois, avec une bouche très parfumée aux nuances florales, un vin savoureux, qui allie vivacité et rondeur, d’une belle finale fraîche. Le 2012 dégage un nez subtil où se retrouvent les fleurs et les fruits secs, un vin dense, tout en nuances, bien persistant et typé.  Le Pouilly-Fuissé Domaine Château de Chaintre 2012, élevage en cuves Inox et 10% en fûts de chêne, se goûte particulièrement bien, riche et fin à la fois, avec des notes de fleurs et de fruits frais, un vin tout en harmonie, ample au palais, très réussi. Très agréable Pouilly-Vinzelles 2012, dégageant un nez fin où l'on retrouve des notes de fleurs blanches et d'agrumes mûrs. Goûtez le Saint-Véran, un vin frais et suave à la fois, toujours très plaisant comme ce séduisant Pouilly-Fuissé Domaine les Vieux Murs 2013, avec cette nervosité équilibrée caractéristique, vif et fin, de bonne bouche, aux notes de tilleul et de coing.


Domaine de Fussiacus - Les Mollards
71960 Fuissé
Téléphone :03 85 27 01 06
Télécopie :03 85 27 01 07
Email : fussiacus@wanadoo.fr
Site personnel : www.fussiacus.com

Michel MORILLEAU


Classé 1er Grand Vin (voir Classement région Anjou-Saumur). La famille est depuis 1740 dans ce vignoble de 18 ha. Ce vigneron passionné est particulièrement enthousiaste sur son millésime 2014 : ici les vins fermentent encore en douceur, nous dit-il. Qui dit longue fermentation, dit gras et glycérol en devenir. Le Muscadet 2013 sera embouteillé l'année prochaine pour optimiser l'effet Lie. Le 2014 est prometteur et sera dans la même lignée. Le soleil de septembre a métamorphosé le raisin. Pas un grain de pourri malgré l'été difficile. Petit rendement une fois encore, mais des nectars en devenir. Moyenne du vignoble 29 hl/ha. Les Chardonnay 2014 seront une fois de plus très distincts : Saint-Laurent 10 hl/ha fermentation en fûts jusqu'en Janvier, mieux que 2013, une petite merveille à 13,8 % nature. Le sommelier de Lasserre, Antoine Pétrus, vient de rentrer le Muscadet 2011 et le Chardonnay Exception 2013 sur sa carte. Il était venu faire une conférence sur les vins de Loire cet été. Des amis lui avaient laissé quelques flacons et les a beaucoup appréciés.” Remarquable Muscadet Côtes-de-Grand-Lieu sur lie 2010, au nez subtil, d'une belle persistance aromatique, à dominante de fruits secs (abricot) et de tilleul, un vin harmonieux, de belle évolution comme le Muscadet Olympus 2004, avec des notes minérales, aux senteurs d'agrumes, séduisant par sa structure distinguée en finale. Le Gros-Plant blanc Prieuré Royal Vieilles Vignes 2013 est bien équilibré en acidité, au nez de fleurs blanches et de raisin frais, est vivace et persistant en bouche, très plaisant en finale. Faites-vous aussi plaisir avec son Saint Laurent Exception Chardonnay 2013, au nez subtil (fleurs blanches, pêche...), tout en rondeur, un vin suave et délicatement parfumé qui s’accorde parfaitement sur du saumon fumé.


Prieuré royal Saint-Laurent
44650 Legé
Téléphone :02 40 26 60 95
Télécopie :02 40 26 63 65
Email : m.morilleau@yahoo.fr

CHATEAU MACQUIN


Le Château Macquin s'étend sur une superficie de 30 hectares plantés à 80 % de Merlots, 10% de Cabernets-sauvignon et 10 % de Cabernets-francs. Ses sols sont argilo-calcaires et son terroir remarquable par son exposition et sa composition lui permettent de produire des vins souvent plus estimés que beaucoup de grands crus de Saint-Emilion. Le vignoble compte 5500 pieds de vignes à l'hectare dont l'âge moyen varie de 15 à 60 ans. Il est enherbé au milieu du rang pour diminuer la production et augmenter la qualité des sols en développant l'humus naturel. Le cuvier qui date de 1885 a été entièrement réaménagé dans les années 80. Tout en conservant les cuves en chêne, doublées d'inox, Denis Corre-Macquin a fait construire une cuverie moitié acier inoxydable, moitié béton. Les températures de fermentation sont contrôlées par un système de thermorégulation automatisée et la vinification surveillée par deux oenologues réputés. Denis Corre-Macquin accorde un intérêt tout particulier à la culture de la vigne; un intérêt écologique et constant qui est le premier et indispensable maillon, à ses yeux, pour l'élaboration d'un grand cru. Aujourd'hui,on oublie trop souvent que l'excellence d'un vin commence avec une vigne saine et épanouie. Afin d'améliorer encore la qualité de notre production, les vendanges s'effectuent à la machine depuis 1980. Car en choisissant précisément la date de début des vendanges de chaque parcelle et en adaptant le ramassage à la pluviométrie, le raisin arrive au cuvier le plus rapidement possible, dans un état parfait de maturité. Il est ensuite trié sur deux tables de tri avant d'être mis en cuve. Après une longue macération, le vin est écoulé et mis en cuve puis en barriques. Le chai abrite 246 barriques de chêne remplacées par tiers tous les ans. Le vin repose de douze à dix huit mois en barriques avant d'être mis en bouteilles où il attendra au moins dix ans pour être dégusté à son apogée.

