Vins Web

Edition du 31/10/2017
 

Château La Marzelle

Top

Château La MARZELLE

Ce grand vin chaleureux, élégant, avec beaucoup de chair, aux tanins soyeux, est le résultat d’un travail de passionnés qui s’attachent, chaque année, à laisser s’exprimer au mieux ce grand terroir.


Au XVIIIe siècle, le Domaine de La Marzelle appartenait à la famille Largeteau. Celle-ci le tenait des Religieux de Faises, seigneurs de fiefs très étendus et dont on retrouve la vieille abbaye, non loin de là, aux Artigues de Lussac. C’est en 1998 que la famille Sioen achète la propriété et s’emploie à lui redonner ses lettres de noblesse. “La Marzelle étend ses 17 ha de Merlot (70%), de Cabernet franc (15%) et de Cabernet Sauvignon (10%) sur un superbe terroir de graves, d’argiles et de sables : la Haute Terrasse de Saint-Emilion, précise Philippe Genevey, le Gérant. Elle a été formée, il y a 2 millions d’années au pléistocène inférieur par l’Isle qui coulait par ici jusqu’à la Dordogne. D’où l’explication des galets rubéfiés. Une orientation bio a été prise depuis 1988, avec l’utilisation de cuivre, de soufre, de calcium et de tisanes. De nombreuses opérations manuelles viennent peaufiner la maturation optimale des raisins. C’est la “prophylaxie”, méthode naturelle qui consiste à mettre la plante dans les meilleures conditions de défense contre les agressions exté- rieures, des maladies et du climat. Cette année un nouveau système de réception de vendange a été mis en place. Les raisins, vendangés manuellement, sont amenés au chai en cagettes. Après le passage sur une première table de tri vibrante, ils sont égrenés dans un égrappoir puis plongés dans un Tribaie dans lequel les grains les plus mûrs sont sélectionnés par leur densité. Le nouveau cuvier, inauguré en 2012, offre, avec ses cuves tronconiques en Inox, double paroi, une facilité de travail incroyable.” En Bio depuis 2008, le millésime 2015 sera le premier en Biodynamie. 2015 : puissant, savoureux, riche en couleur comme en charpente, aux tanins fermes et fins à la fois, corsé, tout en bouche, très chaleureux, au nuances de fraise, de truffe et d’humus. 2013 : marqué par les fruits noirs (griotte, pruneau), de bouche pleine, ample et velouté, d’une belle concentration tout en rondeur, un beau vin, tout en charme. 2012 : remarquable, très gourmand, de robe pourpre, intense, aux tanins riches, est très équilibré, très charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante et fondue à la fois, d’évolution prometteuse.

   

Château La Marzelle

Gérant : Philippe Genevey

33330 Saint-Émilion
Téléphone : 05 57 55 10 55
Télécopie : 05 57 55 10 56
Email : info@lamarzelle.com





> Le palmares des vins


CLASSEMENT PROVENCE-COTE D'AZUR-CORSE
e_VAL_DE_LOIRE.jpg
LES MEILLEURS RAPPORTS QUALITE-PRIX-TYPICITE DE L'ANNEE

Les Classements du site sont réactualisés en permanence en fonction des dernières dégustations, découvertes, coups de cœur, déceptions...


IMPORTANT : pour mieux comprendre les Classements
Accédez directement aux commentaires de dégustation en cliquant sur le nom

PREMIERS GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
BASTIDE BLANCHE (Bl) (r)
BUNAN (b) (r)
FONTCREUSE (Cassis) (Bl) (r)
LAFRAN-VEYROLLES (Bl) (r)
L'OLIVETTE (Bl) (r)
PRADEAUX (r)
TERREBRUNE (Bl) (r)
La CHRÉTIENNE (r)
VANNIÈRES (r)
COTES-DE-PROVENCE

SUMEIRE (r)
JAS D'ESCLANS (Bl) (r)
RASQUE (Bl) (r)
POURCIEUX (Bl) (r)
MALHERBE
MENTONE (Bl) (r)
MONTAUD (Bl) (r)
ROUËT
SAINT ROMAN D'ESCLANS (r)
SARRINS
TOURNELS
MAIME (Bl) (r)
VAUCOULEURS (Bl) (r)
BERNE (bl)
JASSON (r)
MESCLANCES
ESTANDON
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
BARBEBELLE (C. Aix) (r)
THUERRY (CV) (Bl) (r)
CAMAÏSSETTE (C. Aix) (bl) (r)
LOOU (CV) (Bl) (r)
OLLIÈRES (CV)
TRIANS (CV) (Bl) (r)
BASTIDE DES OLIVIERS
LAFOUX (CV)
BEAUPRÉ (r)
La GRAND'VIGNE (CV)
QUATRE TOURS
VALLONS FONTFRESQUE (CV)
AUTRES APPELATIONS

MAESTRACCI (Corse) (Bl) (r)
PERALDI (Corse) (Bl) (r)
A RONCA (Corse) (b) (r)
GENTILE (Corse) (b) (r)
TOASC (Bellet) (Bl) (r)
TORRACCIA (Corse) (Bl) (r)
ANGLADE (IGP)
CULOMBU (Corse)
LAGOY (IGP)
LANSAC (IGP)



DEUXIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
DUPUY DE LÔME*
SAINT-LOUIS (Ca)
CANADEL
COTES-DE-PROVENCE

VALENTINES
DRAGON (Bl)*
JACOURETTE
La JEANNETTE
LEOUBE
(PEYRASSOL*)
SANGLIERE
VALCOLOMBE (Bl) (r)
FONT DU BROC
DIABLES
TERRE DE MISTRAL (Bl) (r)
REAL MARTIN*
CLOS DES ROSES (r)*
COTEAUX D'AIX/DES BAUX
CHABERTS (CV)
FONTAINEBLEAU (CV)
PIGOUDET (C. Aix)
VAL DE CAIRE
ROSE DES VENTS (CV)
SAINT JEAN LE VIEUX (CV)
AUTRES APPELATIONS

ALIVU (Corse)*
PERO LONGO (C)*
VINCELINES (Bellet)
GRANAJOLO
TEDDI (Corse)

TROISIÈMES GRANDS VINS CLASSÉS

BANDOL
COTES-DE-PROVENCE

COTEAUX D'AIX/DES BAUX
CARTERON SAINT-TROPEZ
(SAINT-JEAN-DE-VILLECROZE)
AUTRES APPELATIONS

(DALMERAN)

> Nos coups de cœur de la semaine

Joseph DORBON


Les vignes s’étendent sur 3 ha. L’exposition sud-est des coteaux leur confère un excellent ensoleillement et de ce fait, un raisonnement très strict des traitements fongicides (6 traitements par an maximum). Les vignes de plus de 40 ans destinées aux vins tranquilles ne reçoivent aucun engrais ni désherbant chimiques. Les sols sont cultivés, buttage au printemps suivi d’un décavaillonnage au cheval au mois de juin ainsi que trois griffages dans le rang d’avril à août. Les vendanges manuelles et le tri très sévère à la vigne apportent une qualité irréprochable aux raisins pour la vinification. “Depuis le 1er janvier 2015, précise-t-il, l’exploitation est en conversion biologique. De ce fait, les sols sont cultivés à l’ancienne : buttage en automne, débuttage an avril suivi d’un décavaillage manuel en mai. Six passages sont nécessaires pendant l’année pour combattre l’herbe. Aucun produit chimique n’est utilisé aussi bien à la vigne qu’à la cave.” Très bel Arbois cuvée Savagnin 2009, élevé durant 6 ans en fûts sous voile, où dominent des notes de pain grillé et de fruits jaunes, est un vin dense au palais, avec des notes de noix, généreux et harmonieux, de grande évolution. L’Arbois cuvée des Moyne Vieilles Vignes 2012, assemblage Chardonnay et Savagnin dont 30% élevés en pièces 30 mois, issu de vignes de plus de 40 ans, aux senteurs de noisette, de poire et de bruyère, est complexe, subtil, puissant et d’une longue finale, est parfait avec une croûte d'œufs brouillés aux girolles ou des noix de Saint-Jacques au lard fumé. L’Arbois Trousseau Vieilles Vignes 2013, élevé en cuves Inox 12 mois est charnu, au nez de violette et de fruits rouges surmûris, avec des tanins amples et mûrs, tout en bouche. Excellent Crémant du Jura 2011, élevé sur lattes 36 mois, de mousse fine et persistante, d’un jaune brillant, aux connotations de fleurs et d’épices, une cuvée dense et racée, et un grand Vin de Paille cuvée Maurice Vieilles Vignes 2011, élevé 48 mois en cuves Inox, un vin onctueux et persistant, aux notes complexes (rose, pain grillé, acacia…), fondu, de garde.


Place de la Liberté
39600 Vadans
Téléphone :03 84 37 47 93 et 06 80 30 20 74
Télécopie :03 84 37 47 93
Email : contact@vigneron-dorbon.com
Site personnel : www.vigneron-dorbon.com

Domaine Guy BAUDIN


Un domaine familial qui est le fruit d'une longue tradition de vignerons, qui remonte à 1685. Il s'étend tout autour du hameau des Loges, village vigneron classé, et est bordé par la Loire, rivière sauvage s'il en est, et classée réserve naturelle sur 20 km. Sur 12 ha de vignes, 11 sont consacrés à la production de Pouilly-Fumé, et un hectare à la production de Pouilly sur Loire. Vendanges manuelles sans désherbant. Lilian Baudin s’est installé depuis janvier 2012, suite à le retraite de son père Guy et ont créé une société ensemble la Scea Domaine Guy Baudin et Fils. Très séduisant Pouilly-Fumé Les Charmes 2015, provenant de sols argilo-calcaires sur marnes kimméridgiennes, de robe jaune pâle, puissant et élégant à la fois, avec des senteurs subtiles de chèvrefeuille, de pomme et de grillé, est un vin de bouche très persistante. Le Pouilly-sur-Loire est tout en bouche, bien marqué par son Chasselas, un vin tendre, vif.

Lilian Baudin
Les Loges
58150 Pouilly-sur-Loire
Téléphone :03 86 20 12 47
Télécopie :03 86 39 17 13
Email : lilianbaudin@yahoo.fr
Site personnel : www.domaineguybaudin.com

Château GUILLEMIN LA GAFFELIÈRE


Vignoble de 14 ha sur sol et sous-sol argilo-calcaire (62% Merlot noir, 25% Cabernet franc, 10% Cabernet-Sauvignon et 3% Malbec), avec une moyenne d’âge des vignes de 30 ans (labour des sols, vendanges manuelles triées, élevage en barriques...). Ce Saint-Émilion GC 2014 est particulièrement savoureux, corsé, aux tanins souples, où se mêlent la griotte bien mûre, le poivre et la fraise des bois, de robe grenat soutenu, un vin dense au nez comme en bouche. Le 2013 se goûte très bien, de bouche charnue, de robe pourpre, au nez concentré (mûre et cassis), aux tanins fondus, tout en charme. Beau 2012, de robe brillante, aux senteurs de fruits rouges cuits, avec une bouche qui dévoile des tanins fondus mais bien présents, d'une belle longueur. Le 2011 poursuit une jolie évolution, complexe, harmonieux, aux connotations fruitées et épicées, aux tanins mûrs et riches, élégant, avec de la matière, de belle couleur soutenue, de bouche chaleureuse. Le 2010 mêle concentration aromatique, rondeur des tanins et persistance, aux notes de cuir et de fruits confits, de belle charpente. Le 2009, corsé, est ample et flatteur, généreux, fin mais charnu, avec des senteurs de violette, groseille et d’épices que l’on retrouve au palais, charmeur.

Sylvie Courreaud-Fompérier
La Gaffelière
33330 Saint-Émilion
Téléphone :05 57 74 46 92
Télécopie :05 57 74 49 16
Email : lecellierdesgourmets@wanadoo.fr
Site personnel : www.lecellierdesgourmets.fr