Denis Corre-Macquin

33570 Montagne
Téléphone :05 57 74 64 66
Télécopie :05 57 74 55 47
Email : chateaumacquin@vinsdusiecle.com
Site : chateaumacquin
Site personnel : www.chateau-macquin.com


> Nos dégustations de la semaine

Château LOIRAC


La surface plantée est de 12.43 ha soit 60% en Cabernet-Sauvignon et 40% en Merlot noir. Vendange mécanique avec tris successifs. Vinification traditionnelle, élevage en barriques, en volume variable suivant les millésimes, chêne d'origines française et américaine. La durée d'élevage varie de 12 à 15 mois en fonction des caractéristiques du millésime.
Cela donne ce Médoc Cru Bourgeois 2009, de couleur soutenue, au nez où s'entremêlent des notes d'épices et de fruits rouges mûrs, charpenté et riche, encore marqué par le bois, qu'il faut laisser évoluer. Redégustés cette année, le 2006, au nez intense de pruneau et les sous-bois, tout en arômes, qui marie parfaitement richesse et finesse, aux tanins veloutés, tout en bouche, et le 2003, charnu et concentré, riche en bouquet comme en matière, aux tanins équilibrés, complet, élégant, tout en bouche, avec des nuances de cassis, de truffe et d'humus, d'une grande harmonie. Pas de raison d'hésiter.
Sébastien Fraysse
1, route de Queyrac
33590 Jau-Dignac-et-Loirac
Tél. : 09 75 94 43 55 et 06 08 46 68 21
Fax : 05 56 73 98 22
Email : chateau-loirac@wanadoo.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Jean-Christophe MANDARD


Domaine de 16,7 ha, où Jean-Christophe Mandard représente la 4e génération depuis 1870. Le vignoble bénéficie d’un encépagement varié de 10 cépages, plantés sur des sols perrucheux (argile à silex) et des bournais, les vignes sont menées selon la méthode Terra Vitis.
Des bouteilles les unes plus séduisantes que les autres, comme ce Touraine blanc Sauvignon 2014, tout en fraîcheur aromatique, de bouche persistante et harmonieuse, avec des nuances de genêt et de fruits frais, vraiment très abordable (4,70 €). Le Touraine Chenonceaux 2013, élaboré avec 70% de Côt et de 30% de Cabernet franc, de belle couleur, parfumé, bien structurée, fondu, d’un remarquable équilibre en bouche, est un vin généreux (7,20 €).
On continue avec son Touraine rouge Les P’tites Notes 2013, élaboré à partie de 70% de Pinot Noir et 30% de Gamay, bien typé, à la fois riche et souple, au bouquet intense avec des notes de sous-bois et de cerise mûre, est de bouche fondue (5,20 €), le Touraine rouge Gamay Vignoble du Haut-Bagneux 2014, toujours friand, franc, de robe pourpre (4,50 €), et le Touraine rouge Cabernet Vignoble du Haut-Bagneux 2013, coloré et parfumé (groseille, violette), aux tanins mûrs, de couleur grenat (4,60 €). Séduisant Touraine blanc Chenin Vignoble du Haut-Bagneux 2013, qui développe un nez de fruits frais, vraiment très charmeur sur une terrine de brochet ou une friture d'ablettes (5 €).
Le Moulin-Feuillet - 14, rue du Bas-Guéret
41110 Mareuil-sur-Cher
Tél. : 02 54 75 19 73
Fax : 02 54 75 16 70
Email : mandard.je@wanadoo.fr
www.mandardjeanchristophe.fr