DOMAINE CRET DES GARANCHES


Au sud du Mont Brouilly, Sylvie Dufaitre-Genin, viticultrice, produit du Brouilly et Côte-de-Brouilly et cultive avec conviction ses 11,60 ha de vignes, cépage Gamay noir à jus blanc. Elle élève patiemment son vin pour obtenir des millésimes dignes de ses aïeuls vignerons, présents à Odenas depuis 1752. Le vin prend alors sa robe rubis et ses arômes de fruits rouges et de fleurs dans la cave. L’attention permanente et la passion de Sylvie Dufaitre-Genin font le reste. “Depuis plusieurs années, précise-t-elle, le Crêt des Garanches s’est engagé dans une démarche respectueuse de la nature en supprimant l’utilisation des insecticides sur son exploitation. Afin de garantir le bon développement des vignes de Gamay noir à jus blanc qui produisent le vin du domaine, c’est la régulation naturelle de la faune et la flore locale qui remplit son œuvre. Tous les ans, les vignes, d'une moyenne de 40 ans d’âge, sont vendangées à la main. Ensuite ces raisins sont vinifiés selon la méthode traditionnelle beaujolaise, ce qui confère au Brouilly et Côte-de-Brouilly leurs caractères si particuliers.” Sylvie Dufaitre-Genin a par ailleurs créé une sélection de vins d'amis, sélectionnés par Olivier, son fils, ce qui lui vaut un N° de négoce. Prévue une cuvée spéciale “Olivier” en Brouilly et Côte de Brouilly 2014 et 2015. Remarquable Brouilly 2014, issu de vignes de 40 ans vendangées manuellement, élevé durant 7 mois en cuves, avec des connotations de fraise des bois, de violette et d’épices, gourmand et chaleureux, très persistant, parfait sur une pintade aux choux ou un Saint-Marcellin, notamment. Le 2013, médaille d’Or au concours des Gamay du Monde, est puissant au nez comme en bouche, savoureux, aux tanins fermes et soyeux à la fois, très persistant et d’excellente évolution.  Excellent Côte-de-Brouilly 2014, au nez puissant de framboise cuite et de sous-bois, un beau vin équilibré, d’une persistance aromatique certaine, riche au nez comme au palais, un vin d’excellente évolution, que vous pouvez déboucher avec un filet de porc en croûte aux champignons ou des raviolis à la viande.

Sylvie Dufaitre-Genin

69460 Odenas
Téléphone :04 74 03 41 46
Télécopie :04 74 03 51 65
Email : sylvie.dufaitre-genin@wanadoo.fr
Site : cretdesgaranches
Site personnel : www.cretdesgaranches.fr


> Nos dégustations de la semaine

Domaine de POUYPARDIN


Vignoble de 6,5 ha. Exclusion de toute aromatisation et de toute correction du vin. Les rares insecticides mis en œuvre sont dorénavant tous homologués en Agriculture Biologique. “Parce qu'il n'existe pas de grands vins sans grands raisins, explique-t-il, nous apportons tous nos soins à l'obtention d'un raisin de qualité irréprochable. Nos vignes sont donc cultivées en petits rendements et atteignent leur idéale maturité. Les vendanges soigneuses et traditionnelles demeurent entièrement manuelles : les grappes et les raisins sont triés à la parcelle même, et les fruits intacts, récoltés en cagettes ventilées de faible hauteur, rejoignent le chai dans des conditions optimales. Egrappés, puis légèrement foulés, les raisins sont ensuite encuvés, sans pompage, par simple gravité. Des fermentations douces et des cuvées élevées pour un vin de haute lignée.”
Son IGP Gers rouge Montée de Pouypardin 2015, 100% Merlot, élevé 18 mois en barriques (pas de barriques neuves), est très bien élevé, puissant et corsé, aux tanins fondus, au nez dominé par la griotte, la réglisse et l'humus, et poursuit une évolution prometteuse.
L’IGP Gers rouge Messire Géraud 2015,un joli vin aux senteurs de fruits cuits (cerise noire, groseille...), de cannelle, légèrement poivré, riche et coloré, dense au nez comme en bouche comme le rouge Les Lionceaux 2015, Fer Servadou, Cot et Merlot, élevé en barriques durant 12 mois, parfumé (cassis, cannelle), charnu, de belle charpente, de belle couleur pourpre, qui s’apprécie, notamment, sur une cassolette de champignons aux herbes ou une pintade aux lardons et au céleri.
L’IGP Gers rouge Geraldus 2012, un pur Syrah, 25 hl/ha, est riche en couleur comme en arômes, aux connotations de fruits rouges à noyau, intense au nez comme en bouche.
Goûtez aussi l’IGP Gers blanc sec Messire Géraud 2012, de robe brillante et limpide, nez de fougère, de pomme et d’acacia, d’une jolie rondeur, suave et persistant, avec cette bouche pleine, et le Côtes de Gascogne rosé des Vents, de robe délicate, qui sent la fraise des bois, mêlant nervosité et rondeur en finale.

Stéphane Picarelli
Béguin
32100 Condom
Tél. : 05 62 68 34 77 et 06 73 67 31 22
www.pouypardin-vin-gers.com


Domaine A RONCA


Créé en 2006 par la sympathique Marina Acquaviva, le Domaine A Ronca (A Ronca est un cours d’eau qui traverse le vignoble) est contigu au Domaine de la Figarella créé en 1961, par François Acquaviva et repris par Achille Acquaviva, respectivement le grand-père et le père de Marina.
Remarquable Vin de Corse Clos Acquaviva rouge cuvée Alexandre 2001, goûté sur place, élevé 6 mois en fûts, avec ce nez de kirsch assez tendu, finement “viandé”, comme il le faut, équilibré, aromatique, qui développe des arômes puissants de griotte et de fumé au palais, des tanins bien présents, un Vin volumineux et persistant (15 €, il les vaut bien). Le Clos Acquiviva blanc cuvée Marie 2015, élevé 5 mois en fûts, où s’entremêlent des notes d’amande, de coing et de bruyère, de bouche harmonieuse, est suave au palais, et mérite des beignets de colin en cocotte à la provençale ou des médaillons acidulés de lotte au sésame.
Excellent Corse-Calvi blanc 2016, 100% Vermentino, élevé en cuve Inox thermo-régulée, charmeur et bouqueté, avec des nuances de fruits jaunes mûrs bien spécifiques, de bouche nerveuse et dense à la fois (9 € environ).
Le Corse-Calvi rouge 2015, typé, puissant et corsé, aux tanins fondus, au nez dominé par la griotte, la réglisse et l'humus, poursuit une évolution prometteuse. Goûtez l’A Ronca rosé 2016, tout en subtilité, avec ces notes de rose et de mûre, associant fruité, belle couleur et finale longue en bouche.

Marina, Marie et Alexandre Acquaviva
Route de l'Aéroport
20214 Calenzana
Tél. : 06 87 55 55 45
Email : aronca@orange.fr
www.aronca.fr


Château HAUT-BRION


Toujours au sommet (et de loin) avec ce Pessac-Léognan rouge (48,35 ha, 45 % Merlot noir, 44 % Cabernet-Sauvignon, 10 % Cabernet franc, l’âge moyen des vignes est de 40 ans, élevage du vin en barriques dont environ 80% neuves durant 18 à 22 mois selon les millésimes).
On ne peut que s’enthousiasmer devant ce 2009, aux arômes prononcés de fruits macérés (fraise, cerise, myrtille), un très grand vin suave et harmonieux, très séduisant, d’un grand volume en bouche souligné par des tanins fins, d’une grande persistance. Le 2007 associe structure et velouté, au nez bien caractéristique de fruits surmûris et de sous-bois, charnu, alliant finesse et structure, qui poursuit son évolution. Le 2006, puissant et de teinte pourpre, aux notes prononcées de mûre et d’humus, avec des tanins d’un grand équilibre, est un vin gras et distingué.
Splendide Pessac-Léognan Château La Mission-Haut-Brion. “Quelque 27 ha, avec 43 % de Merlot, 47 % de Cabernet-Sauvignon et 10 % de Cabernet franc, précise Jean-Philippe Delmas. L’âge moyen des vignes est de 24 ans. La première couche du sol est sablo-graveleuse suivie d’une couche argileuse. Avec des épaisseurs de couches variables selon les parcelles, pour certaines, l’argile affleure alors que pour d’autres c’est l’inverse. Le cœur du vignoble de la Mission Haut-Brion est le plateau autour du château même et l’autre partie se trouve sur une croupe où se partagent La Tour Haut-Brion et la Mission Haut-Brion. Nous pratiquons une lutte raisonnée, limitons les traitements. Le travail des sols : certaines parcelles sont enherbées selon l’endroit, nous sommes à 10 000 pieds par hectare. Nous taillons la vigne de façon traditionnelle : effeuillage, Vendange En Vert et effeuillage à nouveau. Nous faisons des vinifications classiques avec toutefois la particularité d’effectuer des fermentations à 30° et des macérations durant 18 à 21 jours. Nous avons une chapelle sur le domaine donc nous avons appelé le Second Vin La Chapelle de la Mission Haut-Brion, issue des jeunes vignes, cela représente 30 à 40 % du vignoble.”
Formidable 2009, de couleur grenat, aux tanins savoureux, tout en nuances aromatiques, avec des notes de cerise confite et d’épices, de belle amplitude en bouche, un vin dense mais très élégant, d’un grand charme, poursuivant son évolution. Le 2007, de robe intense, aux tanins à la fois riches et souples, très équilibré, bien charnu, au nez dominé par les fruits rouges et la truffe, de bouche puissante. de garde. Le 2006, très distingué, encore très fermé, de belle robe, alliant une finesse tannique à une ampleur en bouche persistante, épicé, d’une très jolie finale avec ces notes de fumé et de fraise des bois surmûries, un vin de garde, bien sûr, comme en attestent ces deux millésimes redégustés cette année : le 1996, qui a conservé son nez exceptionnel aux nuances de truffe fraîche, de couleur pourpre, avec des arômes de fruits frais et d’épices, soyeux et dense en bouche, élégant et harmonieux mais tout en structure, puissant. Et le 1995, intense, riche au nez comme en bouche, avec ces senteurs de cuir, de fruits cuits, intense, aux arômes de fruits surmûris, d’épices, de cuir, un grand vin qui développe des arômes de truffe et de griotte.

Président : Prince Robert de Luxembourg - Directeur : Jean-Philippe Delmas

33600 Pessac
Tél. : 05 56 00 29 30
Fax : 05 56 98 75 14
Email : info@haut-brion.com
www.haut-brion.com



> Les précédentes éditions

Edition du 24/10/2017
Edition du 17/10/2017
Edition du 10/10/2017
Edition du 03/10/2017
Edition du 26/09/2017
Edition du 19/09/2017
Edition du 12/09/2017
Edition du 05/09/2017
Edition du 29/08/2017
Edition du 22/08/2017
Edition du 15/08/2017
Edition du 08/08/2017
Edition du 01/08/2017
Edition du 25/07/2017
Edition du 18/07/2017
Edition du 11/07/2017
Edition du 04/07/2017
Edition du 27/06/2017
Edition du 20/06/2017
Edition du 13/06/2017
Edition du 06/06/2017
Edition du 30/05/2017
Edition du 23/05/2017
Edition du 16/05/2017
Edition du 09/05/2017
Edition du 02/05/2017
Edition du 25/04/2017
Edition du 18/04/2017
Edition du 11/04/2017
Edition du 04/04/2017
Edition du 28/03/2017
Edition du 21/03/2017
Edition du 14/03/2017
Edition du 07/03/2017
Edition du 28/02/2017
Edition du 21/02/2017
Edition du 14/02/2017
Edition du 07/02/2017
Edition du 31/01/2017
Edition du 24/01/2017
Edition du 17/01/2017
Edition du 10/01/2017
Edition du 03/01/2017
Edition du 27/12/2016
Edition du 20/12/2016
Edition du 13/12/2016
Edition du 06/12/2016
Edition du 29/11/2016
Edition du 22/11/2016
Edition du 15/11/2016
Edition du 08/11/2016
Edition du 01/11/2016
Edition du 25/10/2016
Edition du 18/10/2016
Edition du 11/10/2016
Edition du 04/10/2016
Edition du 27/09/2016
Edition du 20/09/2016
Edition du 13/09/2016
Edition du 06/09/2016
Edition du 30/08/2016
Edition du 23/08/2016
Edition du 16/08/2016
Edition du 09/08/2016
Edition du 02/08/2016
Edition du 26/07/2016
Edition du 19/07/2016
Edition du 12/07/2016
Edition du 05/07/2016
Edition du 28/06/2016
Edition du 21/06/2016
Edition du 14/06/2016
Edition du 07/06/2016
Edition du 31/05/2016
Edition du 24/05/2016
Edition du 17/05/2016
Edition du 10/05/2016
Edition du 03/05/2016
Edition du 26/04/2016
Edition du 19/04/2016

 




CHAMPAGNE BOULARD-BAUQUAIRE


DOMAINE PIERRE MAREY ET FILS


DOMAINE ROGER PABIOT ET SES FILS


CHATEAU DE BEAUREGARD


CHATEAU PONT LES MOINES


CHAMPAGNE PIERRE MIGNON


CHATEAU REDORTIER


DOMAINE PICHARD


EARL GUY MALBETE


CHATEAU LE SOULEY-SAINTE-CROIX


CHATEAU HOURBANON


CHATEAU DU MASSON


DOMAINE PIERRE GELIN



 

 

© SARL MALTA. Reproduction interdite - Mentions légales