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins

Domaine JAFFELIN Père et Fils


Ce vignoble familial existe depuis plusieurs générations. Monique et Roger Jaffelin s’installèrent en 1950 et agrandirent le vignoble en rachetant des parcelles sur les communes de Chorey-lès-Beaune, Beaune et Pernand-Vergelesses. Aujourd’hui, Roger Jaffelin profite d’une retraite bien méritée, l’exploitation étant reprise par ses 2 fils, Yves et Pierre, qui perpétuent la tradition de ce vignoble de 10 ha et élèvent leurs vins très soigneusement (cuvaison 12 à 16 jours, élevage en fûts de chêne, dont 1/3 de neufs, de 12 à 16 mois selon les millésimes…).
Le Pernand-Vergelesses Premier Cru Creux de La Net rouge 2013, au nez gourmand et complexe, avec ces senteurs de cerise et de framboise, légèrement poivré, est de bouche intense, d’excellente évolution comme en atteste ce 2010, d’une belle expression aromatique, avec une attaque soyeuse, dégage une bouche riche et charnue, aux notes de cassis, de sous-bois et de réglisse. Le 2009, avec ces connotations de prune et d’humus, un vin classique, est riche et coloré, corsé, ample, de bouche pleine avec des tanins bien soyeux. 
Dans la lignée, le Pernand-Vergelesses les Fichots 2013, coloré, au nez dominé par les épices et les petits fruits rouges à noyau, coloré, bien parfumé en bouche. Le Pernand-Vergelesses Les Belles Filles rouge 2013, de bouche dense, aux tanins bien fondus, au bouquet complexe où s’entremêlent des notes de petits fruits rouges bien mûrs.
Goûtez encore le Savigny-les-Beaune 2009, de jolie robe grenat soutenu, dégage un nez intense et subtil à la fois (groseille, humus), aux tanins soyeux. Excellent Pernand-Vergelesses rouge 2013, tout en finale comme le Beaune Premier Cru Belissand 2013, aux connotations de cerise confite, riche en arômes comme en charpente. Le Pernand Vergelesses Clos de Bully 2013 est de robe profonde, riche et complet avec des notes de réglisse et de cassis, un vin corsé, ample, avec des tanins soyeux mais très structurés.
S’il en reste, le Corton-Charlemagne Grand Cru 2007, aux senteurs de fumé et d’aubépine, très classique, suave, est un vin de jolie teinte, intense, très charmeur au nez comme en bouche,
Roger, Yves et Pierre Jaffelin
Chemin des Vignes Blanches
21420 Pernand-Vergelesses
Tél. : 03 80 21 52 43 et 03 80 26 14 08
Fax : 03 80 26 10 39

Voir son classement dans le Guide des Vins
Accorder ce vin avec le plat idéal dans IdéeVins


> Les précédentes éditions

Edition du 20/10/2015
Edition du 13/10/2015
Edition du 06/10/2015
Edition du 29/09/2015
Edition du 22/09/2015
Edition du 15/09/2015
Edition du 08/09/2015
Edition du 01/09/2015
Edition du 25/08/2015
Edition du 18/08/2015
Edition du 11/08/2015
Edition du 04/08/2015
Edition du 28/07/2015
Edition du 21/07/2015
Edition du 14/07/2015
Edition du 07/07/2015
Edition du 30/06/2015
Edition du 23/06/2015
Edition du 16/06/2015
Edition du 09/06/2015
Edition du 02/06/2015
Edition du 26/05/2015
Edition du 19/05/2015
Edition du 12/05/2015
Edition du 05/05/2015
Edition du 28/04/2015
Edition du 21/04/2015
Edition du 14/04/2015
Edition du 07/04/2015
Edition du 31/03/2015
Edition du 24/03/2015
Edition du 17/03/2015
Edition du 10/03/2015
Edition du 03/03/2015
Edition du 24/02/2015
Edition du 20/02/2015
Edition du 01/10/2013
Edition du 24/09/2013
Edition du 17/09/2013
Edition du 10/09/2013
Edition du 03/09/2013
Edition du 27/08/2013
Edition du 20/08/2013
Edition du 13/08/2013
Edition du 06/08/2013
Edition du 30/07/2013
Edition du 23/07/2013
Edition du 16/07/2013
Edition du 09/07/2013
Edition du 02/07/2013
Edition du 25/06/2013
Edition du 18/06/2013
Edition du 11/06/2013
Edition du 04/06/2013
Edition du 28/05/2013
Edition du 21/05/2013
Edition du 14/05/2013
Edition du 07/05/2013
Edition du 30/04/2013
Edition du 23/04/2013
Edition du 16/04/2013
Edition du 09/04/2013
Edition du 02/04/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 26/03/2013
Edition du 19/03/2013
Edition du 12/03/2013
Edition du 05/03/2013
Edition du 26/02/2013
Edition du 19/02/2013
Edition du 12/02/2013
Edition du 05/02/2013
Edition du 29/01/2013
Edition du 22/01/2013
Edition du 15/01/2013
Edition du 08/01/2013
Edition du 01/01/2013
Edition du 25/12/2012
Edition du 18/12/2012
Edition du 11/12/2012

 



FAMILLE ELIE SUMEIRE VIGNERONS EN PROVENCE


Domaine COSTEPLANE


Château COUPE ROSES


Domaine CHAMPEAU


BARDY-CHAUFFERT


Château BOUTILLON


Château d'EMERINGES


Clos BELLEFOND


Domaine du GRANIT DORÉ


Domaine de la COMMANDERIE


Château LARRAT


Château FONTESTEAU


Château VAISINERIE


Château HAUT-LAGRANGE


Pierre et Bertrand COULY


Château TROTTE VIEILLE


Charles SCHLÉRET


Château du MOULIN VIEUX


Domaine de la PALEINE



DOMAINE FRANCOIS BERTHEAU


DOMAINE DE ROSIERS


DOMAINE ALARY


CHAMPAGNE CHARPENTIER


CHATEAU HOURBANON


DOMAINE ALAIN MICHAUD


CHARLES SCHLERET


DOMAINE DE LAUBERTRIE


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


DOMAINE GUIZARD



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales